PASS ou LAS

Parcoursup 2023 : licence PASS ou LAS ?

À lire dans cet article :

Tu as toujours rêvé d’entamer une carrière dans le secteur de la santé ? Renseigne-toi sur les licences PASS et L.AS ! Il s’agit des deux formations “reines” pour travailler dans le secteur de la santé. Quelles spécialités choisir ? Quelles compétences mettre en avant dans ton dossier ? Quelles sont les différences entre ces deux formations ? AuFutur t’explique tout dans cet article.

Les licences PASS et L.AS, qu’est-ce que c’est ? 

L.AS, licence option accès santé 

La licence option accès santé (L.AS) est un programme d’enseignement universitaire français qui vise à fournir aux étudiant(e)s une base solide dans les sciences de la santé. Il s’agit d’un cursus spécifique, qui a pour objectif de fournir aux étudiants une formation approfondie et solide et de les préparer au mieux pour les concours d’entrée en école d’infirmier, de masseur-kinésithérapeute, d’orthophoniste, d’ergothérapeute et d’orthoptiste. Cette formation prépare à des postes de premier échelon dans le domaine de la santé et les domaines connexes. Ce programme comprend généralement des cours d’anatomie, de physiologie, de pharmacologie et d’autres matières similaires. Ces enseignements théoriques sont complétés par un volet pratique pour que les jeunes acquièrent une expérience clinique solide, notamment grâce à des stages dans des hôpitaux ou d’autres établissements de santé. La réussite du programme L.AS peut également préparer les étudiant(e)s à poursuivre leurs études dans des domaines rattachés à celui es sciences de la santé tels que les soins infirmiers, la physiothérapie ou plus généralement,  l’école de médecine.

Lire aussi : Classement des meilleures licences L.AS 

PASS, parcours accès spécifique santé

De son côté, la licence PASS (parcours accès spécifique santé) est un diplôme universitaire qui forme les étudiant(e)s aux compétences nécessaires pour accéder aux études de santé (comme les études de médecine, de kinésithérapie, de pharmacie, d’odontologie, etc.). Cette formation permet aux étudiant(e)s d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour travailler dans le domaine social et de la santé. Ce programme comprend un ensemble de cours variés, qui couvrent les différents domaines liés à la santé et au social. Notons par exemple, en plus de tous les cours purement scientifique (anatomie, pharmacologie, biochimie et autre) des enseignements sur le travail social ou l’administration des soins de santé. L’objectif est que que les étudiants acquièrent des connaissances approfondies sur les enjeux sociaux de la santé, le système de santé publique au sens large, en plus de leurs connaissances scientifiques et médicales. 

Ce cursus est complété par une formation pratique supervisée dans divers environnements, tels que les hôpitaux, les maisons de retraite ou les organisations communautaires. Le programme vise également à développer la capacité des étudiant(e)s à comprendre les questions sociales et de santé, ainsi qu’à leur fournir les compétences en matière de communication et de travail en équipe nécessaires pour travailler dans le domaine social et de la santé. La réussite du programme PASS peut aussi préparer les étudiant(e)s à poursuivre leurs études dans des domaines connexes tels que les soins infirmiers, le travail social ou la santé publique. 

Lire aussi : Classement des meilleurs PASS

Les principales différences entre PASS et L.AS 

La Licence Option Accès Santé (LAS) et le parcours Accès Spécifique Santé (PASS) sont tous les deux des parcours universitaires spécifiques distincts destinés aux étudiant(e)s qui souhaitent préparer les concours d’entrée en écoles de santé. Cependant, même s’ils partagent un objectif commun, il existe bel et bien des différences entre ces deux parcours.

La L.AS est un parcours universitaire qui se déroule au sein d’une faculté de sciences ou de sciences de la santé. Il est souvent proposé en 3e année de licence et permet aux étudiant(e)s de se préparer aux concours d’entrée en école d’infirmier, de masseur-kinésithérapeute, d’orthophoniste, d’ergothérapeute et d’orthoptiste. La grande différence avec le PASS, c’est que la licence L.AS peut être définie comme une licence dite “normale” (licence de psychologie, d’économie ou de droit par exemple), avec en plus une “option santé”. Tout au long de la formation, une majeure générale et une mineure sur la santé s’articulent. 

À l’inverse, le PASS, quant à lui, est un parcours universitaire d’accès direct aux études de santé, il est souvent proposé en 1re année de licence. Il est destiné aux étudiant(e)s qui n’ont pas les prérequis pour intégrer directement une filière de santé. Il permet aux étudiant(e)s de se préparer aux concours d’entrée en école de santé, directement à la fin de leur première année post-bac (médecine, odontologie, pharmacie, sage-femme, kinésithérapie, ergothérapie, orthophonie ou encore orthoptie).

En résumé, la L.AS est un parcours universitaire qui se concentre sur les compétences et les connaissances nécessaires pour réussir les concours d’entrée en école de santé spécifique, alors que le PASS est un parcours universitaire plus général qui permet aux étudiant(e)s de se préparer aux concours d’entrée en école de santé en général.

Les spécialités à suivre pour intégrer PASS ou L.AS

Maths, physique-chimie et SVT 

Sans grande surprise, les maths, la physique-chimie et la SVT sont les trois spécialités qu’on retrouve le plus chez les candidat(e)s en licence PASS et L.AS. En effet, ce sont les spécialités scientifiques qui ont été les plus fréquemment choisies par les candidat(e)s ayant reçu des propositions d’admission en licence PASS ou L.AS en 2022 notamment.  

En effet, les trois doublettes : physique-chimie/SVT – maths/physique-chimie – maths/SVT sont les plus récurrentes pour les deux formations. Les spécialités scientifiques sont donc un choix cohérent et pertinent pour intégrer une licence PASS ou L.AS, et constituent une préparation adéquate pour réussir dans ces formations exigeantes. 

Les spécialités SES ou HGGSP

Bien que la licence PASS soit l’un des cursus post-bac où les spécialités des candidat(e)s acceptées sont les moins diversifiées, d’autres spécialités, notamment celles portant sur les sciences humaines, permettent aussi à des candidat(e)s de recevoir une proposition d’admission dans ces deux parcours. 

Par exemple, on note que chaque année certain(e)s candidat(e)s, même s’ils sont beaucoup moins nombreux, ayant choisi les spécialités SES ou HGGSP ou encore les langues avec la spécialité LLCER, ont aussi reçu une réponse d’admission positive de la part de différentes licences L.AS. Cela s’explique par la volonté des cursus PASS et L.AS de former des acteurs du secteur de la santé qui détiennent des connaissances pluridisciplinaires solides, et d’attirer, en plus des profils purement scientifiques, des étudiants avec des ambitions plus générales, tournés vers les enjeux de la santé publique. 

N’hésite donc pas à suivre les matières qui te plaisent le plus, tout en respectant tes vœux d’orientation. Toutefois, il est fortement conseillé d’opter pour une combinaison de spécialités avec au moins une discipline scientifique, d’abord pour que tu aies toute tes chances d’intégrer une licence L.AS ou PASS, mais aussi pour que tu sois bien préparé(e). 

Lire aussi : Quelles spécialités suivre en terminale pour intégrer une licence L.AS 

Parcoursup : les attendus nationaux en PASS et L.AS

Les attendus Parcoursup sont une liste de différents pré-requis (connaissances et compétences) qu’il est recommandé aux candidats de posséder s’ils souhaitent accéder à une formation en particulier. Les attendus d’une formation sont définis dans un cadre national, toutefois les établissements peuvent ajouter des attendus dits « locaux », qui leur sont propres. Tu peux consulter ces attendus nationaux sur le site du ministère, ou directement dans la fiche information de chaque formation sur Parcoursup. 

Les attendus nationaux en PASS

Voici la liste des attendus nationaux présente sur Parcoursup pour la licence PASS : 

  • disposer de très bonnes connaissances et compétences scientifiques : capacité à analyser, poser une problématique et à mener un raisonnement, maîtrise des compétences classiques et expérimentales attendues dans les matières scientifiques ; 
  • disposer de très bonnes compétences en communication : capacité à communiquer, à l’écrit comme à l’oral, y compris dans une langue étrangère comme l’anglais ;  
  • disposer de connaissances et compétences méthodologiques et comportementales : faire preuve d’organisation et de rigueur et fournir un travail personnel sérieux ;
  • disposer de qualités d’engagement importantes : ta motivation sera un véritable moteur ; 
  • disposer de qualités humaines : faire preuve d’empathie, de bienveillance et d’écoute. 

Lire aussi : Parcoursup : les attendus nationaux en PASS

Les attendus nationaux en L.AS

Les attendus nationaux de la L.AS incluent des connaissances en sciences biomédicales, en psychologie, en sociologie, en éthique, en communication et en gestion des soins. Les attendus nationaux en L.AS varient selon les universités, mais en général ils incluent les compétences suivantes :

  • connaissance des différents métiers de la santé (infirmier, masseur-kinésithérapeute, orthophoniste, ergothérapeute, orthoptiste) et des différents contextes dans lesquels ils sont exercés ; 
  • connaissance des sciences biomédicales (anatomie, physiologie, biochimie, microbiologie) ainsi que des sciences psychologiques et sociales  (psychologie, sociologie) et de leur application dans les soins ; 
  • connaissance des principes éthiques et des normes de qualité et de sécurité des soins ; 
  • compétences en communication et en travail en équipe ; 
  • compétences en gestion de cas et en évaluation des besoins des patient(e)s ; 
  • compétences en informatique et en gestion de l’information ; 
  • préparation aux épreuves écrites et orales des concours d’entrée en école de santé.

Les débouchés en PASS et L.AS 

Vers les études de santé en PASS 

La licence PASS (parcours accès spécifique santé) est un diplôme universitaire qui forme les étudiant(e)s aux compétences nécessaires pour accéder aux études de santé (comme les études de médecine, de kinésithérapie, de pharmacie, d’odontologie, etc.).  

Une fois leur diplôme en poche, les étudiants en PASS peuvent poursuivre leurs études et s’orienter vers des débouchés professionnels portant sur les secteurs : 

  • de la médecine ; 
  • de la kinésithérapie ; 
  • de la pharmacie ; 
  • de l’odontologie ; 
  • de la maïeutique (métier de sage femme) 

Il est important de noter que la licence PASS n’est pas un diplôme en soi qui garantit un emploi, mais plutôt un passage obligatoire pour accéder aux études de santé. Il est donc important de bien se renseigner sur les conditions d’accès et les critères d’admission pour ces études de santé avant de s’inscrire à cette licence. Il est également important de noter que les débouchés professionnels dépendent du parcours universitaire choisi et des compétences acquises durant les études. 

La préparation aux concours d’entrée en école de santé en L.AS

Les débouchées de la L.AS sont principalement liés aux concours d’entrée en école de santé, tels que les écoles d’infirmier, de masseur-kinésithérapeute, d’orthophoniste, d’ergothérapeute et d’orthoptiste. Les étudiant(e)s ayant réussi ces concours pourront poursuivre leurs études dans ces écoles pour devenir professionnel de santé.

Cependant il est important de noter que les étudiant(e)s ayant suivi cette licence peuvent également poursuivre leurs études universitaires dans d’autres domaines, tels que la psychologie, la sociologie, la santé publique, la gestion de la santé, etc. Il est également possible de travailler en tant qu’assistant de service social, dans les centres de planification familiale, dans les centres de prévention, dans les structures de soins de suite et de réadaptation, dans les centres d’accueil pour personnes âgées, dans les centres médico-sociaux, dans les centres d’accueil pour personnes en situation de handicap ou dans les centres de soins palliatifs.

Enfin, il est possible de continuer ses études en master pour devenir enseignant(e) dans le domaine de la santé ou encore poursuivre vers des études de recherche en sciences de la santé.

Tu veux plus d’infos et de conseils pour réussir tes examens, trouver ton orientation et t’engager pour un monde durable ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une