débouchés PASS

Quels sont les débouchés du PASS ?

À lire dans cet article :

Connais-tu les débouchés du PASS (parcours accès spécifique santé) ? Cette formation est très populaire auprès des lycéens et est pour la deuxième année consécutive le cursus le plus convoité par les candidats sur la plateforme Parcoursup, avec quelque 725 000 vœux enregistrés en 2023. Il a même détrôné le célèbre D.E. infirmier l’année passée, grand détenteur du titre depuis plusieurs années. Dans cet article, voyons ensemble les possibilités qui s’offrent à toi une fois ton année de PASS validée.

Qu’est-ce que le PASS (parcours accès spécifique santé) ?

Depuis 2020 et la réforme des études de santé, le PASS a pris le relais de la célèbre PACES (première année commune aux études de santé). Comme son nom l’indique, il est destiné aux (très nombreux) étudiants qui souhaitent s’orienter vers les études de santé de la filière MMOPK (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie et kinésithérapie). Si tu n’es pas tout à fait à l’aise avec cette filière, n’hésite pas à regarder la vidéo de Pierre ci-dessus. Il explique en détail les particularités du PASS.

Tout comme la PACES avant lui, le PASS est un programme d’une année proposé par les universités qui possèdent une UFR (unité de formation et de recherche) en santé. Attention, petite particularité du PASS (contrairement à la PACES), il est composé d’une majeure disciplinaire en santé (jusque là, ça ne change pas) et d’une mineure disciplinaire hors santé (en droit, en lettres, en histoire ou bien même en langues vivantes si tu le souhaites). Ce qui permet alors aux étudiants qui ne parviennent pas à passer en deuxième année de santé de se réorienter vers une autre licence universitaire dans laquelle ils auraient alors quelques bases. Et ce, grâce à 10 ECTS dédiés à cette mineure disciplinaire hors santé.

Le PASS s’adresse aux étudiants qui souhaitent rejoindre des études de santé et qui sont également capables de réussir dans des disciplines qui relèvent d’autres domaines (cette fameuse mineure hors santé).

À savoir : la réforme des études de santé a également donné naissance à une seconde voie, appelée L.AS. La licence option accès santé (L.AS) permet également aux étudiants de s’orienter vers les études de santé de la filière MMOPK. Et, a contrario du PASS, la L.AS est composée d’une majeure disciplinaire hors santé (au choix parmi un très grand nombre de disciplines comme l’économie, l’histoire, le droit, les lettres modernes, les langues vivantes, etc.) et d’une mineure en santé. Cette fois-ci, 10 ECTS sont réservés à la mineure en santé et permettent aux étudiants de poursuivre leurs études en formation MMOPK.

Lire aussi : Parcoursup 2024 : comment faire un choix entre PASS et L.AS ?

Que faire après un PASS ?

À l’issue de ton année de PASS, plusieurs cas de figure sont possibles. Tour d’horizon.

Accéder à la deuxième année d’études de santé

Tu es admis(e) en deuxième année d’études de santé et tu poursuis tes études en filière MMOPK. Dans ce cas, félicitations à toi, tout s’est passé comme sur des roulettes. Tu n’as plus qu’à faire ton choix de spécialisation. Tu peux alors faire le choix de poursuivre tes études en médecine, en maïeutique (pour devenir sage-femme), en odontologie (pour devenir dentiste) en pharmacie ou bien en kinésithérapie.

À savoir : pour accéder aux études MMOPK, tu dois remplir plusieurs conditions. Valider 60 ECTS en une année, obtenir des résultats supérieurs à un seuil minimum et valoriser le choix de la filière dans tes résultats. Une fois ces conditions remplies, alors tu peux te diriger vers les épreuves d’admission. Ce sont ces épreuves qui conditionneront ton passage, ou non, en deuxième année.

Poursuivre tes études en L.AS 2

Si tu as validé cette première année de PASS, mais que tu n’as pas réussi à te faire une place en deuxième année de la filière MMOPK, tu peux poursuivre ta formation en deuxième année de L.AS et retenter ta chance pour intégrer la deuxième année des études de santé. Attention, cette option est uniquement valable si tu as validé ta première année de PASS ou de L.AS.

Sache également que ton bac+1 te donne accès à d’autres cursus, parfois en dehors des études de santé. Il existe par exemple des passerelles au sein des universités pour que tu puisses continuer tes études en deuxième année de licence (une licence classique sans option santé), en BUT, en BTS et parfois même en école d’ingénieurs.

Redoubler dans une licence classique sans option santé

Il faut que tu gardes à l’esprit que les années de PASS et de L.AS sont uniques. Les étudiants qui ne valideraient pas leur première année d’études de santé sont alors dirigés vers un redoublement en licence classique (sans mineure en santé). « Le redoublement est effectué au sein de la mention de licence correspondante sans possibilité de suivre ni de valider les ECTS relevant du domaine de la santé », précise l’arrêté de décembre 2021.

Se réorienter vers des formations en santé

Tu n’as pas réussi à obtenir une place en deuxième année de la filière MMOPK ? Pas de panique. Si le secteur de la santé t’intéresse tout particulièrement, sache que tu peux toujours te frayer un chemin. Notamment dans le domaine paramédical. Tu peux alors te réorienter vers des diplômes d’État d’infirmier, d’ergothérapeute ou encore de psychomotricien. Il existe également des BTS dans ce secteur (BTS diététique, BTS opticien-lunetier, BTS analyses de biologie médicale, etc.).

Mais attention, souviens-toi qu’il n’y a pas d’autres cursus possibles pour accéder aux études de médecine, maïeutique, odontologie ou pharmacie.

En revanche, pour les études de kinésithérapie, c’est un peu différent. En effet, tu as plusieurs voies d’accès. Tu peux alors intégrer une première année de licence STAPS ou de biologie avant de continuer en deuxième année dans un institut de formation en masso-kinésithérapie.

Lire aussi : Parcoursup : les attendus nationaux en PASS

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une