Image article roman d'aventure

Français : le roman d’aventures

À lire dans cet article :

Que tu aimes lire ou non, tu as forcément déjà lu au moins un roman d’aventures. Et pour cause : il s’agit d’un des genres les plus populaires auprès des lecteurs et des plus appréciés. Cette présentation te permettra d’en savoir plus sur ses caractéristiques, et te propose en fin d’article quelques idées de romans à lire !

Origines du roman d’aventures

Dès ses débuts, et dans la continuité des romans de chevalerie, le roman d’aventures, par définition, à raconter les aventures d’un ou plusieurs personnages au destin souvent hors du commun.

Si tu souhaites en savoir plus sur l’occurrence « roman d’aventures » et sa genèse, nous te conseillons la lecture de cet article scientifique, disponible ici.

L’âge d’or du XIXe siècle

Même si des récits ont été publiés auparavant, le XIXe siècle est considéré comme l’âge d’or du roman d’aventures. Ce développement s’effectue en parallèle et par le biais de celui roman-feuilleton publié dans la presse. Un des auteurs majeurs est Alexandre Dumas, qui lui confère une dimension historique, par exemple dans son roman Les Trois Mousquetaires (1844), dont l’intrigue se situe au XVIIe siècle. De tels récits souvent dynamiques, raison pour laquelle on les oppose alors aux romans psychologiques, davantage tournés sur les sentiments des personnages. Les romans d’aventures se distinguent également des romans réalistes qui se concentrent sur l’observation de la société et peignant des personnages ordinaires.

Les caractéristiques du roman d’aventures

L’intrigue

Tout d’abord, l’intrigue est centrée sur des aventures dangereuses, souvent rocambolesques, quelques fois invraisemblables, mais au cours desquelles le personnage principal va démontrer son courage et sa vaillance. Cette intrigue correspond et suit la plupart du temps les étapes du schéma narratif.

Les héros

Dès  lors, le héros du roman d’aventures a des caractéristiques à la fois précises et constantes. Ce dernier est généralement curieuxcourageux et n’a pas peur d’affronter des épreuves pour parvenir à son objectif. De plus, il est en mesure de contrôler sa peur, et fait preuve d’intelligence, tout en se révélant astucieux lorsque les situations qu’il rencontre le demandent. Il vit beaucoup de péripéties, ce qui contribue à forger son caractère au fil du récit.

Ajoutons que le héros est souvent accompagné d’un personnage secondaire, un adjuvant, qui lui permet d’affronter les difficultés rencontrées.

Les lieux du roman d’aventures

En outre, l’espace est aussi un élément très important. En effet, le cadre spatial doit être propice à l’aventure, et garantir le bon déroulement de l’action, tout en favorisant le suspense. De ce fait, les espaces déserts et inexplorés, les vestiges d’une civilisation passée ou encore l’espace sont des lieux que l’on retrouve fréquemment dans les romans d’aventures.

Les lieux, et parfois l’époque dans lesquels se déroule l’action sont en général éloignés voire totalement imaginaires. C’est le cas du Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne par exemple.

Le caractère initiatique du roman d’aventures

Finalement, il convient d’évoquer la dimension initiatique de cette forme de roman. Car au fur et à mesure du voyage, le, la ou les protagonistes grandissent, font des découvertes sur ce qui les entoure ainsi que sur eux-mêmes. En réalisant ce voyage initiatique, ils se créent, se constituent une individualité, un caractère et une identité propres. C’est par exemple le cas d’Otto et d’Axel Lidenbrock dans le Voyage au Centre de la Terre de Jules Verne (1864), pour lequel nous te livrons un résumé et une analyse juste ici.

Lire aussi : Les différentes formes de roman

Les registres et thèmes du roman d’aventures

En premier lieu, le registre épique participe à susciter chez le lecteur un sentiment d’admiration envers le personnage principal. En s’identifiant au personnage, ce dernier peut voyager et vivre des aventures extraordinaires.

Ensuite, il existe des thèmes et sujets qui apparaissent de manière récurrente, tels que la nature sauvage, les mondes hostiles, (par exemple celui de la piraterie, une île déserte,…).

Les principaux types de récits d’aventures

Le roman d’aventures regroupe plusieurs sous-catégories, que l’on peut répartir comme suit :

  • les romans historiques, qui ont pour cadre une période historique qui s’est réellement déroulée. L’exemple par excellence est Les Trois Mousquetaires, d’Alexandre Dumas (1844) ;
  • des romans dits « de cape et d’épées », comme Le Capitaine Fracasse (1863) de Théophile Gautier. Il s’agit d’un roman historique, dont l’histoire se déroule essentiellement entre les XVe et XVIIIe siècles, et qui privilégie les péripéties, le suspense et les nombreux rebondissements, tout en accordant une place importante aux duels et à l’escrime, comme dans Les Trois Mousquetaires ;
  • des romans de voyages : souvent liés à la découverte du Nouveau Monde, ou à la conquête de l’Ouest comme dans L’Or (1925) de Blaise Cendrars ;
  • des romans initiatiques : ceux-ci sont davantage axés sur l’apprentissage du personnage principal comme dans Vendredi ou la vie sauvage (1971) de Michel Tournier ;
  • des romans de voyages imaginaires, dans lesquels les personnages se rendent dans des territoires inexplorés comme dans les ouvrages de Jules Verne.

Quelques romans d’aventures classiques

Cette liste classée par ordre chronologique, bien évidemment non-exhaustive, a pour but de te donner quelques idées de lecture si ce genre t’intéresse ! Elle reprend les romans d’aventures les plus connus, que l’on peut considérer comme des « classiques ».

  • L’Odyssée, Homère ;
  • Perceval ou le Conte du Graal (1180), Chrétien de Troyes ;
  • Robinson Crusoé (1719), Daniel Defoe ;
  • L’étrange histoire de Peter Schlemihl (1822), Chamisso ;
  • Le comte de Monte Cristo (1844), Alexandre Dumas ;
  • Tartarin de Tarascon (1872), Alphonse Daudet ;
  • Michel Strogoff (1876), Jules Verne ;
  • L’île au trésor (1883), Robert Louis Stevenson ;
  • Pêcheur d’Islande (1886), Pierre Loti ;
  • L’appel de la forêt (1903), Jack London ;
  • La Guerre des salamandres (1936), Karel Capek ;
  • Le Désert des Tartares (1940), Dino Buzzati ;
  • L’île (1962), Robert Merle ;
  • Récit d’un naufragé (1970), Gabriel Garcia Marquez.

Pour conclure, le roman d’aventures est un genre très populaire, qui a toujours autant de succès en dépit des siècles. Faciles et plaisants à lire, ils permettent au lecteur de s’évader en rencontrant des personnages, lieux et situations nouveaux.

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une