bac pro esthétique tout savoir

Bac pro esthétique cosmétique parfumerie : programme, débouchés et salaires

À lire dans cet article :

Tu voudrais travailler dans le milieu de la beauté et du soin et tu sais d’avance que les études longues ne sont pas faites pour toi ? Dans cet article, nous te présentons le bac pro esthétique cosmétique parfumerie. La formation idéale pour démarrer ta carrière professionnelle le plus tôt possible dans le milieu de l’esthétique, de la cosmétique ou de la parfumerie. Programme, débouchés, salaires à la sortie, etc. Nous répondons à toutes tes questions sur cette formation.

Le bac pro esthétique cosmétique parfumerie, qu’est-ce que c’est ?

Le baccalauréat professionnel esthétique cosmétique parfumerie est un diplôme d’État de niveau 4 au RNCP que tu prépares en 3 ans après la classe de troisième et à la suite d’une seconde professionnelle dans la famille des « métiers de la beauté et du bien-être ». Ce bac pro combine formation théorique en classe et apprentissage par la pratique (stages ou alternance).

Le bac pro esthétique cosmétique parfumerie forme les professionnels de la beauté et du bien-être corporel de demain. Que ce soit en institut de beauté, centres esthétiques spécialisés, magasin de luxe, salon de coiffure, parfumerie, parapharmacie ou à domicile, ce bac pro te permet d’acquérir des compétences professionnelles solides (techniques professionnelles, conseil à la clientèle, vente de produits, animation d’un pôle de vente, gestion d’un institut, etc.) dans le domaine de l’esthétique, de la cosmétique et de la parfumerie.

À la fin de leur formation, les étudiants, déjà semi-professionnels grâce à leurs stages et leur alternance, doivent pouvoir intégrer rapidement le monde professionnel dans la beauté. S’ils le souhaitent, ils peuvent aussi poursuivre leurs études en BTS.

Lire aussi : Études supérieures : quels sont les différents niveaux de diplômes en France ?

Les matières étudiées en bac pro esthétique cosmétique parfumerie

Dans cette formation, tu peux retrouver deux types d’enseignements bien distincts :

Les enseignements généraux

  • Français
  • Histoire-géographie
  • Mathématiques
  • Économie/Gestion
  • Prévention/Santé/Environnement
  • Enseignement moral et civique
  • Langue vivante 1 (généralement anglais ou parfois une autre langue étrangère)
  • Langue vivante 2 (généralement espagnol ou allemand)
  • Arts appliqués/Culture artistique
  • Sport

Les enseignements professionnels

  • Techniques esthétiques visage et corps (Pôle 1)
    • Réalisation de techniques de soins esthétiques du visage et du corps
    • Réalisation de maquillage du visage
    • Information, conseil et conduite d’une prestation UV
  • Techniques esthétiques liées aux phanères (Pôle 2)
    • Réalisation d’une épilation
    • Réalisation d’une coloration ou d’une décoloration de poils ou duvet
    • Réalisation de techniques d’embellissement des cils
    • Réalisation de techniques de soins, de réparation d’ongles, de prothésie ongulaire
    • Réalisation de maquillage des ongles
  • Relation avec la clientèle (Pôle 3)
    • Accueil et identification des attentes, des motivations et des besoins de la clientèle
    • Conseil et vente de prestations esthétiques, de produits cosmétiques, d’hygiène corporelle, de parfumerie et d’accessoires de soins esthétiques
    • Suivi, développement et fidélisation de la clientèle
    • Mise en valeur : de produits, de prestations Animation : du lieu de vente, de journées de promotion.
    • Valorisation de l’image de la personne
  • Relation avec le personnel (Pôle 4)
    • Organisation de l’activité du personnel
    • Encadrement du personnel : recruter, former, animer et évaluer
  • Gestion technique, administrative et financière (Pôle 5)
    • Gestion technique d’un institut, d’un centre de beauté, d’une parfumerie, d’un centre d’esthétique spécialisé, d’un espace de vente
    • Gestion administrative d’un institut, d’un centre de beauté, d’une parfumerie, d’un centre d’esthétique spécialisé, d’un espace de vente
    • Gestion financière d’un institut, d’un centre de beauté, d’une parfumerie, d’un centre d’esthétique spécialisé, d’un espace de vente

Pendant la formation, 18 à 22 semaines sont consacrées aux stages en entreprise.

À noter : depuis la rentrée 2023, ces stages sont gratifiés d’une allocation versée par l’État cumulable avec celle versée par l’employeur. Tes stages sont alors mieux rémunérés.

Les modalités d’admission en bac pro esthétique cosmétique parfumerie

Pour entrer en bac pro esthétique cosmétique parfumerie, tu dois avoir un niveau troisième. Certains établissements acceptent aussi des lycéens ayant suivi une seconde ou première générale ou technologique et qui cherchent à se réorienter.

Aussi, si tu es déjà diplômé(e) d’un BEP ou d’un CAP esthétique cosmétique parfumerie, tu as la possibilité de réaliser cette formation sur deux ans seulement (sous conditions), renseigne-toi donc bien avant de t’inscrire.

Lorsque tu es sûr(e) de ton choix, tu candidates dans un ou plusieurs lycées professionnels. L’admission se fait sur dossier. Tu dois alors fournir des documents académiques (bulletins de notes, diplôme du brevet des collèges, avis d’orientation, etc.) et tu peux être amené(e) à passer des tests de niveaux et de langues ainsi que des entretiens de motivation.

Néanmoins, il est apportant de spécifier que les modalités d’admission varient d’un établissement à un autre. C’est pourquoi nous te conseillons de te renseigner directement auprès du lycée professionnel qui t’intéresse ou du CFA (centre de formation d’apprentis) proposant cette formation.

L’alternance en bac pro esthétique cosmétique parfumerie

Bonne nouvelle pour toi, il est possible, si tu le souhaites, de réaliser ton bac pro esthétique cosmétique parfumerie en alternance, sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. De quoi te permettre d’acquérir une véritable expérience professionnelle avant même de t’être inséré(e) sur le marché du travail.

Lire aussi : À quelles aides as-tu droit en alternance ?

Les poursuites d’études après un bac pro esthétique cosmétique parfumerie

Normalement, un bac pro est un diplôme fait pour t’offrir une voie rapide vers le monde du travail. C’est pourquoi beaucoup arrêtent les études à la fin de cette formation. Mais, si au contraire, tu as l’envie de continuer à étudier dans ce domaine pour devenir un expert en la matière, alors sache que tu peux rejoindre des formations telles que (liste non exhaustive) :

  • Des BTS (Brevet de Technicien Supérieur) :
    • BTS métiers de l’esthétique, de la cosmétique et de la parfumerie (MECP)
      • option A Management
      • option B Formation – Marques
      • option C Cosmétologie
  • Des BM (Brevet de Maîtrise) :
    • BM Esthéticien(ne) Cosméticien(ne)
  • Des BP (Brevet Professionnel) :
    • BP Coiffure
    • BP Esthétique-cosmétique-parfumerie
  • Des CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) :
    • CAP Métiers de la coiffure
    • CAP Esthétique-cosmétique-parfumerie

Libre à toi de choisir ta poursuite d’études en fonction de tes aspirations professionnelles et de tes objectifs futurs.

Les métiers après un bac pro esthétique cosmétique parfumerie

Une fois diplômé(e) d’un bac pro esthétique cosmétique parfumerie, de nombreux débouchés s’offrent à toi. Parmi eux, des métiers tels que (liste non exhaustive) :

  • Esthéticien(ne) : dans ton salon de beauté ou ton institut, tu offres une gamme de soins esthétiques à ta clientèle (soins du visage, épilations, manucures, pédicures, massages, etc.). Tu peux aussi te spécialiser dans une discipline particulière (soins du corps, épilation au laser, épilation à la cire orientale, etc.), dans une structure particulière (à domicile, dans un institut, dans un spa, un institut de thalassothérapie, etc.) voire même pour une clientèle particulière (personnes âgées, en situation de handicap, malades, etc.). Tu peux travailler à ton compte ou dans une entreprise.
  • Maquilleur(euse) / Make-up Artist : ton rôle est de maquiller ta clientèle. Que tu travailles dans l’industrie du spectacle, de la mode, du mariage ou encore à la télévision ou dans le cinéma, tu réalises des maquillages en fonction des besoins du client (mariage, événements particuliers, tournages, défilés, séances photos, etc.). Tu peux également travailler à ton compte ou dans une entreprise.
  • Technicien(ne) en spa : tu proposes des soins de bien-être, de relaxation et de beauté dans des spas ou centres de bien-être en fonction des besoins du client. Tu es à l’écoute et chaleureux(se), pour qu’il se sente à l’aise et surtout satisfait de ce moment de détente.
  • Conseiller(ère) de vente en parfumerie et/ou cosmétique : tu travailles dans des magasins de luxe, ou des enseignes spécialisées en cosmétique et parfumerie. Tu es là pour conseiller les clients sur les produits (parfums, maquillages, soins, vernis, crèmes, etc.). Tu dois être une spécialiste des produits et savoir quel type de produit correspond à tel type de client.
  • Spécialiste en onglerie / Styliste ongulaire : tu es un(e) spécialiste de l’ongle. Manucure et pédicure n’ont aucun secret pour toi. Gel, résine, semi-permanent, french manucure, soins des mains, soins des pieds, etc. Tu dois répondre à l’envie de tes clients et satisfaire leurs besoins. Tu peux travailler à ton compte ou dans un institut de beauté.
  • Consultant(e) en image : tu aides tes clients à améliorer leur apparence. À choisir les vêtements, coiffures, teintes, couleurs, etc. qui leur vont le mieux. Tu (re)donnes confiance à tes clients en renforçant leur image personnelle et professionnelle. Tu es à l’écoute et disposes d’un excellent sens du service et du contact.
  • Responsable de rayon cosmétique et/ou parfumerie : ton rôle est de gérer le rayon cosmétique et/ou parfumerie d’une grande surface, d’une parfumerie ou d’un grand magasin de luxe ou de cosmétique. Tu conseilles le client et réponds à ses besoins.
  • Représentant(e) commercial(e) pour des marques de cosmétiques : tu fais la promotion et vends des produits de beauté et de bien-être corporel auprès des structures concernées (institut, magasin, salon, etc.). Tu peux aussi vendre aux détails. Tu dois avoir une bonne fibre commerciale et connaître parfaitement tes produits pour mieux les vendre.
  • Gérant(e) d’institut de beauté ou d’un : tu gères et es à la direction de ta propre entreprise. Che(fe) d’entreprise, tu supervises ton personnel et te charges de la gestion globale de l’établissement (administration, comptabilité, équipement, etc.).
  • Formateur(trice) en esthétique : une fois que tu as l’expérience et les compétences nécessaires, tu peux enseigner dans des écoles spécialisées et transmettre tes savoirs.

La majorité des métiers du secteur de la beauté et du bien-être peuvent être exercés dans un grand nombre de structures : instituts de beauté, centres esthétiques spécialisés, parfumeries, parapharmacies, salons de coiffure, etc. et même à domicile, chez tes clients ou chez toi.

Sache que dans le secteur de la beauté, tu peux évoluer rapidement en fonction de ton expérience, de ton carnet d’adresses et de ton expertise. C’est un secteur qui fonctionne beaucoup sur le bouche-à-oreille alors à toi de tirer ton épingle du jeu.

Les salaires après un bac pro esthétique cosmétique parfumerie

Pour que tu puisses avoir une idée des salaires qui t’attendent à la sortie d’un bac pro esthétique cosmétique parfumerie, voici une estimation des salaires de ce secteur (en net/mois pour un début de carrière) :

  • Esthéticien(ne) : entre 1 300€ à 1 800€ net par mois.
  • Maquilleur(euse) / Make-up Artist : entre 1 300€ et 2 000€ net par mois. Variable en fonction des projets freelance ou des collaborations spécifiques.
  • Technicien(ne) en spa : entre 1 500€ à 2 000€ net par mois.
  • Conseiller(ère) de vente en parfumerie et/ou cosmétique : entre 1 300€ et 1 800€ net par mois.
  • Spécialiste en onglerie / Styliste ongulaire : entre 1 300€ et 1 800€ net par mois. Variable en fonction des projets freelance ou des collaborations spécifiques.
  • Consultant(e) en image : entre 1 500€ à 2 000€ net par mois. Variable selon les contrats et les clients.
  • Responsable de rayon cosmétique et/ou parfumerie : entre 1 500€ à 2 000€ net par mois.
  • Représentant(e) commercial(e) pour des marques de cosmétiques : entre 1 500€ à 2 000€ net par mois. Variable en fonction des commissions face aux ventes réalisées.
  • Gérant(e) d’institut de beauté : entre 2 000€ à 3 000€ net par mois. Extrêmement variable en fonction de la taille du salon, sa prospérité, le nombre de salariés à payer, etc.
  • Formateur(trice) en esthétique : entre 1 800€ à 2 500€ net par mois. Variable selon le lieu et la renommée de l’institution.

Tu l’as remarqué, les salaires de ce secteur varient beaucoup selon divers facteurs (ton statut, tes commissions, ta clientèle, ta localisation géographique, tes expériences passées, etc.). C’est pourquoi ces sommes sont données à titre indicatif. Aussi, au plus, tu acquis de l’ancienneté et que tu es reconnu(e) dans ce milieu, assez fermé, au plus ton salaire augmente. Il peut même doubler en fin de carrière.

Lire aussi : Comment devenir coiffeur ? Métier, formations et salaire

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une