psychologue de l'Éducation nationale, psy-EN, choix d'orientation

Pourquoi faire appel à un psy-EN pour ton choix d’orientation ?

À lire dans cet article :

Tu cherches des conseils pour tes futurs choix d’orientation, mais tu ne sais plus vers qui te tourner ? Ton entourage ? Déjà fait. La conseillère d’orientation de ton lycée ? Fait, aussi. Il te reste une option que peu de gens connaissent : le psychologue de l’Éducation nationale (psy-EN) ? Zoom sur ce professionnel de l’orientation qui mérite qu’on y accorde bien plus d’intérêt.

Psychologue de l’Éducation nationale : quel est son rôle ?

À quoi sert le psychologue de l’Éducation nationale ?

Un psychologue de l’Éducation nationale (psy-EN) est comme son nom l’indique un psychologue qui exerce auprès de jeunes (collégiens et lycéens). Au sein d’un établissement scolaire, les psychologues peuvent intervenir devant des classes (à la demande du professeur principal ou du CPE) ou alors faire du « cas par cas » (entretiens individuels) auprès de jeunes qui en ressentent le besoin.

Comme n’importe quel psychologue, il opère dans le respect de la déontologie et dans l’éthique réglementées par la profession. Durant ces entretiens, il peut être amené à présenter Parcoursup, revenir sur les différentes formations du supérieur proposées par l’Éducation nationale, conseiller un élève sur son orientation en fonction de son profil, etc.

Ils sont là pour informer les jeunes sur l’ensemble des opportunités qui s’offrent à eux dans le supérieur, les avertir de l’étendue des formations et des diplômes auxquels ils peuvent accéder en fonction de leur profil. En prenant en compte le développement psychologique, cognitif et social de l’élève, il assure son orientation postbac. Il écoute l’élève pour le conseiller au mieux, l’accompagner dans son orientation.

Psy-EN : un intermédiaire hors pair entre différentes instances

Le psy-EN peut être un soutien aux équipes pédagogiques et éducatives de l’établissement. Des fois, le nombre d’élèves est si dense qu’il n’est pas possible d’accompagner l’ensemble des élèves. Le ou la conseillère d’orientation n’a pas le temps de voir plusieurs fois un même élève. C’est pourquoi le psy-EN vient en renfort pour apporter un éclairage nouveau sur les élèves.

De la même façon, il peut aider des familles à ouvrir le dialogue de l’orientation. Beaucoup de jeunes ne parlent pas de leur volonté d’orientation chez eux par peur des jugements et des oppositions parentales. En se confiant à un professionnel, le jeune peut donc libérer sa pensée et exprimer davantage ses désirs.

Ainsi, le psychologue de l’Éducation nationale est un intermédiaire entre l’école, le jeune et la famille. Son rôle est majeur pour aborder l’orientation postbac dans la douceur et la bienveillance.

Lire aussi : Psychanalyste, psychologue, psychiatre, psychothérapeute : les différences

Pourquoi consulter un psy-EN ?

C’est normal d’avoir des doutes. Pourquoi aller voir un psy spécialisé dans l’Éducation, si tu es déjà allé voir le conseiller d’orientation de ton lycée ? Justement, la réponse est dans la question. C’est un psychologue, donc un spécialiste des comportements humains avec, en supplément, des connaissances pointues sur les questions d’orientation et de scolarité (de l’école primaire aux études supérieures). Là où le conseiller d’orientation est uniquement spécialisé en orientation et sur les questions tournant autour de l’éducation et de la scolarité.

Grâce à sa formation de psychologue, le psy-EN n’accompagne pas que l’élève, mais aussi l’humain qui se cache derrière. Il dispose des compétences pour passer des tests, et poser des questions qui t’aideront à déterminer tes ambitions, tes centres d’intérêt, tes motivations, etc.

Lire aussi : Qu’est-ce que le chèque psy ?

Quand faire appel à un psy-EN ?

Pourquoi prendre rendez-vous ?

Généralement, c’est lors des années charnières de fin de cycle (fin de 3e ou fin de Terminale), que les jeunes ont le plus recours au psy-EN. Ils peuvent aussi faire appel à eux lors des choix de spécialités en seconde et en première.

En réalité, il n’existe pas de moment « opportun » pour contacter un psychologue de l’Éducation nationale, il est là pour toi quand tu en ressens le besoin ! Aussi, ne te sens pas illégitime de demander un rendez-vous avec un psy-EN. Il n’aide pas que les élèves qui se questionnent sur leur orientation. Même si tu sais plus ou moins vers quelle formation tu souhaites te diriger, un rendez-vous d’observation juste pour discuter de tes choix est toujours une bonne idée ! Tu pourrais découvrir avec lui d’autres filières qui te correspondent encore plus.

Où contacter un psychologue de l’éducation nationale ?

Tu peux entrer en contact avec un psy-EN de deux manières :

  • Sur le site monorientationenligne.fr, du lundi au vendredi, de 10h à 20h. Le site propose, une foire aux questions, un chat et un service de questions personnalisé par courriel.
  • Au numéro vert : 01 77 77 12 25, du lundi au vendredi, de 10h à 20h.

Psychologue de l’Éducation nationale : un métier fait pour toi ?

Les études pour devenir Psychologue de l’Éducation nationale

Pour devenir psychologue de l’Éducation nationale, il faut d’abord suivre une formation de psychologie jusqu’au niveau master (bac+5) ainsi que valider un stage de fin d’études. Par la suite, pour te spécialiser en tant que psy-EN, tu dois passer un concours. Il existe deux spécialités dans le concours en fonction de ton projet professionnel.

  • Éducation, Développement et Apprentissages (EDA) pour intervenir dans les Réseaux d’Aides Spécialisées aux Élèves en Difficulté (Rased) dans les écoles.
  • Éducation, Développement et conseil en Orientation scolaire et professionnelle (EDO) pour travailler au sein des Centres d’Information et d’Orientation (CIO) et des écoles qui relèvent du secteur du CIO.

Après obtention du concours, tu dois faire un stage dans une académie où tu réalises un stage en école, en Rased ou en CIO selon la spécialité choisie. Il suit aussi des cours à l’université pour se former en tant que psy-EN. Grâce à cet apprentissage hydrique combinant stage et formation, tu perfectionnes et cultives tes connaissances du système éducatif pour parfaire ton savoir auprès de ton public cible, les jeunes.

Les compétences pour devenir psy-EN

Sans grande surprise, pour être un bon psy-EN, tu dois être, un excellent communicant, avec une capacité d’écoute, de compréhension et d’analyse remarquables. Ta capacité d’adaptation et d’organisation sont aussi des plus à l’heure de travailler dans des écoles, où tu bouges et changes très vite.

Il faut aussi que tu te montres impartial et face aux cas qui peuvent se présenter à toi. Même si ce sont des jeunes, et que cela peut attendrir.

Par contre, ton public étant jeune, tu dois te montrer dynamique et ludique. Animer tes séances pour donner envie à ton patient de se confier à toi et t’entamer une discussion pouvant, à première vue, le mettre mal à l’aise. Évidemment, une connaissance solide du système éducatif français et de l’Éducation nationale est primordiale.

Enfin, tu dois faire preuve de sérieux, de rigueur et de tact. Tu t’adresses à des jeunes, il faut veiller à ne pas les brusquer ce qui pourrait causer des «traumas » sur le long terme.

Lire aussi : Licence psychologie : matières, débouchés et salaires

Le salaire du psy-EN

Le salaire d’un psychologue de l’Éducation nationale varie beaucoup en fonction de plusieurs critères notamment :

  • La nature de tes fonctions
  • Le nombre d’enfants à charge
  • Ton ancienneté
  • Le lieu d’exercice de tes fonctions, etc.

Ainsi, si tu es psy-EN spécialisée en EDA, tu peux espérer gagner en 1 899 € net/mois en début de carrière et 4 020€ net/mois en fin de carrière. Même chose pour le psy-EN spécialisée en EDO qui peut espérer gagner entre 1 868€ net/mois en début de carrière et 3 990€ net/mois en fin de carrière.

Comme tu peux voir, le salaire que tu peux gagner en tant que psychologue de l’Éducation nationale diffère ce poste de cette profession diffère beaucoup !

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une