trouver un logement étudiant en urgence

Comment trouver un logement étudiant en urgence pour la rentrée ?

À lire dans cet article :

La rentrée approche à grands pas et tu n’as toujours pas trouvé ton logement étudiant ? Le stress monte et tu ne sais plus comment t’y prendre ? Dans cet article, nous te donnons nos meilleurs conseils pour trouver un logement étudiant en urgence pour la rentrée scolaire sans céder à la panique.

Réponse tardive de la part de la formation, recherches infructueuses, etc. Rassure-toi, tu n’es pas le(a) seul(e) à ne pas encore avoir de logement pour le mois de septembre. Une situation inconfortable qui, nous l’espérons, (grâce à nos petits conseils) sera très vite un mauvais souvenir. Car oui, trouver un logement étudiant à la dernière minute, c’est possible.

Nos conseils pour trouver un logement étudiant de toute urgence

Active des alertes sur les sites de recherche

Les sites de recherche de logement disposent d’une petite cloche que tu peux activer pour recevoir une alerte personnalisée dès qu’une offre pour un logement correspondant à tes critères est publiée. Toujours très pratique pour être le(a) premier(e) informé(e) d’une offre alléchante sans avoir à écumer les petites annonces de 8 heures du matin à 23h30.

Que ce soit sur Seloger, Pap, Leboncoin ou encore Studapart, n’hésite pas à activer les notifications et les alertes pour ne pas passer à côté d’une offre intéressante. Et surtout, rends-toi disponible pour toute visite le plus rapidement possible. La clé pour signer un contrat rapidement et d’être réactif(ve). Les propriétaires veulent bien souvent que les choses aillent vite, alors si tu te rends disponible le jour même ou le lendemain de votre prise de contact, il y a plus de chances pour que tu puisses avoir l’appartement.

Lire aussi : Quand commencer à rechercher son logement étudiant ?

Rends-toi dans une agence immobilière

Cette solution a un prix, les fameux frais d’agence, mais elle reste une très bonne option si tu souhaites trouver un logement de toute urgence. Les agent(e)s immobilier(e)s ont tout un portefeuille de biens et les connaissent sur le bout des doigts. Si tu viens les voir avec une petite liste de critères en tête, il y a de grande chance pour qu’il t’aide à dénicher la perle rare. En contrepartie de leur travail, tu dois leur régler ce que l’on appelle les frais d’agence. Une contribution à hauteur de plusieurs centaines d’euros selon le montant du loyer du bien. S’ajoutent également les frais d’état des lieux (avoisinant la centaine d’euros).

Par ailleurs, passer par une agence immobilière peut également avoir un autre intérêt : éviter les arnaques au logement. Une vraie plaie lorsque tu recherches un logement étudiant. De nombreuses personnes malhonnêtes abusent de la confiance des étudiants et essaient de leur extorquer de l’argent. Il faut rester très méfiant(e). En passant par des professionnels, tu réduis considérablement les risques de fraude et ce n’est pas négligeable.

Lire aussi : Arnaques au logement étudiant : tous nos conseils pour les éviter !

Aie ton dossier de location prêt à envoyer

Qui dit demande de logement, dit dossier de location. Alors, ne perds pas de temps et prépare ton dossier avant même de programmer des visites. C’est toujours ça de gagné. Les agences et les particuliers demandent généralement les mêmes pièces justificatives, à savoir :

  • Un justificatif d’identité : carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire.
  • Un justificatif de domicile : 3 dernières quittances de loyer, attestation sur l’honneur d’hébergement, attestation d’élection.
  • Un justificatif de situation professionnelle : contrat de travail ou certificat de scolarité pour l’année en cours, copie de carte professionnelle.
  • Un justificatif de ressources : 3 derniers bulletins de salaire, justificatif de versement des indemnités de stage, avis d’attribution de bourse, etc.

Veille à bien avoir tous ces documents avant tes visites pour être prêt(e) à déposer ton dossier en premier(e) et couper l’herbe sous le pied de tes concurrents.

Lire aussi : Réussir sa recherche de logement étudiant

Les logements Crous

Que tu aies fait une demande de logement Crous ou non, sache qu’il est toujours possible d’obtenir un logement s’il reste des disponibilités. Le dossier social étudiant était à remplir entre le 30 mars et le 2 mai 2023. Passée cette date, ce n’est pas que ton dossier ne sera pas traité, il ne sera juste pas traité en priorité pour la rentrée. Si tu ne l’as pas fait, tu peux donc toujours envoyer une demande de logement Crous. Ça ne coûte rien d’essayer.

La campagne d’attribution de logement à commencé le 2 mai dernier, depuis cette date, les résultats Parcoursup sont parfois venus chambouler l’organisation initiale des étudiants, les contraignants à abandonner le logement qu’il leur avait été attribué. Ces logements vacants sont remis en jeu pour des personnes placées en liste d’attente. Alors, pourquoi ne pas tenter ta chance ? Même si les chances d’obtention d’un logement Crous sont faibles, il n’est pas rare qu’un désistement libère une chambre à la dernière minute.

À savoir : une phase complémentaire d’attribution des places est ouverte à tous depuis le 12 juillet, avec une priorité pour les boursiers.

Lire aussi : Faire sa demande de logement Crous

Les logements en colocation

Ce n’était peut-être pas ta première option, mais la colocation est une solution économique pour trouver un logement étudiant. Si tu avais limité tes recherches à des logements individuels jusque là, n’hésite pas à élargir tes critères à la colocation pour voir plus d’offres apparaître sur ton écran. Si l’opportunité d’une colocation se présente à toi, saisis-la. Les frais partagés, la convivialité, les plus grands espaces, etc. Cette option de logement a beaucoup d’avantages.

Lire aussi : Les avantages et inconvénients de la colocation

Trouver un logement temporaire

Si nos options précédentes n’ont pas porté leurs fruits, tu peux toujours te tourner vers une solution temporaire. Ça te permettra de gagner un peu de temps. Si tu en as l’opportunité, profite de la chambre d’amis de ta famille ou de tes amis qui habitent à proximité. Ce n’est jamais agréable sur le long terme, mais pour quelques semaines ça peut toujours dépanner. Autre possibilité, les auberges de jeunesse, les chambres d’hôtes, les locations saisonnières, les hôtels, les Airbnb, etc. Mais attention, les prix peuvent rapidement grimper.

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une