bac pro commerce

Tout savoir sur le bac pro commerce

À lire dans cet article :

Les longues études ne sont pas faites pour toi ? Tu sais déjà que tu voudras travailler dans le secteur du commerce à la fin de tes études ? Laisse-nous te présenter le bac pro commerce, une formation professionnelle en 3 ans te permettant d’accéder à des postes de gestion commerciale. Programme, débouchés, salaires à la sortie, etc. Nous répondons à toutes tes questions et bien plus encore.

Qu’est-ce que le bac pro commerce ?

Le baccalauréat professionnel, plus communément appelé bac pro, est une formation diplômante se préparant en 3 années au sein d’un lycée professionnel. La classe de seconde professionnelle, en tant que premier pas dans ce cursus, est généralement commune à plusieurs spécialisations. Les élèves se dirigent ensuite vers une première et une terminale spécialisées dans le secteur de leur choix.

Le baccalauréat professionnel métiers du commerce et de la vente, autrement appelé bac pro commerce, forme des professionnels capables d’évoluer dans le secteur du commerce, que ce soit à des postes d’animation, de vente, de gestion, etc. Il s’adresse aux élèves qui souhaitent acquérir des compétences spécifiques pour travailler dans ce domaine très riche en débouchés.

Les options du bac pro commerce

Le bac pro métiers du commerce et de la vente propose deux options à ces élèves :

  • L’option A animation et gestion de l’espace commercial : cette option met l’accent sur l’animation et la gestion de l’espace commercial dans un point de vente. Les élèves apprennent à organiser l’espace de vente, à mettre en place des opérations promotionnelles, à gérer les stocks, et à assurer la présentation attractive des produits. L’objectif est de former des professionnels capables de contribuer à la dynamique commerciale d’un point de vente.
  • L’option B prospection clientèle et valorisation de l’offre commerciale : cette option se concentre sur la prospection de clientèle et la valorisation de l’offre commerciale. Les élèves acquièrent des compétences liées à la prospection, à la fidélisation des clients, à la négociation commerciale, et à la mise en place de stratégies visant à développer le chiffre d’affaires. L’objectif est de former des professionnels capables de participer activement à la démarche commerciale d’une entreprise.

Les matières étudiées en bac pro commerce

Cette formation se compose de deux blocs distincts : les enseignements généraux (communs à toutes les spécialisations de bac pro) et les enseignements professionnels.

Les enseignements généraux :

  • Mathématiques ;
  • Économie-droit ;
  • Prévention santé environnement ;
  • Langue vivante 1 ;
  • Langue vivante 2 ;
  • Français ;
  • Histoire-géographie et enseignement moral et civique ;
  • Arts appliqués et cultures artistiques ;
  • EPS.

Les enseignements professionnels :

  • Conseiller et vendre ;
  • Suivre les ventes ;
  • Fidéliser la clientèle et développer la relation client ;
  • Option A : animer et gérer l’espace commercial ;
  • Option B : prospecter et valoriser l’offre commerciale.

À ces enseignements s’ajoutent des périodes de stage en entreprise d’une durée de 18 à 22 semaines, réparties sur l’intégralité de la formation.

Lire aussi : Comment les étudiants recherchent-ils leur stage en 2023 ?

L’examen du bac pro commerce

Pour décrocher leur diplôme, les élèves du bac pro commerce doivent obtenir la moyenne à toutes les épreuves de l’examen et valider leur période de stage en entreprise.

Tu trouveras ci-dessous les épreuves de l’examen du bac pro métiers du commerce et de la vente :

  • Économie-droit (2h30) ;
  • Option A : animation et gestion de l’espace commercial (3 heures) ;
  • Option B : prospection clientèle et valorisation de l’offre commerciale (3 heures) ;
  • Prévention santé environnement (2 heures) ;
  • Français (2h30) ;
  • Histoire-géographie et éducation morale et civique (2 heures) ;
  • Épreuve orale facultative de langue (20 minutes).

Par ailleurs, d’autres matières seront évaluées en CCF (contrôle de cours de formation) :

  • Mathématiques ;
  • Vente-conseil ;
  • Suivie des ventes ;
  • Fidélisation de la clientèle et développement de la relation-client ;
  • Langue vivante 1 ;
  • Langue vivante 2 ;
  • Arts appliqués et cultures artistiques ;
  • EPS.

Quelles sont les modalités d’admission en bac pro commerce ?

Le bac pro commerce est accessible dès la sortie de la classe de troisième. Les élèves entrent donc en seconde professionnelle afin de préparer cette spécialisation de bac pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer cette formation en deux années seulement (sous certaines conditions).

Quelles sont les poursuites d’études après un bac pro commerce ?

Si le bac pro est initialement prévu pour une insertion directe sur le marché du travail, les diplômés peuvent également faire le choix de poursuivre leurs études pour se spécialiser.

Quelques exemples de formations :

  • MC vendeur conseil en alimentation ;
  • MC Assistance, conseil, vente à distance ;
  • BTS Management commercial opérationnel ;
  • BTS Négociation et digitalisation de la relation client ;
  • BTSA technico-commercial option alimentation et boissons ;
  • BTSA technico-commercial option univers jardins et animaux de compagnie ;
  • BTSA technico-commercial option vins, bières et spiritueux.

Lire aussi : La mention complémentaire, qu’est-ce que c’est ?

Les métiers après un bac pro commerce

À l’issue d’un bac pro commerce, les débouchés sont très variés. Tu peux alors trouver un poste en tant que :

  • Vendeur(euse) en magasin : assurer la vente de produits ou de services directement auprès des clients en magasin. Cela peut inclure des missions de conseil, d’accueil, et de fidélisation de la clientèle.
  • Employé(e) commercial(e) : travailler dans diverses fonctions liées au commerce, telles que la gestion des stocks, la mise en rayon, et le suivi des opérations commerciales.
  • Conseiller(e) de vente : fournir des conseils personnalisés aux clients, les orienter dans leurs choix, et les informer sur les caractéristiques des produits ou services.
  • Attaché(e) commercial(e) : participer à la prospection de nouveaux clients, négocier des contrats, et contribuer au développement commercial de l’entreprise.
  • Animateur(rice) de vente : mettre en place des actions promotionnelles et des animations pour dynamiser les ventes et attirer la clientèle.
  • Chargé(e) de clientèle : gérer et fidéliser un portefeuille de clients, répondre à leurs demandes, et assurer un suivi commercial.
  • Assistant(e) commercial(e) : apporter un soutien administratif et organisationnel aux équipes commerciales, en participant par exemple à la gestion des commandes, à la rédaction de devis, etc.
  • Employé(e) de rayon : assurer la bonne tenue et la présentation des produits dans un rayon spécifique d’un magasin.
  • Délégué(e) commercial(e) : représenter l’entreprise sur le terrain, rencontrer des clients potentiels, et promouvoir les produits ou services.
  • Responsable de point de vente : prendre en charge la gestion opérationnelle d’un point de vente, superviser les équipes, et participer au développement commercial.

Quels sont les salaires après un bac pro commerce ?

Les salaires des métiers après un bac pro commerce varient selon la profession exercée. Nous avons fait quelques recherches pour que tu puisses avoir un aperçu des salaires auxquels peuvent prétendre les jeunes diplômés.

  • Vendeur(euse) en magasin : le salaire peut varier entre le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) et un peu plus en fonction de l’expérience. Cela peut correspondre à un salaire mensuel brut d’environ 1 500 à 2 000€.
  • Employé(e) commercial(e) : le salaire dépend de la fonction exacte et de l’entreprise. En début de carrière, le salaire peut se situer autour du SMIC (soit environ 1 300€), avec une progression possible au fil du temps.
  • Conseiller(e) de vente : le salaire peut varier en fonction de l’entreprise et du secteur, mais il peut se situer généralement entre 1 800 et 2 500€ brut par mois en début de carrière.
  • Attaché(e) commercial(e) : le salaire peut varier en fonction de la taille et du secteur de l’entreprise, ainsi que des performances individuelles. En début de carrière, il peut osciller entre 1 800 et 2 500€ brut par mois.
  • Animateur(rice) de vente : Les salaires peuvent varier, mais en début de carrière, ils peuvent se situer entre 1 800 et 2 500€ brut par mois.

Lire aussi : La liste des métiers dans le commerce

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une