BPJEPS tout savoir

BPJEPS : admission, spécialités et débouchés

À lire dans cet article :

Passionné(e) d’animation et de sport ? Tu rêverais de trouver un métier en lien avec ces deux mondes ? Figure-toi que ton vœu s’est exaucé avec le BPJEPS, sans aucun doute, une formation faite pour toi ! Admission, spécialités, coût de formation, débouchés, etc. Retrouve l’intégralité des choses à savoir sur le BPJEPS dans cet article.

BPJEPS : qu’est-ce que c’est ?

Crée en 2001, le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport) est un diplôme d’État de niveau 4. Ce brevet professionnel, pont entre la jeunesse et le sport, te permet par la suite de travailler dans ces deux domaines (animateur sportif, éducateur spécialisé, coach sportif, etc.). C’est une formation qui dure en 10 et 18 mois et qui est réalisable en apprentissage comme en formation initiale et continue, il est possible de passer ce diplôme en école ou en centre de formation. Formation ultra-professionnalisante, tu dois avoir 18 ans révolus pour pouvoir la passer.

Grâce aux BPJEPS, tu seras apte à concevoir, mettre en place et évaluer en autonomie des projets d’actions et d’animation sportives et socio-culturelles auprès de divers publics.

Comment intégrer un BPJEPS ?

Le niveau d’études requis

Il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme particulier pour faire un BPJEPS sauf le brevet des collèges ! Même si le bac est apprécié, il n’est pas obligatoire ! 0 stress ! L’accès à la formation n’est pas soumis à une exigence scolaire particulière.

Les critères d’admission

Néanmoins, pour entrer en BPJEPS, tu dois tout de même passer des tests de sélection organisés par chaque organisme de formation : les Tests d’Exigences Préalables (TEP). Ces TEP peuvent varier d’une formation à l’autre. Généralement, il s’agit de tests physiques et sportifs, mesurant ton niveau de pratique au sport). Mais, tu peux aussi devoir passer des tests de motivation, de connaissances de milieu de l’animation, etc. Aussi, il est obligatoire d’avoir au minimum 18 ans et d’avoir obtenu le PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1), ou une équivalence. Le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) peut être également apprécié.

Lire aussi : BAFA : inscription, modalités et prix

BPJEPS : coût de la formation et aides

La formation en BPJEPS a un coût qui varie entre 4 000 et 7 000 euros, des fois même un peu plus. Son prix varie également en fonction du centre de formation, de la spécialité et de la mention choisies. Malgré son coût élevé, sache que la formation peut-être financée à l’aide de divers dispositifs tels que (liste non exhaustive) :

  • L’alternance : que tu sois en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, c’est ton entreprise qui paiera la formation et, en plus, elle te donnera un salaire ! Pas mal, non ?
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) : tu peux utiliser l’argent de ton compte CPF pour financer ton BPJEPS.
  • La prise en charge par un OPCO ;
  • La prise en charge par un employeur ;
  • Le financement par ta région ou France Travail (anciennement Pôle Emploi) ; etc.

À noter : Selon ton expérience dans l’animation ou dans le sport, il est possible de valider tes acquis par l’expérience (VAE), c’est-à-dire, obtenir ta formation BPJEPS en prouvant que tu as les compétences nécessaires, dues à tes anciennes expériences.

Lire aussi : Quels sont les avantages de l’alternance ?

BPJEPS : quel profil pour ce diplôme ?

Le BPJEPS est une superbe opportunité pour la personne qui n’est pas fan des études longues et de l’enseignement théorique. Évidemment, il y en a un quand même, mais la formation, courte et intense se focalise davantage sur la pratique. Les spécialités et les différentes mentions permettent de bien écrémer l’apprentissage théorique.

Le BPJEPS est une formation idéale pour la personne passionnée de sport qui souhaite transmettre sa passion aux plus jeunes. Elle demande discipline, rigueur et autonomie. C’est aussi une bonne alternative pour venir en complément d’un autre type de diplôme (CEP, BTS, licence, etc.). Sans limites d’âge, elle est parfaite pour celui qui souhaite se réorienter dans les métiers du sport, les métiers de terrain, bien loin des bureaux et des ordinateurs. Sa courte durée demande au candidat d’être 100% concentré(e) dans sa formation pour garantir son obtention !

BPJEPS : Les différents parcours envisageables

Les spécialités de la formation

Il existe deux spécialités différentes au moment de passer ton BPJEPS. Tu as alors le choix entre :

  • La spécialité « animateur » : si tu souhaites davantage te spécialiser dans les métiers de l’animation (animation culturelle, animation sociale, animateur jeunesse, animateur de quartier, médiateur, etc.) ;
  • La spécialité « éducateur sportif » : si tu souhaites davantage te former aux métiers du sport. Sache que les mentions de cette spécialité sont très nombreuses puisqu’elles concernent un grand nombre d’activités sportives (basket, boxe, volleyball, handball, natation, judo, karaté, rugby, etc.). Par la suite, tu peux devenir éducateur sportif, entraîneur sportif, maître nageur, coach sportif, professeur de fitness, etc.

D’ailleurs, au sein même de ces deux spécialités, il existe plusieurs mentions.

Les mentions de la formation

Tu peux alors, dans chacune de ces deux spécialités choisir deux mentions parmi (liste non exhaustive) :

  • Pour la spécialité « animateur » :
    • Activités du cirque ;
    • Animation culturelle ;
    • Animation sociale ;
    • Éducation à l’environnement vers un développement durable ;
    • Loisirs tous publics (LTP).
  • Pour la spécialité « éducateur sportif » :
    • Activités aquatiques et de la natation (AAN) ;
    • Activités de la forme ;
    • Activités gymniques ;
    • Activités physiques pour tous ;
    • Activités équestres ;
    • Autres disciplines : Aviron et disciplines associées, Basket-ball, Boxe, Escrime, Judo-jujitsu, Karaté, wushu et disciplines associées, Parachutisme, Pêche de loisirs, Rugby à XV, Ski-nautique, Sport automobile, Sports de glace, Surf, Tennis de table, Voile, Volley-ball, etc.

BPJEPS : organisation de la formation

Chaque centre de formation propose ses propres modalités pédagogiques (cours, organisation de la formation, durées de stage, etc.). Cependant, la formation BPJEPS se déroule généralement entre 10 et 18 mois (comme l’ensemble des diplômes de la jeunesse et des sports). Souvent en alternance, l’étudiant partage son temps entre l’école (minimum de 600 heures) et l’entreprise (minimum de 300 heures).

La formation de chaque candidat est personnalisée en fonction de ces choix de modules. Il peut alors choisir :

  • « 2 UC transversales » communes aux spécialités « animateur » et « éducateur sportif » (UC1 et UC2)
  • « 2 UC spécifiques » à la spécialité qu’il a choisie (UC3 et UC4).

À noter : Le BPJEPS est délivré par la DRAJES (Délégation Régionale Académique à la Jeunesse à l’Engagement et aux Sports). C’est un jury de la DRAJES qui décide de valider (ou non) les 4UC en question

Que faire après un BPJEPS ?

Poursuite d’études

Si tu souhaites continuer à te former et obtenir des diplômes dans le métier du sport, sache que le BPJEPS est un tremplin t’ouvrant les portes d’autres diplômes tels que :

  • Le DEJEPS (Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport), diplôme de niveau 5, et même par la suite faire un DESJEPS (Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’éducation Populaire et du Sport), diplôme de niveau 6 ;
  • La licence professionnelle ;
  • Le Bachelor dans le domaine du sport ;
  • Une Formation Complémentaire (dans le domaine du sport, de l’éducation spécialisée, le management associatif, la gestion de projet, etc.)

Entrer dans la vie active

Après un BPJEPS, tu peux aussi très bien entrer directement dans le monde du travail en commençant rapidement après ta formation un métier dans le domaine du sport et de la jeunesse tel que : (liste non exhaustive)

  • Professeur de fitness ;
  • Éducateur spécialisé ;
  • Médiateur social ;
  • Animateur de quartier ;
  • Animateur d’activités physiques ;
  • Éducateur sportif ;
  • Coach sportif, etc.

Lire aussi : Comment devenir coach sportif ?

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une