Les métiers de la supply chain

Quels sont les métiers de la supply chain ?

À lire dans cet article :

Le domaine de la supply chain comporte un certain nombre de métiers liés à la chaîne d’apprivoisement d’une entreprise. Si tu souhaites t’orienter vers ce secteur, nous te présentons les principaux métiers de la supply chain.

Qu’est-ce qu’un métier de la supply chain ?

Pour bien comprendre les métiers de la supply chain, il faut bien comprendre en quoi consiste une telle profession. Il s’agit de l’ensemble des métiers qui impliquent la gestion de divers éléments liés à la chaîne d’apprivoisement d’une entreprise. Ces professionnels ont également pour objectif de garantir une livraison rapide et efficace sans engendrer des coûts trop importants pour les entreprises. Pour mener cette mission à bien, cela implique plusieurs tâches comme la gestion des stocks ou encore l’optimisation des processus d’acheminement, qui passe par une excellente gestion des moyens de transport disponibles. De plus, les métiers de la supply chain rassemblent un ensemble de responsabilités comme l’identification des besoins de la clientèle, la conception des solutions logistiques ou encore la gestion des stocks et de la distribution, le tout en adoptant des mesures respectueuses de l’environnement.

Le préparateur de commandes, le métier de la supply chain le plus connu

Comme son nom l’indique, le rôle du préparateur de commandes repose principalement sur un travail de préparation que cela soit pour le stockage ou pour la livraison. Ce professionnel exerce dans les entrepôts des entreprises de commerce de gros principalement. Le préparateur de commandes a plusieurs missions. Il doit rassembler les produits commandés, contrôler la conformité des produits à livrer, valider des bons de livraison ou encore la gestion des stocks. Pour être un bon préparateur de commandes, il faut avoir plusieurs qualités comme le fait d’avoir une bonne mémoire, être minutieux, aimer le travail en équipe et avoir une bonne résistance physique.

La profession de préparateur de commandes est certainement la profession la plus connue de la liste notamment parce que c’est un métier assez accessible et proposé (très) souvent lors des missions d’intérim.

Le responsable approvisionnement, un gestionnaire hors pair

Le responsable approvisionnement a pour mission de mettre en place des stratégies d’approvisionnement selon les besoins de l’entreprise. Pour cela, il négocie avec des fournisseurs afin d’obtenir un approvisionnement régulier et de qualité. Une autre mission du responsable approvisionnement c’est de gérer les stocks à la perfection. Pour exercer cette profession, plusieurs qualités sont requises comme le fait de posséder un bon sens commercial qui passe par une excellente communication et de bonnes facultés de négociation. Ce professionnel doit aussi posséder une bonne capacité d’analyse et être apte à travailler sous la pression.

Le coordinateur de la supply chain ou le coordinateur logistique

Le coordinateur de la supply chain ou coordinateur logistique a sous sa charge un lot de marchandises à livrer. De par sa position, il est un maillon essentiel dans l’orchestration fluide des opérations logistiques d’une entreprise. Pour cela, il a un objectif à respecter absolument : la réduction des stocks sans entraîner une augmentation des délais et des frais qui y sont associés. Pour mener cette mission à bien, il a beaucoup de responsabilités sur ses épaules et donc beaucoup de tâches à sa charge. Il doit proposer des améliorations continues pour parfaire le service, tout en optimisant les coûts. Pour cela, il se base sur l’indicateur des performances de l’entreprise. Le coordinateur logistique suit et assure la relation clientèle, mais il négocie et règle des conflits éventuels avec les fournisseurs. Ce professionnel doit aussi gérer une équipe et s’occuper des plannings.

Ce métier peut être accessible à partir d’un bac+2 grâce notamment à un BTS Gestion des Transports et Logistique Associée. Cependant, la profession est plus ouverte à ceux qui ont fait un bac+5 grâce notamment à un master gestion de production logistique des achats ou un master management de projets logistiques.

Lire aussi : Quels sont les métiers de l’informatique ?

Qui est le responsable S&OP ?

Le rôle du responsable S&OP est crucial au sein de la supply chain. Il s’efforce d’aligner la demande client avec la production, les achats et la gestion des stocks. Ses missions incluent la planification stratégique, où il contribue à définir la stratégie commerciale en se basant sur les capacités de production et les prévisions de demande. Il assure une coordination étroite entre les départements des ventes, de la production, de la logistique et des finances pour synchroniser efficacement les activités. Grâce à l’analyse de données historiques et de tendances du marché, il établit des prévisions de la demande à court, moyen et long terme, ce qui guide la planification de la production en fonction des capacités et des contraintes opérationnelles. La gestion des stocks relève également de sa responsabilité, visant à optimiser les niveaux en considérant les coûts de stockage et les exigences de service client. De plus, il surveille les performances, identifie les écarts et propose des améliorations continues pour renforcer l’efficacité opérationnelle et la satisfaction client. En résumé, le responsable S&OP joue un rôle essentiel dans l’optimisation des opérations commerciales en assurant une planification stratégique cohérente et une exécution opérationnelle efficace.

Le rôle du responsable planification au sein de la supply chain

Le responsable de la planification occupe une position stratégique au sein de toute entreprise, jouant un rôle crucial dans la coordination des activités de planification pour optimiser l’utilisation des ressources et garantir la satisfaction client. En collaboration étroite avec les équipes opérationnelles, de vente, de production et de logistique, ce professionnel supervise la planification à court, moyen et long terme. Ses missions englobent l’élaboration de prévisions de la demande, la planification de la production, l’optimisation des niveaux de stocks, et la gestion des flux de travail pour répondre aux exigences du marché tout en respectant les limitations de capacité et de budget. De plus, il surveille les performances, identifie les possibilités d’amélioration des processus et met en place des initiatives visant à renforcer l’efficacité opérationnelle. En jouant ce rôle central dans la synchronisation des activités commerciales et opérationnelles, le responsable de la planification contribue à assurer la rentabilité et la compétitivité de l’entreprise sur le marché.

Les nouveaux métiers autour du secteur de la supply chain

L’émergence du développement durable

L’écologie fait partie des préoccupations majeures dans tous les secteurs. Évidemment, la supply chain ne fait pas exception et l’environnement est un réel enjeu pour le domaine. D’une part, les consommateurs y prêtent de plus en plus attention, encourageant cette tendance à se mettre au vert et plusieurs métiers interprètent cette tendance comme l’environemental program leader. Ce professionnel cherche à réduire l’impact environnemental d’une organisation. Pour cela, il doit concevoir, mettre en œuvre et superviser des programmes et des projets environnementaux comme, par exemple, la réduction des émissions de carbone, la gestion des déchets, la conservation de l’énergie et la conformité réglementaire. Son rôle comprend également la sensibilisation des parties prenantes internes et externes, la coordination des équipes multidisciplinaires, et la mesure des performances environnementales pour garantir des résultats concrets et durables. En résumé, le leader de programme environnemental joue un rôle clé dans la promotion de pratiques commerciales responsables et dans la préservation des ressources naturelles.

Le rôle de l’e-reputation

L’e-reputation repose sur la gestion des risques, la traçabilité et la transparence de l’information vis-à-vis du consommateur. C’est l’une des missions du risk manager. Cette profession implique la gestion des risques au sein d’une organisation afin de prévenir les pertes financières, les dommages à la réputation et les impacts opérationnels. Le risk manager est chargé d’identifier, d’évaluer et de hiérarchiser les risques potentiels, qu’ils soient liés aux marchés financiers, à la conformité réglementaire, aux cybermenaces ou à d’autres facteurs. En utilisant des méthodologies telles que l’analyse quantitative et qualitative des risques, il développe des plans d’action pour réduire l’exposition aux risques identifiés. Le risk manager travaille en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes de l’entreprise, y compris les équipes de direction, les opérationnels, et les services juridiques et financiers, pour intégrer la gestion des risques dans la stratégie globale de l’entreprise. En assurant une surveillance continue et en restant à l’affût des tendances émergentes, le Risk Manager contribue à renforcer la résilience de l’entreprise face à un environnement de plus en plus complexe et changeant.

Les métiers autour de la Big Data

Le Big Data prend de plus en plus de places au sein des entreprises. C’est pour cela qu’il y a un besoin croissant de professionnels qualifiés de la data comme des data analysts. Ce professionnel agit sur les bases de données, il effectue un tri sur l’ensemble de celles qui sont mises à sa disposition afin de conserver et d’interpréter uniquement celles qui lui semblent les plus pertinentes et ainsi aiguiller les choix des entreprises.

Lire aussi : Quels sont les principaux métiers du numérique ?

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une