Qu'est-ce que le bitcoin ?

SES : qu’est-ce que le bitcoin ?

À lire dans cet article :

Sais-tu ce qu’est le bitcoin ? Tu as sans doute déjà entendu parler de cette monnaie virtuelle, mais sais-tu vraiment à quoi elle correspond ? Dans cet article, nous le présentons le bitcoin et ses caractéristiques.

Qu’est-ce que le bitcoin ?

Bitcoin est à la fois un protocole informatique et un réseau de paiement numérique. Son unité de compte est le bitcoin (avec un petit “b”), dont le sigle est BTC ou XBT. Il s’agit de la première cryptomonnaie. Son symbole monétaire est ₿, correspondant au caractère Unicode (U+20BF).

Le nom “bitcoin” vient des mots “bit” (unité informatique de base) et “coin” (pièce de monnaie en anglais). L’unité de compte du réseau Bitcoin, le bitcoin, est divisible jusqu’au cent millionième (10-8, huit décimales).

La blockchain est le registre comptable de Bitcoin.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain est une technologie fondamentale et révolutionnaire qui sous-tend le fonctionnement du bitcoin et d’autres cryptomonnaies. Elle peut être décrite comme un grand livre numérique sécurisé et décentralisé dans lequel les transactions sont enregistrées de manière immuable et transparente. Au lieu d’être stockées dans un lieu central, les données de la blockchain sont distribuées à travers un réseau d’ordinateurs, appelés nœuds, qui valident et enregistrent les transactions.

Dans le contexte du bitcoin, la blockchain est au cœur de la création, de la gestion et de la vérification des transactions bitcoin. Lorsqu’une personne effectue une transaction en bitcoins, celle-ci est diffusée sur le réseau et collectée dans une blockchain avec d’autres transactions. Ce bloc est ensuite ajouté à une chaîne continue de blocs, formant la blockchain. Chaque bloc contient une série de transactions et un hachage unique du bloc précédent, créant ainsi un lien entre les blocs, d’où le terme “blockchain”.

Lire aussi : SES : qu’est-ce que la monnaie et comment est-elle créée ?

Comment marche le bitcoin ?

Le Bitcoin utilise la technologie de la blockchain, qui est un registre numérique public et décentralisé. La blockchain enregistre toutes les transactions de Bitcoin de manière transparente, sécurisée et immuable. Elle est constituée de blocs, chaque bloc contenant un groupe de transactions. Chaque bloc est lié au précédent à l’aide d’un “hash”, formant ainsi une chaîne de blocs (d’où le terme “blockchain”).

Les bitcoins sont créés par un processus appelé “minage”. Les mineurs sont des individus ou des groupes d’ordinateurs qui utilisent leur puissance de calcul pour résoudre des problèmes mathématiques complexes et valider des transactions. Lorsqu’un bloc de transactions est résolu, le mineur est récompensé par de nouveaux bitcoins et des frais de transaction. Ce processus est conçu pour être compétitif et garantir une offre limitée de bitcoins au fil du temps. Les utilisateurs de Bitcoin effectuent des transactions en transférant des bitcoins d’un portefeuille à un autre. Chaque transaction est enregistrée sur la blockchain et doit être validée par des mineurs avant d’être ajoutée à un bloc. Les transactions sont vérifiées à l’aide de clés cryptographiques publiques et privées. La clé publique est l’adresse bitcoin du destinataire, tandis que la clé privée est utilisée pour signer la transaction et prouver la propriété des bitcoins.

La sécurité de Bitcoin repose sur des principes cryptographiques. Chaque transaction est protégée par une signature cryptographique qui garantit l’intégrité et l’authenticité des transactions. De plus, la décentralisation de la blockchain et le consensus au sein du réseau rendent extrêmement difficile la manipulation des données. Cependant, il est important de savoir que, malgré la sécurité des transactions, les identités des utilisateurs restent pseudonymes. Les adresses de bitcoins ne sont pas directement liées à des identités réelles. L’offre de bitcoins est limitée à 21 millions d’unités. Cette limitation est programmée par un mécanisme qui divise par deux la récompense minière tous les quatre ans environ. Cela signifie que la production de bitcoins diminue avec le temps, ce qui entraîne une rareté artificielle et peut faire grimper la valeur du bitcoin.

Les avantages du bitcoin

Le Bitcoin fonctionne sur un réseau décentralisé, sans contrôle d’une autorité centrale telle qu’une banque ou un gouvernement. Cela signifie que les transactions peuvent être effectuées en dehors des systèmes traditionnels, offrant ainsi une indépendance financière aux utilisateurs. De manière générale, le Bitcoin élimine les intermédiaires financiers, ce qui réduit les coûts de transaction associée aux banques et autres entités.

Les transactions Bitcoin sont souvent plus rapides que les transferts traditionnels, surtout pour les transactions internationales qui peuvent prendre plusieurs jours avec les banques. Les transactions Bitcoin sont généralement confirmées en quelques minutes, offrant ainsi une rapidité d’exécution. Cela s’accroît du fait d’une forte transparence sur les transactions.

Enfin, de nombreux investisseurs voient le Bitcoin comme un actif potentiellement lucratif, avec des variations de prix significatives qui peuvent conduire à des gains substantiels. Certains considèrent le Bitcoin comme une forme d’investissement et une réserve de valeur similaire à l’or. Mais, il faut tout de même avoir conscience des risques de cet investissement.

Les risques de cette pratique

Étant une cryptomonnaie décentralisée, le Bitcoin n’est pas réglementé par les gouvernements ou les institutions financières. Cela signifie qu’en cas de fraude, de vol ou de perte de fonds, il n’y a pas de garantie ou d’entité à laquelle les utilisateurs peuvent se tourner pour récupérer leurs pertes.

Les échanges de cryptomonnaie et les portefeuilles en ligne peuvent être la cible de pirates informatiques. De nombreuses attaques de piratage ont déjà eu lieu, entraînant la perte de millions de dollars en Bitcoins. Bien que la technologie de la blockchain soit sécurisée, les interfaces humaines peuvent être vulnérables aux attaques.

Chaque détenteur de Bitcoin possède une clé privée, essentielle pour accéder à ses fonds. Perdre cette clé signifie la perte irréversible des Bitcoins associés à cette clé. Si une clé privée est perdue ou volée et que le propriétaire n’a pas de sauvegarde, les fonds sont perdus pour toujours.

La volatilité des prix est l’un des risques majeurs associés au Bitcoin. Le prix du Bitcoin peut fluctuer de manière significative sur de courtes périodes, ce qui peut entraîner des gains substantiels, mais aussi des pertes considérables. Ces variations peuvent être causées par divers facteurs tels que les actualités du marché, la perception du public, ou la réglementation gouvernementale.

Certains experts estiment que le Bitcoin est actuellement dans une bulle spéculative, où la valeur est largement alimentée par la spéculation plutôt que par la véritable utilité et l’adoption généralisée. Si cette bulle éclate, cela peut entraîner une chute drastique des prix.

Lire aussi : SES : l’analyse de Schumpeter des cycles économiques

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une