préparation bac français

Bac français 2023 : optimiser les 30 minutes de préparation

À lire dans cet article :

Tu es en classe de première ? Alors comme tous les élèves de ce niveau, tu passeras bientôt ton épreuve orale pour le bac de français. Pour t’aider à moins stresser et à maximiser tes chances, voici nos conseils pour optimiser les 30 minutes de préparation de cette épreuve de 50 minutes !

Les différentes parties de l’épreuve

Pour rappel, même si tu le sais sûrement déjà, l’épreuve de l’oral du bac de français se compose de deux parties :

  • 30 minutes de préparation pour réaliser, une question de grammaire et l’analyse linéaire du texte choisi par l’examinateur parmi ceux de ton descriptif
  • 20 minutes de présentation pour exposer ton analyse. Cette deuxième partie est elle-même divisée en deux temps distincts : 12 minutes de présentation pure, suivies de 8 minutes d’échange avec l’examinateur à partir de la présentation d’une des lectures cursives étudiées de ton choix.

L’oral du bac de français demande beaucoup de préparation et d’entraînement. Cette préparation se fait sur le long terme, puisque tu dois apprendre et mémoriser les grandes caractéristiques de chacun des textes de ton descriptif.

Mais le jour J, les 30 minutes de préparation sont aussi essentielles pour réussir ta présentation ! Nous partageons avec toi nos quelques conseils pour t’aider à utiliser au mieux ce moment !

Commence par la question de grammaire

Notre premier conseil pour réussir ton oral et optimiser les 30 minutes de préparation est de commencer par la question de grammaire. Cette question vaut 2 points que tu peux gagner facilement et qu’il ne faut donc pas négliger. L’idée est de débuter les 30 minutes au brouillon par l’analyse de cette question pour assurer les 2 points et pour que tu en sois débarrassé(e). Au bout de 4-5 minutes, passe à l’analyse linéaire de ton texte.

Le risque, si tu préfères le faire à la suite de ton analyse linéaire, c’est qu’il y a de fortes chances que tu n’aies pas le temps de la faire correctement, puisque tu seras pris(e) dans tes explications.

Rédige ton introduction et ta conclusion

Lors de ce genre de présentation, la première impression est très importante et oriente déjà l’examinateur favorablement ou non. Pour faire une “bonne première impression”, l’introduction de ton analyse linéaire doit être soignée, exhaustive et efficace. Dès lors, n’hésite pas à rédiger des phrases complètes et argumentées pour ce moment.

De la même manière, la conclusion est la dernière chose que l’examinateur va retenir de ta présentation. Prends le temps de la rédiger quasi en totalité aussi pour être sûr(e) de ne rien oublier et faire une “bonne dernière impression” !

Contente-toi d’un plan détaillé avec des mots-clés

À l’inverse, pour ce qui est de ton analyse linéaire pure du texte que tu dois présenter, un plan détaillé suffit. Tu n’as pas besoin (et tu ne peux pas) d’avoir toutes tes idées rédigées totalement, avec des connecteurs logiques ou autres. Une prise de note suffit ! Tu vas le voir, ces 30 minutes de préparation passent très vite et demandent de l’entraînement pour réussir à jongler entre la lecture de ton texte, ton analyse et ton brouillon.

Note alors que le titre de tes grands axes et les idées que tu veux développer. Rien ne sert de recopier les passages que tu vas citer ou autre. Tu peux choisir d’établir un code couleur en soulignant directement sur le texte.

Autre conseil : si par hasard, tu as la chance de tomber sur un texte avec la même problématique que celle que tu as apprise et que tu connais l’analyse de ce texte par cœur, n’écris pas non plus tout sur ton brouillon ! Tu risquerais d’avoir le nez dans tes feuilles, ou que l’examinateur pense que tu récites par cœur une leçon apprise bêtement !

Organise ton brouillon efficacement

Pour optimiser les 30 minutes de préparation, ton brouillon doit être organisé :

  • Première chose : n’hésite pas à demander autant de feuilles de brouillon que tu le souhaites
  • Numérote tes feuilles de brouillon pour être sûr(e) de ne pas développer ton II avant ton I par exemple, d’autant qu’il s’agit d’une analyse linéaire.
  • Utilise simplement la partie recto de tes feuilles pour ne pas te perdre lors de ta présentation
  • Utiliser un code couleur entre tes axes et les citations ou passages du texte que tu souhaites expliciter.
  • Enfin, tu peux aussi utiliser une sorte de boîte à outils ou tool box en dessinant un espace sur le coin de ta feuille avec toutes les expressions, connecteurs logiques ou mots clés que tu veux absolument utiliser.

Fais attention au temps

Finalement, notre dernier conseil concerne la gestion du temps. Ces 30 minutes de préparation passent très vite, et il est important que tu gardes assez de temps pour réaliser chacune des étapes de ta préparation avant ta présentation. On peut te conseiller de répartir ton temps comme suit :

  • 5 minutes pour la question de grammaire
  • 2 minutes pour lire attentivement le texte
  • une vingtaine de minutes pour procéder à l’analyse
  • 3 minutes pour relire ton brouillon dans son intégralité pour avoir tous les éléments en tête

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une