devenir conseiller d'orientation

Comment devenir conseiller d’orientation ?

À lire dans cet article :

As-tu déjà eu recours à un conseiller d’orientation ? Une femme (ou un homme) qui t’aide à trouver ta future voie professionnelle. Quoi de plus gratifiant que d’encourager un adolescent à se dessiner un chemin dans la broussailleuse forêt des études supérieures ? Si c’est une profession qui t’intéresse, lis cet article. Il devrait t’intéresser 😉

Conseiller d’orientation, qu’est-ce que c’est ?

Bon, on ne va pas t’apprendre l’existence du conseiller (ou la conseillère) d’orientation. Si tout va bien, tu dois en avoir un(e) dans ton établissement scolaire ! Cependant, un petit rappel s’impose.

La conseillère d’orientation (qui peut également être appelée « psychologue de l’Éducation nationale » (psyEN), est un(e) salarié(e) de l’Éducation nationale. C’est un fonctionnaire de l’État en charge de t’épauler et de te venir en aide à l’heure de faire tes choix d’orientation, notamment en classe de 3e (collège) et de terminale (lycée) ou d’autres niveaux scolaires qui imposent un choix à la fin de l’année.

La conseillère d’orientation est une vraie pro de l’orientation, des formations, des établissements scolaires, des différentes options d’orientation possible, etc. Elle connaît tout de A à Z. C’est donc censé être la personne la plus apte à te montrer l’étendue des offres qui se proposent à toi pour les études supérieures. Elle te guide et t’écoute pour pouvoir t’accompagner vers la formation qui correspond le plus à tes envies et à ton profil. Autrement dit, son rôle est de t’aiguiller pour trouver ta voie, c’est une boussole de l’orientation 😉

Lire aussi : Mon soutien Psy : le dispositif simplifié et renforcé à compter du 1er juin 2024

Deux types de conseillers d’orientation

Il existe deux types de conseillers d’orientation :

  • Le conseiller d’orientation psychologue de l’éducation nationale (psy-en ou COP). Celui que tu connais, qui intervient en milieu scolaire (collège ou lycée) ou en CIO (centre d’information et d’orientation). Depuis 2017, il cumule le métier de conseiller et de psychologue scolaire.
    • Missions : Il informe, écoute et conseille les élèves dans leurs choix de carrière. Il est en lien avec l’équipe enseignante et peut participer aux conseils de classe, œuvrer contre le décrochage et l’échec scolaire des élèves, etc. Il intervient sur demande du corps enseignant, de l’élève ou de ses parents et peut prendre en charge un grand nombre d’élèves au sein d’un même établissement scolaire.
  • Le conseiller d’orientation indépendant. Celui que tu connais moins, c’est un conseiller libérale dont l’activité n’est pas réglementée par l’Éducation nationale. C’est un consultant qui accompagne son client (adolescent(e), mais aussi étudiant(e) et adultes de tout âge) dans la définition de ses choix de carrière ou de formation (scolaire comme professionnelle).
    • Missions : Il informe, écoute et conseille ses clients dans leurs choix de carrière. Il travaille seul dans un cabinet et peut développer sa clientèle et organiser son emploi du temps selon son propre désir. Sa posture est donc celle d’un entrepreneur, puisqu’il travaille sous la tutelle de personnes. Libre à lui le choix de rester indépendant, rejoindre un réseau, une boîte de consulting ou encore une franchise.

Les formations pour devenir conseiller d’orientation

Avant tout, il faut garder en tête qu’il n’y a pas une voie toute tracée pour devenir conseillère d’orientation. Même s’il est vrai qu’il est conseillé de suivre une licence de psychologie, en réalité, tu peux devenir conseillère d’orientation à l’issue d’une reconversion professionnelle ou d’une formation privée spécifique.

Licence et Master de psychologie pour être conseiller d’orientation

Si tu souhaites devenir conseiller d’orientation psychologue au sein de l’Éducation nationale (Psy-EN ou COP), alors tu devras, après avoir achevé un Master 2 de psychologie, passer un concours national qui te permet de suivre un cursus de 2 ans afin d’obtenir le DECOP (Diplôme d’État de Conseiller d’Orientation Psychologue).

Si tu souhaites devenir conseillère d’orientation indépendante, dans ce cas, diverses possibilités de formations s’offrent à toi. À toi de voir celle qui correspond le mieux à tes attentes, tes ambitions, ton profil et surtout qui peut t’apporter le plus de compétences par la suite. Souvent, les conseillers d’orientation indépendants le deviennent à l’issue d’une reconversion professionnelle.

Lire aussi : Pourquoi faire appel à un psy-EN pour ton choix d’orientation ?

Où travaille un conseiller d’orientation ?

Tu t’es toujours demandé si les conseillères d’orientation ne travaillaient que dans des écoles ? Eh bien non ! Tu peux retrouver des conseillères d’orientation dans d’autres structures. Voici quelques endroits où elles peuvent travailler (liste non exhaustive) :

  • Dans ton établissement. La plupart des collèges et des lycées (surtout en ville), ont un(e) conseillère/conseiller d’orientation au sein de leurs murs. En charge de s’entretenir avec l’ensemble des élèves de 4e et de 3e de l’établissement au fur et à mesure de l’année, notamment en période charnière comme Parcoursup. Profites-en ! Beaucoup de jeunes oublient de le solliciter alors que c’est une vraie chance de pouvoir bénéficier de son expertise gratuitement.
  • Dans un Centre d’Information et d’Orientation (CIO). Généralement, ta ville (ou le service jeunesse de ta ville) dispose d’un CIO dans lequel tu peux retrouver divers acteurs jeunesse prêts à répondre à tes questions et satisfaire tes besoins. Alors, informe-toi auprès de ton entourage, ta mairie ou même ton Conseiller Principal d’Éducation (CPE). Ils ont peut-être une professionnelle à te présenter.
  • Sur le site monorientationenligne.fr. Tu peux y retrouver du lundi au vendredi, de 10h à 20h des conseillers d’orientation prêts à te répondre. Le site te propose aussi une Foire Aux Questions (FAQ), un chat et un service de questions personnalisé par courriel. Tu peux aussi contacter des conseiller(e)s d’orientation au 01 77 77 12 25 (numéro vert) du lundi au vendredi, de 10h à 20h.
  • Dans un cabinet indépendant. Si la conseillère d’orientation est à son compte (indépendante), alors elle possède son propre cabinet pouvant être un peu partout ! Alors, à toi de t’informer.

Les compétences requises pour devenir conseiller d’orientation

Tu te doutes bien que n’est pas conseillère d’orientation qui veut et que hormis les compétences professionnelles et les connaissances dans le secteur de l’orientation à avoir, être une bonne conseillère d’orientation c’est surtout (et essentiellement) avoir un savoir-être et des capacités relationnelles hors pair telles que :

  • Le sens de l’écoute ;
  • Le sens du service ;
  • L’empathie ;
  • Aimer partager et transmettre ;
  • Aimer se sentir utile aux autres ;
  • Être organisé(e), dévoué(e) et impliqué(e) dans chacun des profils qui viennent à nous ;
  • Aimer être en constante apprentissage, savoir s’informer par soi-même, car les études supérieures et l’orientation sont des secteurs en constante évolution.

Le salaire d’un conseiller d’orientation

Dans l’éducation nationale, le salaire brut mensuel d’un conseiller d’orientation psychologue (Psy-EN ou COP) débutant est d’environ 1700 € net par mois et le salaire moyen autour de 2200 € net par mois. Par contre, si tu décides de devenir conseiller d’orientation en indépendant, alors c’est plus difficile à estimer puisque tout dépend du prix à laquelle tu fixes ta consultation,

En réalité, le salaire d’un(e) conseiller(e) d’orientation indépendant(e) peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que son expertise, sa localisation géographique, son carnet d’adresses, son réseau, etc. Néanmoins, on considère souvent que cela peut prendre quelques années avant de vivre de son activité. C’est pourquoi il est conseillé au début de compléter son activité avec d’autres types de prestations dans des structures destinées à l’orientation (association, maison des jeunes, mairie, collectivité, etc.) telles que des activités d’aide à la rédaction du CV et de la lettre de motivation, des entraînements aux entretiens, des interventions, etc.

Alors, c’est un métier qui te donne envie ?

Lire aussi : Conseillère d’orientation : pourquoi aller voir ce professionnel ?

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une