épreuve spécialité HLP

Spécialité HLP au bac : déroulé et objectifs de l’épreuve

À lire dans cet article :

Dans cet article, nous faisons le point avec toi sur l’épreuve de l’enseignement de spécialité « humanités, littérature et philosophie » (HLP) de la classe de terminale de la voie générale. Zoom sur cette épreuve bien souvent redoutée par les candidats.

L’année de terminale file à toute allure et l’épreuve d’HLP se prépare à l’avance. Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté le jour de l’examen, nous te recommandons d’avoir en tête les attentes des correcteurs. Découvre sans plus tarder les spécificités de l’épreuve de spécialité HLP.

Nous avons rédigé notre article à l’aune du Bulletin officiel du gouvernement, pour que tu aies les informations les plus justes et précises possibles.

Retrouve également nos articles dédiés aux épreuves de spécialités maths, SES, SVT, physique-chimie, LLCER et HGGSP.

L’épreuve écrite d’HLP en terminale

La durée de l’épreuve

L’épreuve de spécialité HLP dure 4 heures, tout comme la plupart des autres épreuves de spécialité.

Si ces 4 heures peuvent te paraître interminables à première vue, sache qu’elles peuvent également passer très vite si tu es inspiré(e) par le sujet. Nous te conseillons de bien gérer ton temps, pour ne pas te retrouver débordé(e) en fin d’épreuve.

Lire aussi : L’Homme et l’animal, option HLP (Humanités, littérature et philosophie)

Les objectifs de l’épreuve

Lors de cette épreuve, les correcteurs vont évaluer ta capacité à restituer et à raisonner sur des objets d’étude vus au cours de ton année de terminale.

Le jour de l’examen, tu pourras être interrogé(e) sur l’un des objets d’étude suivants :

  • La recherche de soi 
    • Les expressions de la sensibilité ;
    • Les métamorphoses du moi.
  • L’humanité en question 
    • Histoire et violence ;
    • Les limites de l’humain.

À savoir : Les notions que tu as rencontrées au cours de ton année de première doivent être connues et mobilisables, mais rassure-toi, elles ne pourront pas constituer un ressort essentiel du sujet.

Lire aussi : Justice distributive et commutative chez Aristote

La nature de l’épreuve

L’épreuve de spécialité HLP est composée de deux questions portant sur un texte relatif à l’un des objets d’études du programme. Ces deux questions relèvent soit d’une approche philosophique, soit d’une approche littéraire.

La structure de l’épreuve

Le sujet sera composé de deux parties :

  • « Interprétation littéraire » ou « interprétation philosophique » : les correcteurs attendent de toi une analyse du texte qui te sera proposé.
  • « Essai littéraire » ou « essai philosophique » : pour cette partie, les correcteurs attendent de toi une réponse étayée à une question posée sur le texte qui te sera proposé.

La notation de l’épreuve

Les deux questions dont nous avons parlé plus haut sont notées sur 10 points, ce qui te donnera ensuite une note sur 20.

Lire aussi : Philosophie : Le langage chez Descartes

L’épreuve orale de rattrapage

Si tu passes l’HLP aux rattrapages, voilà ce que tu dois retenir.

Lors de cet oral, ton examinateur te donnera un sujet (qui portera soit sur la philosophie, soit sur la littérature) en lien avec tes thèmes de l’année. Tu auras ensuite 20 minutes pour préparer ton intervention, 10 minutes de présentation et 10 minutes de questions/réponses avec l’examinateur.

Ton examinateur prendra en compte les connaissances et les compétences mobilisées et la clarté de ton discours. Il t’attribuera ensuite une note sur 20.

Quelques conseils pour réussir l’épreuve de HLP en classe de terminale

Depuis la réforme du baccalauréat, terminées les épreuves dans toutes les matières, bonjour le contrôle continu et les épreuves de spécialités. Alors c’est une chance, parce que tu passeras moins de temps dans une salle d’examen, mais ça veut aussi dire qu’il faut que tu te prépares au mieux pour avoir de bonnes notes à ces fameuses épreuves de spécialités, car elles feront partie des rares épreuves que tu auras à passer.

Comment mettre toutes les chances de ton côté de briller le jour de l’épreuve de HLP ? Nous te donnons nos meilleurs conseils !

Fais des fiches concises

Pour réussir au mieux ton épreuve, il est important que tu sois productif dans tes révisions et qui dit révisions, dit également fiches de révisions… Si tu fais sérieusement tes fiches, tu perdras beaucoup moins de temps au moment de les relire et tu gagneras beaucoup de temps au moment d’en faire de nouvelles. Eh oui, l’idée ici est d’être efficace.

Sois concis, écris uniquement les informations essentielles et n’hésite pas à utiliser un code couleur et des abréviations. Ça t’aidera à retenir plus facilement les choses.

Écris toutes tes idées au brouillon

Le jour de l’épreuve, on ne le répète jamais assez, mais utilise tes feuilles de brouillon. L’idée n’est pas que tu passes trop de temps sur ton brouillon et que tu n’aies plus le temps pour rédiger au propre ensuite, mais que tu puisses poser sur papier tout ce qui te passe par la tête au moment où tu lis le sujet.

N’hésite pas à noter les citations qui te viennent en tête, les dates, les idées (même si elles ne te paraissent pas intéressantes sur le moment), etc. on ne sait jamais, ça pourrait s’avérer utile ensuite.

Commence par l’exercice avec lequel tu es le plus à l’aise

Que ce soit la littérature ou la philosophie, commence avec l’exercice qui te plaît le plus et celui avec lequel tu es le plus à l’aise. Le temps passe vite et si jamais tu n’as pas le temps de terminer l’un des deux exercices, ce serait dommage que ce soit celui sur lequel tu avais le plus de choses à dire. Et puis c’est aussi plus rassurant de commencer par un exercice que tu maîtrises.

Si tu as pour habitude de traiter les deux sujets en même temps, pourquoi pas… il faut que tu travailles aussi selon tes habitudes, pour que tu ne sois pas perdu. Mais veille à être bien organisé.

Soigne la propreté de tes copies

Dernier petit conseil : fais attention à l’état dans lequel tu rends ta copie. Ton correcteur n’a pas plus envie de corriger ton devoir que toi de l’écrire, alors il faut le ménager un minimum. Veille à écrire lisiblement et à aérer ta copie avec des sauts de ligne et des alinéas. Ton correcteur n’en sera que ravi… et on ne sait jamais, ça pourrait pencher dans la balance une fois qu’il aura terminé la lecture de ton devoir.

Lire aussi : Les coefficients du bac 2023

Tu veux plus d’infos et de conseils pour réussir tes examens, trouver ton orientation et t’engager pour un monde durable ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une