Débouchés Sciences Po

Quels sont les débouchés de Sciences Po ?

À lire dans cet article :

Tu souhaites rejoindre les bancs de Sciences Po ou d’un IEP à la rentrée prochaine, mais tu ne sais pas encore exactement quels en sont les débouchés ? Dans cet article, nous t’éclairons sur les chemins qui s’offrent à toi une fois ton diplôme en poche. Tour d’horizon.

Le savais-tu ? Lors de la session 2023, plus de 97 000 candidats ont formulé au moins un vœu pour une formation de niveau bac+3 ou bac+5 dans un IEP (institut d’études politiques), également appelé Sciences Po.

Quelle est la différence entre l’école Sciences Po et les Instituts d’Études Politiques ?

Les différences entre Sciences Po et les Instituts d’Études Politiques (IEP) sont fondamentales et peuvent faire toute la différence dans le choix de l’établissement le mieux adapté à ton parcours académique et professionnel.

Sciences Po est sans aucun doute la référence en matière de formation en sciences politiques. Que ce soit Sciences Po Paris ou les IEP de province, tous les établissements sont réputés pour leur excellence académique. Un petit point à revoir par ailleurs, l’utilisation de la dénomination « Sciences Po ». Le savais-tu ? Sciences Po est l’appellation commune et populaire pour désigner les IEP (Institut d’Études Politiques). Il existe ainsi autant de Sciences Po que d’IEP, soit 11 en tout et pour tout. Toutefois, un Sciences Po se distingue : Sciences Po Paris, car c’est l’institut le plus ancien et pour le moment c’est le seul qui est indépendant et n’est pas rattaché à une université. Quand on parle de « Sciences Po » sans préciser de nom de ville, on parle alors de Sciences Po Paris. Il y a donc un seul Sciences Po tout court et 10 autres Sciences Po suivis d’un nom de ville.

Les procédures d’admission peuvent également varier en fonction des campus. Dans tous les cas, Sciences Po a un processus d’admission sélectif, qui comprend des examens écrits et oraux, ainsi qu’une évaluation du dossier scolaire (qui doit briller par son excellence). Les IEP ont également des critères d’admission rigoureux, mais ces critères peuvent varier d’un institut à l’autre et sont un peu moins exigeants. Sciences Po Paris jouit d’une réputation mondiale en tant qu’institution de premier plan dans le domaine des sciences sociales, avec un réseau d’anciens élèves influents à travers le monde. C’est ce qui explique la forte quantité de demandes. Les IEP ont également une réputation solide, bien que peut-être plus centrée sur le contexte français, avec leurs propres réseaux d’anciens élèves.

Chacun des établissements a son propre corps professoral et ses centres de recherche, ce qui peut influencer les opportunités de collaboration pour les étudiants et les chercheurs. Même si Sciences Po et les IEP partagent une mission commune de formation en sciences politiques, leurs différences en termes de localisation, programmes, admissions, corps professoral, réputation et vie étudiante peuvent orienter ton choix vers l’institution qui correspond le mieux à tes objectifs académiques et professionnels.

Lire aussi : Le classement des meilleurs Sciences Po (IEP) sur Parcoursup 2024

Les conditions d’admission à Sciences Po

Pour entrer à Sciences Po Paris ou dans un IEP, les conditions sont rigoureuses, car elles visent à sélectionner les étudiants les plus aptes à réussir dans un environnement académique exigeant et stimulant.

Après étude de leur dossier académique, les candidats doivent passer par un processus de sélection avec des épreuves écrites et orales. Elles évaluent les compétences analytiques, la capacité de réflexion critique, la compréhension des enjeux sociaux et politiques contemporains, ainsi que les compétences linguistiques. Les épreuves peuvent varier en fonction du programme choisi.

Certains programmes peuvent exiger des lettres de recommandation de professeurs ou d’autres personnes qualifiées qui témoignent des aptitudes et du potentiel académique de l’étudiant. Les candidats qui sont retenus après les épreuves écrites peuvent être convoqués à un entretien oral. Il permet d’évaluer la motivation du candidat, sa capacité à s’exprimer de manière claire et articulée, et sa connaissance des enjeux sociopolitiques.

Pour entrer à Sciences Po, il est nécessaire de maîtriser l’anglais. Des tests comme le TOEFL ou le DALF peuvent être demandés pour attester du niveau de compétence linguistique. Enfin, Sciences Po valorise la diversité et cherche à recruter des étudiants issus de différents horizons géographiques, culturels et sociaux. Une expérience internationale, que ce soit à travers des voyages, des études à l’étranger ou des activités interculturelles, peut être un véritable atout dans le processus d’admission.

Lire aussi : Parcoursup : les attendus nationaux pour intégrer Sciences Po ?

Qu’est-ce qu’apporte Sciences Po ?

Sciences Po apporte une multitude d’éléments à ses étudiants, ce qui en fait l’une des institutions les plus prestigieuses et influentes dans le domaine des sciences sociales. Avant tout, l’institution offre des programmes académiques de premier plan dans une variété de domaines des sciences sociales, comme les sciences politiques, les relations internationales, le droit, l’économie, le journalisme ou la sociologie. Les cours sont dispensés par des professeurs de renommée internationale et sont conçus pour offrir une compréhension approfondie des enjeux contemporains.

L’un des points forts de Sciences Po est son approche interdisciplinaire, qui encourage les étudiants à explorer les liens entre les différentes disciplines des sciences sociales. Cela permet aux étudiants de développer une perspective holistique et nuancée sur les défis complexes auxquels le monde est confronté. Sciences Po entretient des partenariats avec de nombreuses universités et institutions à travers le monde, ce qui permet aux étudiants la possibilité d’étudier à l’étranger et d’acquérir une expérience internationale précieuse. En plus, Sciences Po encourage activement les stages professionnels et offre un soutien pour aider les étudiants à trouver des opportunités de stage pertinentes à l’international.

En termes d’insertion professionnelle, Sciences Po est un véritable tremplin. En effet, 86% des diplômés 2018 de Sciences po Paris avaient trouvé leur premier emploi moins de six mois après leur diplôme, voire même avant la fin de leurs études pour presque la moitié d’entre eux.

Lire aussi : Parcoursup : la lettre de motivation parfaite pour entrer à Sciences Po

Quels sont les célébrités qui on fait Sciences Po ?

Parmi les anciens élèves, un grand nombre de personnalités influentes dans les domaines de la politique, des affaires, des médias, de la culture et plus encore. On retrouve notamment :

  • Emmanuel Macron ;
  • Bernadette et Jacques Chirac ;
  • Georges Pompidou ;
  • François Mitterrand ;
  • Simone Veil ;
  • Audrey Azoulay, la Directrice générale de l’UNESCO ;
  • Sir Austen Chamberlain, Secrétaire d’État britannique aux affaires étrangères (1924–1929) et lauréat du Prix Nobel de la Paix en 1925 ;
  • Pascal Lamy, ancien Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce ;
  • Jean-Christophe Rufin, diplomate, président d’Action contre la faim et romancier ;
  • Paul Claudel, poète et auteur dramatique français ;
  • Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux olympiques ;
  • Christian Dior, créateur de mode ;
  • Nelson Montfort, journaliste ;
  • Marcel Proust, romancier ;
  • David Pujadas, journaliste ;
  • Anne Roumanoff, humoriste ;
  • Anne Sinclair, journaliste ;
  • Hugo Travers, journaliste et fondateur de Hugo Décrypte ;
  • Louise Aubery, entrepreneuse et podcasteuse.

En plus de ces personnalités, de nombreuses présidents et PDG sont passés par Sciences Po :

  • Ancien gouverneur de la Banque de France ;
  • PDG du groupe Carrefour ;
  • PDG de Publicis France ;
  • Directrice générale des opérations de Compass ;
  • Vice-présidente de l’IFOP ;
  • Ancien président de la Banque centrale européenne ;
  • Directrice du digital du groupe Accor ;
  • Directrice de l’incubateur Station F ;
  • PDG d’Orange France ;
  • Présidente de Radio France ;
  • PDG de Fendi.

Lire aussi : Concours commun des IEP 2024 : calendrier, épreuves et thèmes

Quels sont les débouchés de Sciences Po pour les diplômés ?

Tu l’as compris en parcourant cette liste vertigineuse, Sciences Po peut mener ses diplômés de master et d’IEP à des postes à hautes voire très hautes responsabilités. Tu pourras travailler dans divers secteurs : Presse, Médias, Édition, marketing, communication, ressources humaines, juridique, audit, conseil, finance, administration publique et politique, recherche et bien plus encore.

Après avoir réalisé un cursus complet à Sciences Po les métiers auxquels tu peux prétendre sont :

  • Journaliste ;
  • Haut fonctionnaire ;
  • Entrepreneur ;
  • Magistrat ;
  • Diplomate ;
  • Maître de conférences ;
  • Analyste financier ;
  • Chargé d’affaires ;
  • Trader sur les marchés d’actions et de taux, de change ;
  • Avocat d’affaires ;
  • Directeur de la communication ;
  • Directeur marketing ;
  • Responsable marketing ;
  • Directeur de la relation client ;
  • Conseiller de Chambre régionale des Comptes ;
  • Conseiller des affaires étrangères ;
  • Inspecteur Général des Finances ;
  • Écrivain ;
  • Et bien d’autres encore.

Ces postes peuvent être tenus dans des entreprises publiques ou privées. Après Sciences Po, tu peux aussi choisir de poursuivre tes études et passer des concours pour travailler dans la haute fonction publique d’État. Tu peux intégrer :

  • L’École Nationale d’Administration (ENA) ;
  • L’École Nationale de la Magistrature (ENM) ;
  • HEC Paris ;
  • ou passer les concours de l’Assemblée nationale ou du Sénat ;

Lire aussi : Mobilisations pro-palestiniennes à Sciences Po Paris ou comment un institut de prestige rentre au cœur du débat politique ? 

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une