licence pro comptabilité

Qu’est-ce que la licence pro comptabilité ?

À lire dans cet article :

Le domaine de la comptabilité t’intéresse, mais tu ne veux pas faire de longues études ? Dans cet article, nous te présentons la licence pro comptabilité, la formation idéale pour t’insérer rapidement sur le marché du travail et exercer une profession qui te plaît.

La licence professionnelle, qu’est-ce que c’est ?

La licence professionnelle est une formation de niveau bac+3 que tu peux faire le choix de rejoindre une fois un niveau bac+2 validé (à la sortie d’un BTS ou encore d’une L2 dans un domaine connexe). Elle te permet alors de te spécialiser dans la discipline de ton choix et de te professionnaliser grâce à une alternance ou une longue période de stage en entreprise.

Le savais-tu ? Depuis une réforme passée en 2019, la licence professionnelle est également réalisable en trois années et prend alors le nom de BUT (bachelor universitaire de technologie). Cette formation combine le DUT (diplôme universitaire de technologie), initialement prévu en deux années seulement, et la licence professionnelle. Le tout forme ainsi une formation professionnalisante en trois années après l’obtention du baccalauréat.

Lire aussi : Qu’est-ce qu’une licence professionnelle ?

La licence pro comptabilité

La licence professionnelle mention métiers de la comptabilité et de la gestion prépare ses étudiants à intégrer le marché du travail en tant que professionnels de la comptabilité opérationnels. Ils sont formés aux techniques des sciences comptables, juridiques, fiscales et sociales.

Les missions du comptable

Le comptable est un professionnel chargé de la saisie et de la tenue des comptes d’une entreprise. Ce qui inclut l’enregistrement des factures, des paiements, des encaissements, des salaires et de toute autre transaction financière.

Parmi ses missions principales, nous retrouvons :

  • La comptabilité générale : les paiements, les factures et les dépenses en tout genre.
  • Les comptes annuels : il prépare les états financiers annuels de l’entreprise (bilan, compte de résultat, tableau financier, etc.).
  • La gestion de la fiscalité : le comptable se charge de la déclaration fiscale de l’entreprise.
  • Le contrôle de gestion : dans certaines entreprises, le comptable peut être impliqué dans le contrôle de gestion (analyse des coûts, préparation des budgets, etc.).
  • La gestion de la trésorerie : il surveille les flux de trésorerie de l’entreprise, s’assurant que les factures sont payées en temps voulu et que les encaissements sont gérés efficacement.
  • Les rapports financiers : le comptable produit des rapports financiers réguliers pour la direction de l’entreprise.

Tu l’as compris, ce professionnel joue un rôle crucial dans la gestion financière d’une entreprise.

Le programme de la licence pro comptabilité

Cette année de licence pro comptabilité est riche en enseignements et te permet de suivre différentes matières professionnalisantes.

UE1 : Contrôle de gestion

  • Positionnement du contrôle de gestion et identification du métier ;
  • Contrôle de gestion et modélisation d’une organisation ;
  • Mise en œuvre du contrôle de gestion dans des contextes stabilisés ;
  • Réponses du contrôle de gestion à des contextes non stabilisés.

UE2 : Systèmes d’information et de gestion

  • Système d’information et fonction d’organisation ;
  • Matériels, réseaux et sécurité informatique ;
  • Modélisation à l’aide de logiciels ;
  • Logiciels métiers.

UE3 : Introduction à la comptabilité

  • Remise à niveau en comptabilité ;
  • Travaux d’inventaire ;
  • Organisation pratique de la comptabilité ;
  • Documents de synthèse.

UE4 : Anglais des affaires

UE5 : Pratiques professionnelles

Ces enseignements s’ajoutent à un projet tutoré et un mémoire.

Une période de stage en entreprise est également à réaliser dans le cadre de la formation.

L’alternance en licence pro comptabilité

La licence professionnelle mention métiers de la comptabilité et de la gestion est disponible en formation initiale ou en alternance, sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. L’occasion pour toi d’acquérir une expérience professionnelle non négligeable avant même d’intégrer le marché du travail.

Lire aussi : Quels sont les avantages de l’alternance ?

Quelles sont les conditions d’accès en licence pro comptabilité ?

Cette formation est accessible à niveau bac+2 ou bien à niveau baccalauréat pour les candidats qui souhaiteraient réaliser la formation en trois années (sous la forme d’un BUT).

L’admission en licence pro comptabilité s’effectue sur dossier de candidature (CV, lettre de motivation, bulletins de notes, etc.) et entretien de motivation.

Lire aussi : 5 conseils pour réussir son entretien d’admission dans une école

Les débouchés de la licence pro comptabilité

Une fois ton diplôme en poche, différentes voies s’offrent à toi. Tu pourras bien entendu candidater à des postes de comptables au sein d’entreprise de taille variable, mais sache que d’autres professions sont également accessibles dans le domaine de la comptabilité :

  • Contrôleur(se) de gestion : ce professionnel analyse des coûts, la budgétisation et fournit des informations financières pour aider à la prise de décision stratégique.
  • Gestionnaire de la trésorerie : il surveille les flux financiers, prépare des prévisions de trésorerie et s’assure de la disponibilité des fonds nécessaires.
  • Assistant(e) en audit : il participe à des missions d’audit interne ou externe au sein d’une entreprise.
  • Responsable des déclarations fiscales : il assure le respect des obligations fiscales de l’entreprise.
  • Chargé(e) de recouvrement : il s’occupe du recouvrement des créances, s’assurant que les paiements sont reçus dans les délais impartis.

Les salaires après une licence pro comptabilité

Les salaires à la sortie d’une licence pro comptabilité varient selon la profession exercée, le niveau d’expérience et la position géographique. Pour te donner un ordre d’idée de ce à quoi tu pourrais prétendre une fois ta formation terminée, nous avons réalisé quelques recherches.

  • Comptable junior : il peut s’attendre à des salaires bruts annuels compris entre 25 000 et 35 000€.
  • Contrôleur(se) de gestion junior : il peut gagner en moyenne entre 30 000 et 40 000€ brut par an en début de carrière.
  • Gestionnaire de la trésorerie : il peut gagner en moyenne 35 000 à 40 000€ brut par an.
  • Assistant(e) en audit : il peut s’attendre à gagner entre 30 000 et 40 000€ brut annuels.
  • Responsable des déclarations fiscales : ce professionnel gagne en moyenne 35 000 à 45 000€ brut annuel en début de carrière.
  • Chargé(e) de recouvrement : il gagne en moyenne 25 000 à 35 000€ brut annuel en début de carrière.

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une