débouchés bac pro CIEL

Quels sont les débouchés du bac pro CIEL (cybersécurité, informatique et réseaux, électronique) ?

À lire dans cet article :

Tu es en train de suivre un bac pro CIEL et tu te demandes quel métier tu peux faire après ton diplôme ? Voire mieux, tu es intéressé(e) par le bac pro CIEL et tu aimerais voir les portes que cette formation peut t’ouvrir ? Zoom sur les débouchés de cette formation.

Le savais-tu ? CIEL est l’acronyme de « cybersécurité, informatique et réseaux, électronique », ce bac pro vient remplacer le bac pro « systèmes numériques » (SN).

Le bac pro CIEL, qu’est-ce que c’est ?

Ce baccalauréat professionnel t’ouvre les portes du secteur de l’informatique et de la cybersécurité ainsi que des nouvelles technologies électroniques. Pour débuter cette formation sur trois ans, tu dois commencer par intégrer une seconde professionnelle dans la famille des « métiers des transitions numérique et énergétique ». Durant ce bac pro, tu es amené(e) à faire des stages sur une durée totale de 22 semaines.

Durant ta formation, on t’enseigne des matières générales telles que le français, les mathématiques, les sciences, l’économie, les langues, l’histoire-géographie, etc. Mais aussi des matières spécifiques à la formation comme réalisation et maintenance de produits électroniques, mise en œuvre de réseaux informatiques, valorisation de la donnée et cybersécurité, le codage, etc. Les apprentissages y sont très variés.

L’admission en bac pro CIEL

Un niveau troisième est indispensable pour intégrer le bac pro CIEL. Alors que des établissements acceptent des lycéens ayant suivi une seconde ou première générale ou technologique cherchant à se réorienter, d’autres permettent aux titulaires d’un CAP dans le même secteur de suivre cette formation en deux ans uniquement (sous conditions).

La plupart du temps, l’admission se fait sur dossier (demande des bulletins, diplômes et avis d’orientation, etc.) dans un lycée professionnel. Tu peux aussi passer des entretiens de motivation (entretien PASSPRO).

Et après ?

À la fin de ton cursus, tu pourras mettre en service et gérer la maintenance d’installations électriques et de réseaux de communication de manière efficace tout en veillant à réduire leur impact sur l’environnement pour des particuliers, des entreprises privées, des espaces publics, des réseaux de transport, des quartiers et bien d’autres structures.

Les débouchés du bac pro CIEL

Après un bac pro CIEL, un grand nombre d’opportunités professionnelles s’offrent à toi dans le secteur de l’électricité et des nouvelles technologies. Parmi les débouchés possibles, tu trouveras :

Monteur(euse)/câbleur(euse)

Tu assembles et connectes différents composants électriques et/ou électroniques pour créer des systèmes et des équipements électriques. Tu peux être amené(e) à lire des schémas, installer des câbles, fixer des composants, vérifier le bon fonctionnement des appareils assemblés, etc. Attends-toi à travailler dans le secteur de l’industrie, la manufacture, la télécommunication ou encore l’aérospatiale. Peu importe ton secteur, ton rôle est essentiel pour garantir le bon fonctionnement du système.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 400 € à 1 700 € net par mois.

Opérateur(ice) en production sur machine CMS (Component Mounting System)

Tu travailles dans l’assemblage électronique. En charge de surveiller et de piloter des machines spécialisées pour assembler des circuits imprimés. Tu programmes les machines, le chargement des composants, le contrôle de la qualité, et la maintenance de base des équipements, etc. Tu dois également veiller au bon fonctionnement des opérations ainsi qu’à leurs conformités. Ton rôle est majeur pour assurer une production de composants électroniques de qualité.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 500 € et 2 000 € net par mois.

Agent(e) de contrôle et de montage en électronique

Tu es chargé(e) de vérifier la conformité des composants électroniques ou des systèmes assemblés en fonction des normes en vigueur spécifiques. Tu inspectes, testes et vérifies la bonne qualité des pièces ou des produits finis. Tu peux être amené(e) à utiliser des outils de mesure, des instruments spécialisés et des procédures de test pour détecter les anomalies. Tu peux aussi participer au processus de montage ou d’assemblage en garantissant la conformité des produits.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 500 € et 2 000 € net par mois.

Agent(e) de support technique client

Tu fournis une assistance aux clients. Tu aides les clients à résoudre leurs problèmes techniques liés à des produits ou des services spécifiques. Le plus souvent, tu communiques avec eux par téléphone, email, chatbox ou même en face-à-face sur de rendez-vous. Ton rôle est de guider le client et de lui trouver une solution pour pallier les difficultés techniques. Tu dois ainsi avoir une excellente capacité d’écoute et un bon sens du service.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 600 € à 2 200 € net par mois.

Technicien(ne) d’installation (télécommunications, réseaux informatiques, systèmes de sécurité, etc.)

Tu es chargé(e) de mettre en place, développer et configurer des équipements et des infrastructures techniques. Tu installes du matériel de télécommunication, des réseaux informatiques ou encore des systèmes de sécurité selon des plans et des schémas préétablis. Aussi, tu réalises des tests, fais des réglages et assures une connexion optimale des équipements. Le tout étant de garantir le bon fonctionnement des installations.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 600 € et 2 200 € net par mois.

Technicien(ne) de réparation d’équipements électroniques

Tu diagnostiques, répares et entretiens des équipements électroniques (appareils informatiques, dispositifs électroniques, équipements de communication, etc.) au sein de diverses structures. Ton rôle est d’identifier des problèmes techniques au sein des équipements et, si jamais, ils en présentent, remplacer ou réparer les composants défectueux. Ton expertise permet de résoudre avec efficacité les problèmes rencontrés tout en essayant de maintenir (voire prolonger) leur durée de vie et de minimiser les interruptions.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 600 € à 2 200 € net par mois.

Technicien(ne) en design de cartes électroniques

Responsable de la conception et du développement de schémas et de plans pour les circuits imprimés, tu travailles en collaboration avec des ingénieurs au moment d’élaborer des schémas de circuits et des logiciels de conception assistée par ordinateur. Ton rôle est d’optimiser l’efficacité, la performance et la fiabilité des cartes électroniques. Tu peux aussi participer aux phases de test et de validation des conceptions pour garantir leur bon fonctionnement avant la production.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 800 € et 2 300 € net par mois.

Technicien(ne) de câblage et d’intégration d’équipements électroniques

Responsable de l’assemblage, du câblage et de l’intégration de composants pour créer des systèmes fonctionnels, tu te charges de la lecture de schémas et de plans techniques et installes les composants électroniques, le câblage et la connexion selon des normes précises. Tu veilles à la fonctionnalité et à la conformité des équipements électroniques dans divers secteurs (industrie, textile, manufacture, télécommunication, aéronautique, etc.).

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 600 € et 2 200 € net par mois.

Technicien(ne) de maintenance (réseaux câblés de communication, systèmes d’alarme, etc.)

Tu garantis le bon fonctionnement et la disponibilité continue des systèmes d’alarme et de communication. Tu inspectes, testes, entretiens et répares les systèmes pour prévenir les pannes et résoudre les potentiels problèmes. Tu dois savoir diagnostiquer rapidement les soucis sur tout type de réseaux (réseaux de télécommunication, infrastructures de câblage, systèmes d’alarme de sécurité, etc.) en respectant les normes de conformités en vigueur.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 800 € à 2 300 € net par mois.

Technicien(ne) en télécommunications et réseaux d’entreprise

Tu gères la maintenance et la gestion des infrastructures de communication au sein des entreprises. Tu installes et configures des équipements de télécommunication (téléphones, routeurs, etc.) et résous des problèmes techniques. Tu assures la sécurité et la performance des systèmes de communication tout en essayant de répondre aux besoins évolutifs des entreprises.

Salaire en début de carrière en net par mois : entre 1 800 € et 2 300 € net par mois.

Encore une fois, cette liste de métiers n’est pas exhaustive, mais c’est une preuve que les débouchés dans ce secteur sont très variés. Retiens avant toute chose que le choix de ton futur métier dépend des compétences que tu auras acquises en école et de tes préférences.

Ces débouchés peuvent t’amener à travailler dans des sociétés et des secteurs très divers (industrie, manufacture, télécommunication, sécurité, transports, etc.) et même en tant qu’indépendant. Aussi, ton salaire peut varier en fonction de divers facteurs spécifiques à l’emploi et à l’entreprise (la localisation géographique, le type de prestation, ton niveau de qualification, ton ancienneté, etc.).

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une