prompt engineer

Prompt engineer : études, missions et salaires

À lire dans cet article :

Depuis quelques années, l’intelligence artificielle (IA) connaît une expansion fulgurante. En conséquence, de nouvelles professions ont émergé pour se spécialiser dans les diverses IA génératives. C’est notamment le cas du prompt engineer. AuFutur te propose un aperçu complet de ce métier de la tech.

Avec l’avancée des intelligences artificielles, de nouvelles professions émergent pour contribuer à leur développement. Parmi elles, il y a le prompt engineer, aussi appelé ingénieur de requête. Ce spécialiste optimise les interactions entre les IA et les utilisateurs. Pour ce faire, il crée les prompts les plus efficaces afin de maximiser les performances de l’IA. Grâce à son expertise, des intelligences artificielles comme ChatGPT peuvent fournir des réponses précises et cohérentes. Son rôle est de guider l’IA pour accomplir des missions spécifiques. De plus, ce professionnel ne se limite pas aux IA génératives, il peut aussi être sollicité par des entreprises pour automatiser certaines tâches.

Qu’est-ce qu’un prompt engineer ?

L’ingénieur de requêtes, ou prompt engineer, se consacre à la création de prompts. Un prompt est une série de mots utilisée pour donner des instructions à un modèle d’intelligence artificielle. Lorsqu’un utilisateur saisit cette série de mots dans une interface de dialogue, l’IA la reconnaît et fournit une réponse. C’est ainsi que fonctionnent des systèmes comme ChatGPT ou Midjourney. Si vous avez déjà utilisé l’une de ces IA, vous avez pu constater qu’ils peuvent répondre à des questions simples ainsi qu’à des problèmes complexes. Ce résultat est le fruit du travail préparatoire effectué par les ingénieurs de requêtes.

Ce professionnel s’assure du bon fonctionnement des systèmes d’IA générative, en détectant d’éventuels bugs, vulnérabilités ou réponses incorrectes. Pour cela, il effectue une série de tests pour garantir que l’IA ne présente aucun problème. Il est également chargé d’améliorer les prompts utilisés par les chatbots, afin que les IA sous sa responsabilité deviennent de plus en plus performantes. Cette amélioration continue est cruciale, compte tenu de la rapidité avec laquelle les IA évoluent et se popularisent.

L’ingénieur de requêtes peut aussi travailler au sein d’entreprises qui utilisent des IA pour leurs opérations. Il y réalise des contrôles pour s’assurer que les IA répondent correctement aux besoins des clients. Il travaille à augmenter la productivité de l’IA et à automatiser les tâches possibles, comme la rédaction de documents. Il participe à des réunions avec les autres ingénieurs de l’entreprise pour partager des expériences et identifier des axes d’amélioration pour l’IA. Tout ce travail est rigoureusement documenté par l’ingénieur de requêtes, assurant une traçabilité des améliorations apportées à l’outil.

Lire aussi : Le classement des meilleures écoles d’ingénieurs post-bac sur Parcoursup 2024

Les compétences requises

À la différence d’un ingénieur en informatique, un prompt engineer n’a pas besoin de maîtriser les divers langages de programmation pour pratiquer. Cependant, avoir ces compétences peut être un atout si tu envisages une carrière dans l’informatique. Ce qui est crucial pour un ingénieur de requête, c’est de connaître parfaitement les fonctionnalités des différentes IA pour pouvoir diversifier ses activités. Une bonne compréhension du Machine Learning et des notions en data science sont également essentielles.

Si tu envisages cette profession, il est important d’apprécier le travail en équipe. En effet, tu collaboreras avec de nombreux collègues pour obtenir divers avis sur les IA sous ta responsabilité et pour identifier plus facilement des opportunités d’évolution. Un prompt engineer doit aussi posséder une solide capacité d’analyse et être réactif face aux problèmes. Les bugs sont fréquents et, s’ils persistent, ils peuvent nuire à l’image de l’entreprise, ce que l’ingénieur de requête doit impérativement éviter.

Enfin, il doit être apte à effectuer une veille technologique efficace. Les IA connaissent une croissance fulgurante depuis le début de cette nouvelle décennie et évoluent très rapidement. Par conséquent, un prompt engineer doit se tenir informé des dernières avancées dans ce domaine pour pouvoir les intégrer dans ses propres projets d’intelligence artificielle.

La formation pour devenir prompt engineer ?

Actuellement, il n’existe pas de formation spécifique pour devenir prompt engineer. Ce métier émergent commence tout juste à se structurer, et son apprentissage se fait principalement de manière autodidacte, par le biais d’expérimentations pratiques. Cependant, des formations devraient voir le jour prochainement en raison de la demande croissante des entreprises. Certaines écoles envisagent déjà de proposer des cursus dédiés à la formation d’ingénieurs spécialisés dans les requêtes.

La plupart des prompt engineers actuels sont en réalité des experts en informatique qui ont changé de domaine pour se lancer dans cette nouvelle carrière.

Lire aussi : Les meilleures écoles d’ingénieurs à Paris en 2024

Débouchés

Le prompt engineer est un métier tout nouveau, ce qui pousse de nombreuses entreprises à en recruter pour optimiser leur efficacité et leur productivité en automatisant certaines tâches. Les perspectives d’évolution sont donc nombreuses. Ces professionnels peuvent travailler dans des sociétés de services et de conseils en informatique, dans des entreprises spécialisées en intelligence artificielle, ou améliorer les processus au sein de leur propre secteur informatique.

Le prompt engineer peut également exercer en tant que freelance, offrant ainsi ses services à diverses entreprises. Travailler en freelance permet une plus grande flexibilité horaire et, vu la demande croissante pour ce type de compétences, il est quasiment assuré de trouver des opportunités d’emploi.

Le salaire d’un prompt engineer

Étant donné la nouveauté de cette profession, il est difficile de donner une fourchette salariale précise. Les variations sont importantes. En France, un prompt engineer gagne en moyenne entre 4 400 et 6 000 euros brut par mois. Aux États-Unis, les salaires peuvent atteindre jusqu’à 335 000 dollars par an. Cette différence s’explique par divers facteurs tels que l’employeur, l’expérience dans le domaine, les missions spécifiques et la localisation de l’entreprise. Ainsi, pour une carrière de prompt engineer, il peut être intéressant de se tourner vers le marché américain pour bénéficier des meilleures opportunités.

Le secteur de l’informatique est en constante évolution, générant de nouveaux métiers comme celui de prompt engineer. Si tu es passionné par l’intelligence artificielle et que tu souhaites contribuer à son développement, cette profession pourrait être faite pour toi.

Lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir pour devenir rédacteur web

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une