que faire après licence psychologie

Quels sont les débouchés de la licence de psychologie ?

À lire dans cet article :

Tu t’apprêtes à clôturer ta licence de psychologie ou bien tu es simplement curieux(se) de connaître les chemins qui pourraient s’offrir à toi une fois diplômé(e) ? Tu tombes à pic. Dans cet article, nous te présentons les débouchés de cette formation. Parmi les plus demandées chaque année.

Le savais-tu ? La licence de psychologie est la deuxième licence la plus demandée sur la plateforme Parcoursup. Elle a enregistré un nombre total de très exactement 139 496 vœux l’année passée. Et elle se situe également à la douzième position des formations les plus convoitées, toutes filières confondues. Des chiffres qui ne cessent de grimper d’année en année. Il semblerait donc que la licence de psychologie ait le vent en poupe.

Si tu as la moindre question sur cette formation, n’hésite pas à consulter notre article dédié à la licence de psychologie.

Qu’est-ce que la licence de psychologie ?

La licence de psychologie est une formation de niveau bac+3 (c’est-à-dire qu’elle se compose de trois années de formation une fois ton baccalauréat en poche) et est accessible aux bacheliers, quelle que soit leur voie. Toutefois, garde à l’esprit que les bacheliers généraux sont chaque année majoritaires dans cette formation davantage tournée vers les sciences et les sciences humaines.

Le programme de cette licence

Au programme de cette formation, la découverte de nombreuses disciplines que tu n’as pas encore eu la chance de traiter au lycée. Parmi elles, des branches spécifiques de la psychologie, comme la psychologie cognitive (que l’on pourrait définir par l’étude des processus de perception et de traitement de l’information comme la mémoire, l’émotion ou bien la décision), la psychologie clinique (pour comprendre et expliquer le fonctionnement psychique humain), la psychologie du développement (l’évolution psychologique de l’être humain à travers tous les âges) ou encore la psychologie sociale (qui se concentre sur l’étude des rapports entre les individus et les groupes sociaux comme la famille, l’entreprise, la foule, etc.).

Outre ces disciplines propres à la psychologie, la licence de psychologie comprend également des neurosciences, des statistiques (eh oui, un peu de mathématiques, mais elles sont en réalité très importantes pour analyser les résultats d’études thématiques), de la sociologie, des sciences du langage, de la philosophie ou encore des sciences de l’éducation.

Et, autre chose que tu dois retenir, une fois en dernière année de formation, un parcours de spécialisation est à choisir. À déterminer selon ton projet professionnel. Tu as alors le choix entre différents champs d’application de la psychologie comme la psychologie clinique, la psychologie sociale, la psychologie de développement, etc.

Lire aussi : Le classement des licences de psychologie sur Parcoursup 2024

Quelles sont les missions d’un(e) psychologue ?

Si tu choisis de t’orienter vers cette voie, ou que tu es déjà engagé(e) et sur le point de terminer ta licence, laisse-nous faire le point avec toi sur les missions d’un(e) psychologue.

Ce professionnel de la santé mentale travaille au quotidien avec des patients qu’il accompagne dans la compréhension et la résolution de leurs problématiques mentales, émotionnelles et comportementales. Le travail d’un(e) psychologue implique l’évaluation psychologique de ses patients, la pose de diagnostics, le travail de thérapie individuelle ou de groupe et également, dans les cas le plus complexes, l’intervention en cas de crise.

Les psychologues diplômés peuvent par ailleurs mener des travaux de recherche afin de faire avancer les connaissances dans ce domaine ou bien enseigner à l’université ou dans des écoles spécialisées pour transmettre leurs savoirs.

Tu l’as compris, les psychologues jouent un rôle très important dans la promotion du bien-être mental et émotionnel des individus, et plus généralement de la société.

Les poursuites d’études après une licence de psychologie

Une fois ta licence de psychologie en poche, sache que plusieurs voies s’offrent à toi.

Le master de psychologie

Le parcours « classique » voudrait que tu t’orientes vers un master de psychologie une fois ton diplôme obtenu. C’est sans doute la voie toute tracée. Pour ce faire, tu n’as qu’à te rendre sur la plateforme Mon Master et enregistrer des candidatures pour les masters de psychologie qui t’intéressent.

En choisissant cette poursuite d’études, tu auras l’opportunité de te spécialiser dans une discipline de la psychologie qui a retenu ton attention en licence. À l’image de la spécialisation que tu as choisie en troisième année de formation. Il est donc important que tu choisisses avec attention la spécialisation de ton master de psychologie (psychologie générale, clinique, de l’enfance, du travail, neuropsychologie, etc.).

Il existe également des masters purement axés sur la psychologie, avec des mentions un peu différentes comme :

  • Master économie et psychologie ;
  • Master neuropsychologie ;
  • Master psychopathologie ;
  • Master psychologie gérontologique ;
  • Master psychologie sociale du travail ;
  • Master psychologie de l’enfant, de l’adolescent et de la famille, etc.

Sache également que cette formation se clôturera par un stage de 4 à 6 mois et la rédaction d’un mémoire (professionnel ou non) sur le sujet de ton choix en lien avec la psychologie.

Un master dans un domaine connexe

Outre le master de psychologie, tu peux également faire le choix de t’orienter vers un master dans un secteur connexe. Les diplômés d’une licence de psychologie peuvent alors se tourner vers les formations suivantes :

  • Master biomédical ;
  • Master éducation ;
  • Master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) ;
  • Master sciences de l’éducation, etc.

Les diplômes d’État du paramédical et du social

Les titulaires d’une licence de psychologie sont également les bienvenus pour s’orienter vers les diplômes d’État des domaines du paramédical et du social, parmi lesquels :

  • Aide-soignant(e) ;
  • Assistant(e) de service social ;
  • Conseiller(e) principal d’éducation ;
  • Ergothérapeute ;
  • Éducateur de jeunes enfants ;
  • Infirmier(e) ;
  • Orthophoniste ;
  • Psychomotricien(ne), etc.

Ces professions sont accessibles grâce à des concours qui donnent ensuite accès à des formations en instituts ou en écoles spécialisées.

L’enseignement

Le domaine de l’enseignement ouvre également ses portes aux diplômés d’une licence de psychologie. Tu peux alors t’orienter vers un Master MEEF pour t’accompagner vers le concours du CAPES par exemple.

Et, autre chose à retenir, avec trois années d’expérience en tant que professeur et une licence de psychologie, tu peux alors devenir psychologue scolaire.

Les diplômes universitaires

Une fois ta licence de psychologie en poche, tu peux te tourner vers un diplôme universitaire. Il en existe de toute sorte dans le secteur de la psychologie.

  • DU adolescents difficiles ;
  • DU addictions et société ;
  • DU approche psychosomatique dans le soin ;
  • DU ergonomie ;
  • DU suicidologie ;
  • DU victimologie, etc.

Attention, ces diplômes universitaires ne sont pas dispensés dans toutes les universités de l’hexagone. Nous te conseillons alors de bien te renseigner sur ceux disponibles autour de toi.

Les licences professionnelles

Une fois ta deuxième année de licence de psychologie validée, sache que tu peux faire le choix de rejoindre une licence professionnelle pour te spécialiser dans une branche particulière et réaliser une année en alternance.

Il existe plusieurs licences professionnelles accessibles après une L2 de licence de psychologie :

  • Une licence professionnelle sciences humaines et sociales ;
  • une licence professionnelle intervention sociale.

Lire aussi : Qu’est-ce qu’une licence professionnelle ?

Les métiers après une licence de psychologie

Si tu le souhaites, tu peux également faire le choix de t’insérer sur le marché du travail, mais attention, retiens bien que le titre de psychologue n’est accessible qu’à la suite de l’obtention d’un diplôme d’État de psychologue (de niveau bac+5). Ce qui signifie donc que si tu arrêtes tes études en licence, alors tu ne pourras pas devenir psychologue. Toutefois, d’autres métiers en lien avec le bien-être et l’humain peuvent te tendre les bras. C’est notamment le cas des professions suivantes :

  • Aide à domicile ;
  • Animateur(rice) petite enfance ;
  • Aide médico-psychologique ;
  • Coach de vie ;
  • Consultant(e) en risques professionnels ;
  • Conseiller(e) en insertion professionnelle ;
  • Consultant(e) en ressources humaines ;
  • Technicien(ne) de l’intervention sociale et familiale, etc.

Les possibilités sont nombreuses si tu ne souhaites pas poursuivre tes études supérieures, mais il faut que tu sois conscient(e) de tout ce que cela implique. Il serait dommage d’arrêter tes études de psychologie sans savoir que tu as besoin d’un diplôme de niveau bac+5 pour exercer cette profession.

Et si aucune de ces solutions ne retient ton attention, sache également qu’il est possible de te réorienter à la suite d’une licence de psychologie. Tu peux faire le choix de partir en service civique, d’étudier à l’étranger ou encore de reprendre des études supérieures dans un tout autre domaine. Aucune porte ne t’est fermée. Il te suffit alors de savoir dans quelle direction tu voudrais te diriger pour te sentir épanoui(e). Il existe parfois des passerelles et des équivalences pour passer d’une formation à une autre. N’hésite pas à te renseigner à ce sujet.

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une