Comment calculer ses points au brevet ?

À lire dans cet article :

Brevet 2024. L’heure des épreuves du brevet vient de sonner ! Les lundi 1er et mardi 2 juillet prochains, tous les élèves de troisième passeront leurs épreuves de français, mathématiques, histoire-géographie, sciences et langue vivante pour tenter de décrocher leur diplôme national du brevet (DNB), et pourquoi pas décrocher une mention par la même occasion. Avec du contrôle continu et des épreuves écrites finales, le calcul des notes du brevet peut être un peu compliqué. Alors, si toi aussi tu es en troisième et que tu aimerais estimer tes notes, savoir combien il te faut dans une matière pour décrocher ton diplôme ou si tu es simplement curieux de connaître les modalités d’évaluation, on te dit tout !

À quoi sert le brevet ?

Le brevet est un examen obligatoire pour tout élève en fin de troisième. Son but est d’attester des compétences acquises par les élèves tout au long de leur scolarité, et de garantir par l’obtention du diplôme, un certain niveau de connaissances essentielles. Le brevet se prépare pendant les quatre années du collège et d’autant plus durant l’année de troisième. En effet, les compétences potentiellement acquises par les élèves sont évaluées tout au long de l’année via du contrôle continu, mais aussi par des épreuves finales au mois de juin.

Au total, le brevet est noté sur 800 points. 400 points sont accordés à l’évaluation du socle commun, et l’autre moitié est dédiée à la notation des épreuves écrites.

Lire aussi : Brevet 2023 : les sujets des centres d’Amérique du Nord

Le calcul des points du socle commun

Le socle commun de connaissances est l’ensemble des connaissances et des compétences qu’un élève est censé savoir d’ici ses 16 ans et la fin de sa scolarité obligatoire.

Pour vérifier l’acquisition de ces connaissances demandées à tous les élèves de troisième, les professeurs les évaluent grâce à un système d’appréciations (quatre appréciations différentes) qui renvoie à un système de points :

  • Maîtrise insuffisante, ce qui équivaut à 10 points ;
  • Maîtrise fragile, ce qui équivaut à 25 points ;
  • Maîtrise satisfaisante, ce qui équivaut à 40 points ;
  • Très bonne maîtrise, ce qui équivaut à 50 points.

Au total, il y a 8 disciplines du socle commun qui sont évaluées lors du dernier conseil de classe de la classe de troisième :

  • Les méthodes et outils pour apprendre ;
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit ;
  • La formation de la personne et du citoyen ;
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère (ou une langue régionale) ;
  • Les systèmes naturels et les systèmes techniques ;
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ;
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps ;
  • Les représentations du monde et l’activité humaine.

Finalement, c’est l’addition des points suite aux appréciations des professeurs dans chacune de ces disciplines qui équivaut à la note sur 400 qu’un élève obtient.

Source : Ministère de l’Éducation nationale

Lire aussi : Brevet 2023 : les sujets de l’épreuve de mathématiques

Le calcul des points aux épreuves finales du brevet

En plus des évaluations permettant d’attester ou non de la maîtrise des compétences du socle commun, les candidats doivent aussi passer des épreuves écrites au mois de juin, qui compte elles aussi pour la moitié de la note finale (soit 400 points).

Remarque : En bref, les cinq épreuves que tu vas passer au mois de juin compteront autant que l’évaluation des acquis du socle commun tout au long de l’année, elles ne sont donc pas à négliger !

Comme tu le sais sûrement déjà, tu dois passer cinq épreuves différentes à la fin du mois de juin, chacune avec un coefficient différent :

  • L’épreuve de français dure 3 heures et est évaluée sur 100 points ;
  • L’épreuve de mathématiques dure 2 heures est elle aussi évaluée sur 100 points ;
  • L’épreuve de sciences (SVT, physique-chimie et technologie) qui dure 1 heure est évaluée sur 50 points ;
  • L’épreuve d’histoire-géographie et éducation morale et civique dure 2 heures. Elle est évaluée sur 50 points ;
  • l’épreuve orale, durant laquelle chaque élève présente un projet, généralement en histoire des arts, vaut elle aussi 100 points.

C’est l’addition de ces notes aux épreuves finales qui permettent de noter l’élève sur 400 points.

Source : Ministère de l’Éducation nationale

Lire aussi : Brevet 2023 : les sujets de l’épreuve de français

Obtenir son brevet et une mention

Pour obtenir son diplôme, un élève doit avoir la moyenne. Autrement dit, il faut que tu aies au moins 400 points sur les 800 évalués. Mais si tu as plus, tu peux prétendre à décrocher une mention.

Il existe trois mentions différentes : assez bien, bien ou très bien. Ces mentions permettent, sous certaines conditions, et selon ta région et ton département (comme le département des Alpes-Maritimes qui offre un pass culturel de 160€ aux élèves qui obtiennent la mention très bien), de bénéficier de récompenses ou de bourse au mérite si tu es toi-même boursier.

 Tu peux obtenir la mention :

  • Assez bien, si tu cumules plus de 480 / 800 points ;
  • Bien, si tu obtiens plus de 560 / 800 points ;
  • Très bien, si tu cumules plus de 640 / 800 points.
Source : Ministère de l’Éducation nationale

Lire aussi : Brevet 2023 : coup d’envoi des épreuves pour les 867 000 candidats

Nos conseils pour réussir le brevet 2024

Il ne te reste plus que quelques semaines pour boucler tes révisions et parce que nous savons que le brevet est la source de bien des angoisses chez les collégiens, nous tenions à te donner des conseils pour que tout se passe au mieux.

Les fiches de révisions

C’est ce qu’on pourrait appeler un conseil universel. Il est valable pour le brevet, mais aussi pour le baccalauréat et même pour tes études supérieures. Les fiches de révisions sont très importantes pour cette période intensive. Parce que oui, au moment de replonger le nez dans tes cours, il est toujours plus pratique d’avoir un condensé des informations à retenir sur une fiche Bristol plutôt que 4 pages de cours rédigé à la va-vite. Si en plus tu rédiges des fiches de cours claires, concises et organisées… Jackpot pour toi.

Alors, nous te conseillons de préparer des fiches de révisions pour tous les programmes que tu as à apprendre. N’hésite pas à utiliser des couleurs, des symboles et des abréviations pour aller un peu plus vite et surtout pour apprendre mieux. Eh oui, car si tu as une mémoire visuelle, ces fiches te permettront aussi d’apprendre pendant que tu les écris. D’une pierre, deux coups. Profites-en.

L planning de révisions

Autre conseil, rien de tel qu’un planning de révisions pour réviser mieux. Si tu organises tes temps de révisions dans ton agenda, tu sauras à l’avance ce que tu dois réviser et quand. Plutôt pratique, non ? En te levant le matin tu sais exactement ce que tu as à faire et surtout, tu n’oublies rien.

Les entraînements

Nous te conseillons de t’entraîner le plus souvent possible en conditions. Pour ce faire, tu peux trouver des sujets et leurs corrigés en ligne, et les refaire chez toi. Dans les mêmes conditions que l’examen (seul, sans l’aide de personne ni d’internet et dans les délais impartis). Plus tu feras d’entraînements et plus tu seras à l’aise devant ta copie le jour de l’examen. Il n’y a pas de secret.

Jette un œil aux sujets tombés les années précédentes

Dans la même veine que les entraînements en conditions, nous te conseillons de jeter un œil aux sujets qui sont tombés les années précédentes. C’est un bon indicateur pour toi. Tu sauras alors à quoi ressemble véritablement un sujet de brevet et donc, ce qui est attendu de toi.

N’hésite pas aussi à regarder les corrections comme on le disait juste avant. C’est aussi un indicateur du niveau qui est attendu.

Prends du temps pour toi

Enfin, dernier conseil, prends aussi un peu de temps pour toi. Eh oui, les révisions c’est important, mais il ne faut pas que tu fasses de nuit blanche non plus. Ce serait bien contre-productif. Le but n’est pas d’arriver fatigué(e) dans la salle d’examen.

Alors, prends des pauses de façon régulière et ménage-toi un peu de temps libre pour faire des choses que tu aimes. Il faut que tu souffles aussi un peu. Prends un bon livre, va faire un peu de sport, regarde un film que tu adores. Tout ça est aussi très important avant un examen.

Et un dernier petit conseil pour la route. Si tu es de nature stressée et anxieuse, nous te conseillons de faire de petits exercices de méditation et de respiration pour que tout aille bien une fois devant ta copie. Et si tu sens le stress monter d’un cran à la lecture du sujet, pas de panique. Fais quelques exercices de respiration pour te calmer et tout ira mieux.

Lire aussi : Tous nos conseils pour résister au stress pendant tes études !

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une