conseils entretiens admission

Parcoursup : 5 conseils pour réussir son entretien d’admission dans une école

À lire dans cet article :

Parcoursup. Tu t’apprêtes à passer ton premier entretien d’admission pour une formation de l’enseignement supérieur et tu ne sais pas vraiment par où commencer ? Dans cet article, nous te prodiguons nos meilleurs conseils pour que ton entretien se passe au mieux et que tu décroches ta place dans l’école de tes rêves.

Si tu as formulé des vœux pour des concours communs d’écoles d’ingénieurs, de commerce ou encore de communication, il est fort probable que tu aies à passer un entretien d’admission avec les équipes de recrutement de ces fameuses écoles. Et parce que nous savons que cette épreuve est largement redoutée par les candidats, parfois même plus encore que les épreuves écrites, nous tenons à te rassurer avec ces quelques conseils.

Tu ne sais pas du tout à quoi t’attendre ? Quels types de questions te seront posés ? Tu tombes à pic. Nous avons filmé une candidate pour le Bachelor de TBS Education pendant son entretien de motivation. L’occasion pour toi de jouer les petites souris et de voir à quoi ressemble véritablement l’exercice.

Prépare-toi bien en amont de ton entretien

Comme un entretien d’embauche, un entretien d’admission, ça se prépare ! Il faut que tu arrives devant les membres de ton jury avec toutes les informations nécessaires en tête. Il faut que tu sois bien renseigné(e) sur la formation pour laquelle tu candidates, l’école dans laquelle elle se trouve, les méthodes d’enseignement, les débouchés professionnels, etc. Ça te permettra d’éviter les réponses un peu floues et passe-partout aux questions qu’on te posera, parce que, tu t’en doutes, ce n’est pas vraiment ce qui est attendu de toi. Les jurés recherchent davantage des candidats qui se démarquent. Sinon quel serait leur intérêt de te choisir toi plutôt qu’un(e) autre ?

Nous te conseillons également de faire le point sur les compétences et les qualités que tu veux mettre en avant. Un entretien, ça sert avant tout à te vendre. Alors, sois prêt(e) à vanter tes mérites devant les recruteurs. Mais bien sûr, n’en fais pas trop non plus, ça risquerait de te desservir et de te faire passer pour une personne un peu prétentieuse. Tout est dans la juste mesure !

Enfin, lors de ton entretien d’admission, on te posera des questions sur tes projets professionnels. Alors je sais ce que tu te dis, « et si je ne sais pas du tout ce que je veux faire plus tard », pas de panique, ce n’est pas nécessaire d’avoir en tête un métier tout tracé. Les recruteurs veulent surtout savoir quel type de métier et de secteur t’intéresse. Ils veulent s’assurer que ton projet professionnel est bien en rapport avec leur établissement.

Sois ponctuel(le)

C’est un conseil assez commun, mais qui porte ses fruits. La ponctualité n’est pas une option le jour de ton entretien d’admission. Si tu arrives en retard, les recruteurs risqueraient de ne pas te laisser passer l’entretien. Alors, assure-toi d’être bien à l’heure et si tu peux, d’avoir même un peu d’avance. Ça te permettra d’être plus serein(e) et de ne pas arriver en panique devant les membres du jury.

Arriver à l’heure ce n’est pas simplement de la politesse, c’est aussi un signe de respect. Si tu arrives à l’heure indiquée sur ta convocation, tu prouves alors que tu es sérieux(se) et que tu respectes l’établissement et les personnes qui te reçoivent.

Fais un effort sur ta tenue

Le jour d’un entretien d’admission, on attend de toi que tu sois professionnel(le). Nous te conseillons donc de t’habiller de manière appropriée et soignée, et surtout, évite à tout prix les tenus décontractées ou inappropriées. C’est la première impression que tu vas renvoyer aux recruteurs, alors il faut qu’elle soit bonne. Range donc tout de suite ton jogging et ta dernière paire de baskets au placard et opte plutôt pour un pantalon noir et un t-shirt classique. Pas besoin non plus d’en faire des tonnes, un costume trois pièces c’est too much. Le tout est que tu sois soigné(e), tout en restant naturel(le).

Ce conseil s’accompagne aussi de l’éternel « sois poli(e) et respectueux » envers les membres de ton jury. Mais ça, ça tient de l’évidence, non ?

Fais preuve d’honnêteté

Autre conseil qui peut te paraître un peu évident, sois honnête. Lors d’un entretien, que ce soit d’embauche ou d’admission, les recruteurs attendent de toi des réponses sincères à leurs questions. Rien ne sert de mentir sur tes compétences ou tes expériences… ça finira par se savoir. Et il faut aussi que tu sois honnête sur tes motivations et ton projet professionnel.

Bien entendu, le but n’est pas non plus de te tirer une balle dans le pied. Si tu sais que tu as un point faible par rapport à d’autres candidats, ne passe pas 15 minutes là-dessus. Mais ton honnêteté sera toujours appréciée des recruteurs. Alors, ne mens pas, c’est sans doute la pire erreur.

Montre ta motivation

L’autre nom de l’entretien d’admission, c’est l’entretien de motivation. Alors, comme son nom l’indique, il faut que tu montres aux recruteurs à quel point tu es motivé(e) et déterminé(e) à intégrer leur école. Parle-leur de ce que tu aimes dans la formation, des matières qui t’intéressent, de ce pour quoi tu t’es orienté(e) vers cette école, etc.

Notre petit conseil ? Pour montrer ta motivation, n’hésite pas à poser des questions, toujours pertinentes bien sûr. C’est ce qui peut faire la différence. Les membres de ton jury apprécieront toujours beaucoup plus un(e) candidat(e) qui se montre investi(e) et curieux, plutôt qu’un(e) candidat(e) qui reste silencieux. Tu peux alors poser des questions sur les enseignements, les différents campus de l’école, les opportunités de stages, d’alternance, etc.

Travaille ton attitude face au jury

Un dernier conseil (pour la route) ? On avait dit 5 conseils, mais celui-là est très important aussi ! Pour être fin prêt(e) pour ton entretien d’admission, il faut que tu travailles ton attitude face au jury. Je m’explique. Un(e) candidat(e) ouvert(e), souriant(e) et attentif(ve) fera toujours meilleure impression à des recruteurs qu’un(e) candidat(e) anxieux(se) et silencieux(se). Essaie de t’entraîner devant ta famille ou tes amis pour arborer une posture volontaire et énergique. Il faut que ton attitude reflète ton désir de rejoindre l’école.

Pendant l’entretien, ne te contente pas de répondre aux questions qui te sont posées, interroge les recruteurs sur la formation, montre-leur que tu es curieux(se) et que tu sais ce que tu veux.

Et surtout, fais attention à ton langage. Bien évidemment, pas de mots familiers. Il faut que tu utilises un vocabulaire clair et concis.

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une