Conseillère d'orientation : pourquoi y aller et les écouter ?

Conseillère d’orientation : pourquoi aller voir ce professionnel ?

À lire dans cet article :

Tu es dans une année charnière de ta scolarité (ou de ta vie) et tu as besoin de conseils, de soutien ou alors seulement de l’avis d’un professionnel extérieur au sujet de ton orientation ? Un conseiller ou une conseillère d’orientation devrait pouvoir répondre à tes besoins. Mais alors, pourquoi aller voir ce professionnel de l’orientation ? Découvre-le dans cet article !

Conseiller(e) d’orientation : qu’est-ce que c’est ?

Bon, je pense qu’on ne va pas t’apprendre l’existence du conseiller (ou la conseillère) d’orientation. Normalement, il doit en avoir un(e) dans ton établissement scolaire ! Mais un petit rappel ne fait jamais de mal. La conseillère d’orientation (qui peut également être nommée psychologue de l’éducation nationale (psyEN), est un(e) salarié(e) de l’éducation nationale.

C’est un fonctionnaire de l’État en charge de t’épauler et de te venir en aide à l’heure de faire tes choix d’orientation, notamment en classe de 3e (collège) et de terminale (lycée) ou d’autres niveaux scolaires qui imposent un choix à la fin de l’année. Vraie professionnelle de l’orientation, des formations, des établissements scolaires, des différentes options d’orientation possible, etc. Elle te guide et t’écoute pour pouvoir t’accompagner vers la formation qui correspond le plus à tes envies et à ton profil. Autrement dit, son rôle est de t’aiguiller pour trouver ta voie, c’est une boussole de l’orientation 😉

Lire aussi : Pourquoi faire appel à un psy-EN pour ton choix d’orientation ?

Où trouver un(e) conseiller(e) d’orientation ?

Trouver un(e) conseiller(e) d’orientation près de chez toi reste assez jouable, voici quelques endroits où tu peux en trouver un(e) (liste non exhaustive) :

  • Dans ton établissement : en réalité, la plupart des collèges et des lycées (surtout en ville), ont un(e) conseillère/conseiller d’orientation au sein de leurs murs. Ce professionnel est alors en charge de s’entretenir avec l’ensemble des élèves de 4e et de 3e de l’établissement au fur et à mesure de l’année, notamment en période charnière comme Parcoursup. Profites-en ! Beaucoup de jeunes oublient de le solliciter alors que c’est une vraie chance de pouvoir bénéficier de son expertise gratuitement.
  • Dans un Centre d’Information et d’Orientation (CIO) : généralement, ta ville (ou le service jeunesse de ta ville), dispose d’un CIO dans lequel tu peux retrouver divers acteurs jeunesse prêts à répondre à tes questions et satisfaire tes besoins. Alors, informe-toi auprès de ton entourage, ta mairie ou même ton Conseiller Principal d’Éducation (CPE). Ils ont peut-être une professionnelle à te présenter.
  • Sur le site monorientationenligne.fr : tu peux y retrouver du lundi au vendredi, de 10h à 20h des conseillers d’orientation prêts à te répondre. Le site te propose aussi une Foire Aux Questions (FAQ), un chat et un service de questions personnalisé par courriel. Tu peux aussi contacter des conseiller(e)s d’orientation au 01 77 77 12 25 (numéro vert) du lundi au vendredi, de 10h à 20h.

5 bonnes raisons d’aller voir un(e) conseiller(e) d’orientation

Tu hésites à aller voir un(e) conseiller(e) d’orientation ? Voici 5 bonnes raisons qui vont te faire changer d’avis :

  1. Tu peux en trouver un(e) où que tu sois. Eh oui, désormais, avec la possibilité de la visioconférence et le site monorientationenligne.fr, tu peux rentrer en contact et avoir un rendez-vous avec n’importe quel(le) conseiller(e) d’orientation ou que tu es (et même de ta chambre). Tu n’as plus d’excuses !
  2. Tu es légitime. Ne te sens pas illégitime de voir un(e) conseiller(e) d’orientation. Il n’aide pas que les élèves qui se questionnent sur leur orientation ! Même si tu sais, plus ou moins vers quelle formation tu souhaites te diriger, un rendez-vous d’observation juste pour discuter de tes choix est toujours une bonne idée ! Tu pourrais y découvrir d’autres filières qui te correspondent encore plus ?
  3. C’est gratuit. Cela fait partie de tes droits en tant qu’élève français. Ton devoir, c’est d’aller à l’école. En échange, tu as des droits. Dont l’accès à une information plurielle quant à l’orientation professionnelle. Alors, tu dois en profiter, c’est une aubaine.
  4. Tu n’as rien à perdre. C’est ce qu’il faut que tu te dises ! Au pire des cas, tu n’apprends rien de nouveau (et ok, allez, tu as perdu une heure de ta journée). Sinon, tu te découvres un intérêt pour une formation, une future carrière professionnelle, une nouvelle envie professionnelle, un secteur d’activité phare, etc. Beaucoup à gagner et peu à perdre, non ?
  5. Il te fait gagner du temps. Évidemment ! Aller voir un(e) professionnel(le) en matière d’orientation te garantit un gain de temps. Contrairement à toi, il connaît son sujet ! Il n’a pas besoin d’aller chercher l’information sur Internet puisqu’il possède déjà assez de connaissances pour te parler d’une formation, un métier, un établissement, etc. Il recense vite les diverses opportunités qui s’offrent à toi selon ton profil et tes envies. On te le promet : tu gagnes beaucoup de temps à ses côtés.

Pourquoi écouter ton conseiller(e) d’orientation ?

Un métier déprécié et négligé

L’honnêteté règne chez AuFutur, alors oui, on sait qu’il n’existe pas que de bons et tendres conseiller(e)s d’orientation. Certains peuvent se montrer rabaissants et surtout incompétents. On a tous cet ami qui a vu son rêve brisé par un(e) conseiller(e) d’orientation, ou un autre pour qui le conseiller(e) d’orientation s’est moqué de son bulletin, incohérent avec son ambition. D’autres conseillers enferment même certains jeunes dans des cases : « Tu es fort en dessin, pourquoi pas des études d’arts ? », « Tu es bon en langues, que penses-tu de la LEA ? », « Tu es nul(le) en sciences, pourquoi pas des études de lettres ? », etc.

Ok, on te l’accorde. Malheureusement, il y a du bon et du mauvais partout. Si cela t’arrive, sache qu’il ne faut pas faire de généralité, de meilleurs conseillers d’orientation sont là, prêts à t’épauler plutôt que t’enfoncer.

Tu peux parler de ta mauvaise expérience autour de toi, prendre du temps avant de reprendre rendez-vous avec un autre professionnel d’orientation. Mais surtout, tente de nouveau ta chance, car il y a de vrais passionnés qui veulent réellement aider la jeunesse !

Un seul objectif : aider les jeunes à trouver leur voie

Effectivement, lorsque le professionnel(le) est compétent(e), c’est une véritable chance pour le jeune de discuter avec lui. À la suite d’un entretien avec le conseiller(e) d’orientation, il repart avec de nouvelles inspirations, ambitions et des idées plus claires au sujet de son orientation. Beaucoup sont satisfaits et se sensibilisent à des secteurs et des établissements qu’ils ne connaissaient pas. Il faut donc nuancer les avis sur les conseillers d’orientation. Certes, il y a des incompétents, comme partout ! Mais, la majeure partie d’entre eux restent de bons conseils et d’une grande aide. Tu peux alors les écouter les yeux fermés !

D’ailleurs, si tu as un doute sur les capacités de ton conseiller(e) d’orientation, sache que tu peux changer de professionnel pour avoir un deuxième avis et peut-être des informations différentes. En bref, tu peux les écouter, mais en conservant un regard critique sur ces propos.

Lire aussi : Comment devenir CPE (conseiller principal d’éducation) ?

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une