PGE tout savoir

Écoles de commerce : tout savoir sur le Programme Grande École (PGE)

À lire dans cet article :

Tu cherches à en savoir plus sur le Programme Grande École (PGE) ? Ce programme, proposé par les Grandes Écoles de Management est peut-être ce qui répond le mieux à tes attentes en termes d’orientation professionnelle. Lis cet article pour en savoir plus sur le Programme Grande École des écoles de commerce françaises.

Le PGE, qu’est-ce que c’est ?

Le Programme Grande École (PGE) est un programme dispensé par les Grandes Écoles de Management, les fameuses business schools. De niveau bac+5, il permet aux diplômés de sortir avec un grade master reconnu par l’État. C’est un programme qui a pour objectif l’acquisition de compétences managériales solides dans le but de former les futurs managers et dirigeants d’entreprises.

Le PGE est accessible de deux manières différentes :

  • Après une classe préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE). Il faut avoir réussi le concours BCE ou Ecricome pour intégrer le PGE de l’une des 24 Grandes Écoles de management reculant post-classe préparatoire. Dans ce cas, les étudiants arrivent en L3 puis effectuent leurs deux années de master. Ils passent donc 3 années complètes au sein du PGE.
  • En “admission sur titre “AST”, après un premier cycle d’études supérieurs validé. Les étudiants de niveau bac+2/3 (le plus souvent titulaires d’un BTS, d’une licence ou d’un BUT) peuvent intégrer le PGE d’une école de management sans passer par la case « prépa ». Les titulaires d’un bac+2 entrent en L3 quand les titulaires d’un bac+3 entrent directement en M1, la première des deux années de master.
  • Un PGE juste après le bac ? C’est possible ! Plusieurs écoles de management françaises proposent un PGE post-bac (accessible dès l’obtention de ton examen), il se déroule alors sur 5 années entières. C’est notamment le cas de l’EM Normandie, de l’EM Strasbourg ou encore d’Excelia Business School.

Lire aussi : Le classement des meilleures CPGE sur Parcoursup en 2023

Rythme du PGE

En réalité, tout dépend de l’école que tu intègres. Mais, sache que tu devrais avoir entre 18 et 25 heures de cours par semaine. Ce qui laisse pas mal de temps pour tes activités extra-scolaires. Si tu as connu auparavant deux ans de classe prépa, cette vingtaine d’heures de cours hebdomadaires va te sembler très différente et il va falloir t’y adapter ! L’occasion de te familiariser avec la vie associative de ton école ou n’importe quelle autre activité qui attire ton attention.

Qu’est-ce qu’on fait en PGE ?

Contenu du programme

Le PGE prend racine dans des écoles de management, ainsi, sans grande surprise, tu y apprendras les disciplines fondamentales qui gravitent autour du management, telles que :

  • Le marketing ;
  • Le commerce ;
  • La comptabilité ;
  • La vente ;
  • Le droit ;
  • L’économie ;
  • La négociation ;
  • La communication ;
  • La gestion ;
  • Les ressources humaines ;
  • La finance ;
  • L’audit ;
  • Les langues, etc.

À ces enseignements s’ajoute généralement une spécialisation. Elle intervient vers la fin de ton cycle, bien souvent en dernière année de formation, celle de master 2 (M2).

Les spécialisations sont nombreuses et tu pourras rejoindre celle qui te plaît le plus et qui correspond le plus à tes ambitions professionnelles : le secteur de la banque, le marketing, la gestion de projet, les ressources humaines, le commerce international, l’audit, le management de transition, le supply chain, la logistique, etc., voire l’entrepreneuriat.

Lire aussi : Qu’est-ce que la Conférence des directeurs des écoles françaises de management, CDEFM ?

Compétences transversales au sein du PGE

Au sein de cette formation, sache que tu vas également apprendre à développer des compétences « transversales », un savoir-être et un savoir-faire qui ne s’apprennent pas en classe, mais qui s’acquièrent avec le temps en fonction de tes expériences telles que : ta capacité d’écoute, ton adaptabilité, ton esprit de synthèse, ton esprit d’équipe, ton leadership, ton éloquence, etc. tous ces « soft skills » se travaillent en PGE.

Un programme à portée internationale

C’est un programme avec une grande ouverture sur le monde. Inscrit dans l’air du temps, il prend en compte la mondialisation comme les changements sociaux et sociétaux. En PGE, tu resteras alors connecté(e) avec le monde qui t’entoure, ses problématiques et ses challenges.

Pour ce faire, les écoles de commerce proposent un apprentissage par la théorie, la pratique et l’échange. C’est pourquoi, en PGE, attend-toi à :

  • Avoir des cours à l’école, bien évidemment.
  • Réaliser plusieurs stages en entreprise, en France comme à l’étranger. Au total, les stages représentent, en les cumulant, deux semestres d’études !
  • Faire une alternance au sein d’une entreprise française.
  • Partir (potentiellement) en échange académique à l’étranger, sur le campus d’une université partenaire de l’école, durant un ou deux semestres.

Avec ce programme et la somme d’expériences que tu auras vécues, en France comme à l’international, tu devrais être très rapidement opérationnel(le) pour entrer dans le monde du travail sans trop grande difficulté. Ton bac+5 et tes expériences à l’étranger jouent en ta faveur. Effectivement, ton (ou tes) expérience(s) à l’étranger ajoute de belles cordes à ton arc. Pour l’employeur, cela signifie souvent que tu es une personne ouvert(e) d’esprit, curieux/se et déterminé(e). Il sait que tu as sûrement été confronté(e) à des difficultés (barrières de la langue, vivre seul(e), choc culturel, etc.), mais que tu as su relever les défis. C’est une belle plus-value sur ton CV.

En bref, l’heure est à l’internationalisation des formations et les PGE des écoles de management l’ont bien compris : de plus en plus de campus à l’étranger, des partenariats avec des universités aux quatre coins du monde, des cours en anglais, espagnol et même mandarin, des doubles diplômes entre une école française et une étrangère, etc. Si tu souhaites te former hors hexagone, le PGE est fait pour toi !

Lire aussi : Les programmes d’échanges à l’étranger : mode d’emploi

Comment accéder au PGE ?

Comme déjà dit plus haut, il existe plusieurs façons d’intégrer un PGE, tu peux alors par exemple :

  • Intégrer un PGE à la fin d’une prépa ECG ou ECT, tu passes alors le concours BCE et/ou Ecricome (écrits et oraux) et, en fonction de tes résultats, tu es admis(e) à différentes écoles de management.
  • Intégrer un PGE après une précédente formation dans le supérieur via les admissions parallèles (concours Ecricome Tremplin, concours Passerelle, concours Accès admissions parallèles), des sortes de passerelles si tu es en réorientation après un précédent diplôme et que tu souhaites rejoindre une école de commerce.

Lire aussi : Concours communs des écoles de commerce : le guide complet !

Un PGE, combien ça coûte ?

Là voilà la vraie question ! Comme tu dois sans doute le savoir, intégrer une école de commerce en France revêt d’entrer dans l’enseignement privé. Et qui dit enseignement privé, dit… frais de scolarité. Compte aux alentours d’une dizaine de milliers d’euros l’année scolaire.

Conscientes que cela représente un fort coût pour toi, surtout si tu as la vingtaine, certaines écoles proposant un PGE te permettent de suivre la formation en alternance en signant un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation avec une entreprise qui accepte de t’embaucher comme salarié(e) selon un rythme prédéfinit. Quand tu n’es pas à l’école, tu es en entreprise. Grâce à cette formule, tu es exempté(e) des frais de scolarité de l’école. Effectivement, dans ce dispositif, c’est l’entreprise qui te recrute qui prend en charge l’intégralité du prix de ta formation. Pas mal, non ?

L’alternance est une super alternative pour tous les étudiants, grâce à l’expérience professionnelle qu’elle t’offre (et le salaire qui va avec). Mais, elle permet aussi (et surtout) de réduire les disparités entre les étudiants les plus riches et les plus modestes. C’est pourquoi cette alternative est de plus en plus répandue chez les étudiants en PGE. Par ailleurs, les écoles ont toutes développé des dispositifs d’aide au financement de la scolarité, notamment via la distribution de bourses ou la modulation des frais de scolarité.

Lire aussi : Enquête : les dispositifs “égalité des chances” au sein des écoles de management post-prépa

Quelles écoles de commerce proposent le PGE ?

Tu cherches à rejoindre une école de commerce pour rejoindre une formation PGE ? Voici quelques écoles qui proposent ce programme : HEC (qui ne recrute qu’après une classe préparatoire), NEOMA Business School, KEDGE Business School, SKEMA Business School, Audencia, EDHEC, Rennes School of Business, ESSEC, TBS Education, emlyon, Montpellier Business School, IESEG School of Management, etc. Alors, ça te donne des idées ?

Consulte aussi : Les avis des étudiants en PGE pour faire ton choix d’école

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une