stress études

Tous nos conseils pour résister au stress pendant tes études !

À lire dans cet article :

Découvre nos astuces pour affronter le stress de façon efficace pendant tes années d’études. De la gestion du temps à la préparation aux examens, plonge dans nos conseils pratiques pour maintenir ton équilibre et réussir brillamment tout en préservant ton bien-être.

Pourquoi les étudiants sont-ils stressés ?

Les étudiant(e)s peuvent ressentir du stress pour diverses raisons, car la vie universitaire et les études supérieures présentent souvent un ensemble unique de défis et de pressions. Voici quelques raisons courantes pour lesquelles les étudiant(e)s peuvent se sentir stressé(e)s.

Des exigences académiques

Tout d’abord, les exigences académiques dans enseignement supérieur peuvent être très lourdes. Les étudiant(e)s sont confronté(e)s à des lectures, des devoirs, des projets et des examens qui demandent beaucoup de temps et d’efforts. Beaucoup d’étudiant(e)s jonglent avec plusieurs responsabilités, comme les études, le travail à temps partiel, les engagements associatifs et les responsabilités familiales. Trouver l’équilibre entre ces différents aspects de la vie peut être stressant. La liberté d’organiser son temps peut être difficile à gérer pour certains étudiants, entraînant parfois une procrastination ou des difficultés à maintenir un horaire productif.

La pression pour réussir

Il faut aussi prendre en compte la pression que ressentent les étudiant(e)s pour réussir académiquement, ce qui peut être écrasant. Les étudiant(e)s peuvent ressentir la nécessité de maintenir de bonnes notes, de rivaliser avec leurs pairs et de répondre aux attentes des parents ou des mentors. Les étudiant(e)s peuvent se sentir sous pression pour choisir une voie de carrière qui aligne leurs études avec leurs ambitions futures. Les décisions liées aux stages, aux projets de recherche et aux choix de cours peuvent influencer leur trajectoire professionnelle. La crainte de ne pas atteindre leurs objectifs ou de décevoir les autres peut générer du stress. L’appréhension de l’échec peut parfois paralyser les étudiants et les empêcher d’explorer de nouvelles opportunités.

Un nouvel environnement

L’entrée dans l’enseignement supérieur marque souvent le début d’une période de plus grande indépendance. Gérer son temps, ses finances et sa vie sociale sans la structure du lycée peut être un ajustement difficile. La vie universitaire apporte de nouveaux environnements sociaux, tels que les dortoirs, les groupes d’étude et les cercles d’amis. L’adaptation à ces nouveaux contextes sociaux peut être source de stress.

D’autres préoccupations personnelles

La pression financière, qu’il s’agisse de payer les frais de scolarité, de subvenir à ses besoins ou de rembourser des prêts étudiants, peut être source de stress constant. Les problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété et la dépression, sont courants parmi les étudiant(e)s et peuvent contribuer au stress.

Le stress est une réaction normale à ces défis, mais nous te conseillons de rechercher des moyens sains de le gérer, tels que le soutien social, l’exercice, la gestion du temps et la recherche d’aide professionnelle si nécessaire.

Lire aussi : 5 conseils pour lutter contre le stress au lycée

Comment gérer son stress quand on est étudiant ?

Gérer le stress en tant qu’étudiant(e) est crucial pour maintenir un équilibre entre les études, la vie personnelle et le bien-être mental. Voici quelques stratégies efficaces pour gérer le stress en tant qu’étudiant(e).

S’organiser de manière efficace

Élabore un emploi du temps réaliste en incluant des plages horaires pour les études, les activités, le repos et les loisirs. La planification aide à éviter les retards de dernière minute et à réduire l’anxiété. Identifie les tâches les plus importantes et urgentes. Travaille sur les tâches à plus forte priorité en premier pour éviter d’être submergé(e) par la quantité de travail. Utilise des techniques de gestion du temps comme la méthode Pomodoro (travail intense de 25 minutes suivi d’une courte pause) pour rester concentré(e) et efficace. Évite de te fixer des objectifs irréalistes. Sois indulgent(e) envers toi-même et reconnais que la perfection n’est pas nécessaire.

Prendre soin de soi

Prends soin de ton bien-être physique et mental en faisant de l’exercice régulièrement, en dormant suffisamment, en ayant une alimentation équilibrée et en pratiquant des activités relaxantes. Essaye des techniques de relaxation comme la méditation, la respiration profonde, le yoga ou la visualisation pour réduire le stress et l’anxiété. Alloue du temps à des activités que tu aimes, qu’il s’agisse de lire, de dessiner, de jouer d’un instrument de musique ou de sortir avec des amis. Les loisirs aident à réduire le stress et à maintenir un équilibre.

Bien s’entourer

Communique avec tes enseignant(e)s et camarades de classe si tu rencontres des difficultés. Ils peuvent offrir du soutien, des conseils ou des solutions aux problèmes académiques. Parle de tes sentiments avec des amis proches, des membres de ta famille ou un conseiller. Le soutien social peut apporter du réconfort et t’aider à te sentir compris(e). Si le stress devient accablant et persistant, envisage de consulter un(e) professionnel(le) de la santé mentale, comme un(e) psychologue ou un(e) conseiller(e), pour obtenir un soutien et des stratégies de gestion du stress.

L’essentiel est de trouver des stratégies qui fonctionnent pour toi et qui favorisent ton bien-être. En développant des habitudes de gestion du stress, tu peux non seulement traverser avec succès ta période d’études, mais aussi acquérir des compétences précieuses pour la vie future.

Lire aussi : Grand oral : lutter contre son stress

Gérer son stress en période d’examen

Gérer le stress pendant les périodes d’examen est essentiel pour maintenir des performances optimales tout en préservant ton bien-être.

Anticiper les partiels

Commence à réviser suffisamment tôt pour éviter la procrastination et la panique de dernière minute. Élabore un calendrier de révision réaliste et détaillé. Assure-toi d’avoir tout le matériel nécessaire pour l’examen, comme des stylos, des crayons et une calculatrice. Cela évitera le stress de dernière minute.

Réviser dans de bonnes conditions

Trouve un endroit calme et bien éclairé pour étudier, de préférence loin des distractions. Maintiens une routine de sommeil régulière et adopte une alimentation équilibrée. L’exercice physique peut également aider à réduire le stress.

Ne pas travailler constamment

Pratique des techniques de relaxation, comme la respiration profonde, la méditation ou le yoga, pour réduire l’anxiété. Accorde-toi des pauses régulières pour éviter la fatigue mentale. Marcher, s’étirer ou simplement fermer les yeux pendant quelques minutes peut t’aider à te ressourcer. Limite ton exposition aux sources d’information stressantes, comme les discussions négatives avec d’autres étudiant(e)s. N’oublie pas de t’accorder du temps pour des activités agréables et relaxantes en dehors des révisions.

Garder confiance en soi

Rappelle-toi de tes réussites passées et de tes efforts actuels. Cultive une attitude positive envers tes compétences. Identifie les pensées négatives ou les sentiments d’auto-doute et remplace-les par des affirmations positives. Évite de te comparer aux autres étudiants pendant les révisions ou les examens. Chacun a son propre rythme et ses propres méthodes. Imagine-toi réussir brillamment pendant l’examen. La visualisation positive peut renforcer ta confiance.

Rappelle-toi que le stress est normal pendant les périodes d’examen, mais en utilisant ces stratégies, tu peux réduire son impact et maximiser tes performances. Reste positif et rappelle-toi que tu es préparé(e) au mieux de tes capacités.

Lire aussi : Gérer son stress pendant la phase complémentaire Parcoursup

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une