comment devenir styliste

Comment devenir styliste : métier, formations et salaire

À lire dans cet article :

Tu es passionné(e) par la mode et la création ? Et si le métier de styliste était fait pour toi ? Missions, formations disponibles, perspectives de salaire, etc. Découvre tout ce que tu dois savoir sur ce métier « passion » qui en fait rêver plus d’un.

Le savais-tu ? Seulement 8% des stylistes ont moins de 30 ans (source : Oriane). Alors prêt(e) à inverser la tendance ?

Qu’est-ce qu’un styliste ?

Un(e) styliste est un(e) professionnel(le) spécialisé(e) dans la création et la réalisation de modèles et de prototypes dans le domaine de la mode. Le styliste dessine les patrons de futures collections d’une marque de prêt-à-porter ou d’accessoires. Le styliste est le créateur du produit. Il travaille en étroite collaboration avec les modélistes et les designers pour donner une allure à leurs idées et concepts.

Le styliste doit avoir un œil affûté sur les tendances et les styles du moment. Son rôle est d’anticiper les courants de mode pour dessiner (à la main ou à l’ordinateur) des modèles en tenant compte des contraintes techniques de fabrication ainsi que de l’image de marque. Par la suite, il suit toutes les opérations de production d’une pièce et fait parvenir au modéliste l’ensemble des produits utiles à sa confection (textile, échantillon, matériaux, etc.).

Les missions d’un styliste ?

Les missions d’un(e) styliste varient en fonction du domaine travaillé (luxe, fast fashion, textiles, maroquinerie, bijouteries, etc.). Mais, de manière générale, si tu es styliste, voici les différentes missions que tu peux avoir à assurer (liste non exhaustive) :

  • Faire de la veille pour anticiper les tendances, pour préparer en amont les prochaines collections, souvent plusieurs saisons en avance ;
  • Dessiner un croquis ou un tissu d’une pièce de mode ;
  • Tracer un patron en t’adaptant au style de l’enseigne et en y laissant ton emprunte ;
  • Préparer les fiches techniques du produit avec le modéliste pour les transmettre au bureau d’études ;
  • Apporter des modifications au produit (taille, coloris, encolure, tissus, etc.), si nécessaire ;
  • T’assurer que l’idée de base soit bien respectée par les autres corps de métiers de ton enseigne ;
  • Collaborer avec d’autres professionnels de la mode pour avoir le meilleur rendu possible, etc.

À noter : Les travaux de créations (dessins de croquis par exemple), qui étaient autrefois réalisés à la main, sont désormais souvent à produire à l’ordinateur, c’est pourquoi, la plupart du temps, des compétences en logiciels informatiques sont attendues.

Le profil d’un(e) bon(ne) styliste

Bien que ce métier paraisse relativement accessible si tu es dans le milieu de la mode et surtout un(e) grand(e) passionné(e) par ce secteur, détrompe-toi… n’est pas styliste qui veut ! C’est un métier très compliqué, surtout que les places sont chères. C’est pourquoi, avant de te lancer, assure-toi bien d’avoir un profil adapté. Voici, quelques compétences à avoir pour être un(e) styliste hors pair (liste non exhaustive) :

Savoir-faire

  • Avoir une bonne culture mode. Connaître les grands créateurs, les inspirations des plus grandes marques (voire même leurs histoires), être au courant de l’actualité, avoir de bonnes connaissances des couleurs, des textures, etc. Tu l’auras compris, tu dois faire de la mode un de tes centres d’intérêts principaux.
  • Maîtriser les outils informatiques. Ce secteur travaille de plus en plus avec des systèmes de CAO (Conception Assistée par Ordinateur), il faut donc que tu sois familier(e) avec ça, pour ne pas être surpris(e) au moment d’intégrer l’enseigne !
  • Parler (au minimum) l’anglais. Évidemment non négligeable au moment de travailler pour une enseigne d’envergure internationale et de rencontrer des créateurs du monde entier. Communiquer avec eux sans intermédiaires, ça n’a pas de prix ! Surtout dans ce monde qui marche surtout aux contacts.

Savoir-être

  • Être créatif/créative. Tu es le berceau même de la confection d’une pièce, tu dois donc être à la « hauteur » de tes responsabilités et faire rêver à la fois tes collaborateurs et les futurs clients. C’est un métier qui demande une constante imagination et une parfaite inventivité.
  • Avoir un bon sens de l’observation. Tu dois avoir une bonne vision des tendances et avoir le flair sur ce qui peut (ou pas) devenir (ou redevenir) à la mode. Tu observes comment sont habillés les gens dans le métro, au parc ou dans la rue ? Voilà un petit indice sur ton sens de l’observation. 😉
  • Osciller entre souplesse et capacité de persuasion. Une collection se prépare en équipe et tu vas devoir sûrement revenir sur ton idée de base pour plaire au plus grand nombre. Il faut donc que tu sois prêt(e) à faire des concessions sur ton prototype de base tout en défendant tes idées. Il faut être souple, tout en restant ferme. Oui, tu peux changer des choses, mais c’est toi qui reste le principal créateur, donc montre ton talent et gagne la confiance de ton entourage professionnel !
  • Gérer ton stress. C’est un métier de haute tension, surtout dans notre société de « consommation à tout prix » ou les collections se renouvellent constamment, les promotions et les soldes sont très présentes et les événements de mode se cumulent (fashion weeksalons, etc.). Tu vas être amené(e) à ne pas compter tes heures et surtout à devoir faire face à des rushs de dernière minute. Il faut que tu sois bien prêt(e) à ça !

Lire aussi : Les formations pour travailler dans le luxe

Les formations pour devenir styliste

Si tu souhaites devenir styliste, sache que différentes formations s’offrent à toi après l’obtention de ton baccalauréat, telles que :

Les licences en Arts Appliqués

Les formations en Arts Appliqués, avec une spécialisation en mode ou en stylisme, peuvent être une excellente option pour acquérir les compétences nécessaires. Ces formations se concentrent sur l’expression artistique, le dessin, la création de croquis de mode, ainsi que sur les techniques de modélisme et de création de patrons.

Aussi, certaines universités proposent des programmes de stylisme et de mode au niveau du baccalauréat ou de la licence. Ces formations offrent une approche académique et théorique de la mode, complétée par des cours pratiques de stylisme. Une belle opportunité d’acquérir des compétences sans passer directement par une école !

Les BTS (Brevet de Technicien Supérieur)

Voici quelques BTS qui te permettent de devenir styliste par la suite (liste non exhaustive) :

  • BTS design de mode, textile et environnement ;
  • BTS stylisme de mode ;
  • BTS Industrie des matériaux souples, etc.

Le DN MADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design) 

Tu peux suivre un DN MADE mention mode en suivant une de ces spécialités :

  • Collection vêtements et accessoires ;
  • Création – développement de collection de mode ;
  • Design textiles-matériaux ;
  • Design vêtement-accessoires, etc.

Les écoles de mode 

Pour devenir styliste, nous te recommandons de suivre une formation spécialisée dans le domaine de la mode. Pour ce faire, de nombreuses écoles de mode proposent des programmes de formation spécifiques pour devenir styliste. Ces formations peuvent délivrer des diplômes ou des certificats en stylisme de mode, modélisme, design de vêtements, etc.

Tu peux par exemple suivre :

  • Un DSAA Design Mention Mode à l’école Duperré ou à l’ENSAAMA (Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art) de Paris, de Lyon ou de Roubaix. Un diplôme qui se prépare en 2 ans et te permet d’obtenir un niveau bac + 4.
  • Un diplôme de  l’ENSAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs) spécialisation design-vêtement qui se prépare en 5 ans.
  • Des certificats d’école au sein de :
    • ESMOD (Ecole Supérieure des Arts et Techniques de la Mode
    • Studio Berçot
    • EIDM (Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne)
    • LISAA Mode Paris (Institut Supérieur des Arts Appliqués)

Retiens bien que les écoles de mode avec une bonne réputation offrent un environnement d’apprentissage stimulant et donnent accès à des ressources et des équipements de pointe.

On te conseille de choisir une formation reconnue et de qualité, car cela peut avoir un impact significatif sur tes opportunités professionnelles futures. Renseigne-toi sur les programmes proposés, les compétences enseignées, les collaborations avec des professionnels de l’industrie, les stages offerts, etc.

Aussi, n’oublie pas que le domaine de la mode est très compétitif, il va donc falloir tirer ton épingle du jeu. Pour ce faire, crée-toi un bon bagage « mode », même loin des bancs de l’école. Tu peux par exemple constituer un portfolio solide pour montrer tes compétences et ta créativité, participer à des concours, des défilés de mode étudiants ou des collaborations avec des petits créateurs, etc. Devenir un professionnel de la mode, c’est un job a plein-temps !

Se lancer dans la mode sans diplôme

Il est possible de se lancer dans l’industrie de la mode sans diplôme formel, mais cela nécessite de l’engagement, de la passion et une approche proactive.

Profite des ressources disponibles en ligne et dans les livres pour apprendre les bases de la mode et du stylisme en particulier, crée-toi une bonne culture « mode ». Aussi, il existe de nombreux tutoriels, blogs, vidéos et cours en ligne gratuits qui peuvent t’aider à acquérir des connaissances pratiques.

Tu peux aussi créer tes propres vêtements et expérimenter différentes techniques de stylisme. Même si c’est à toute petite échelle, ce sont des compétences acquises sur le tas qui peuvent être valorisées ! Même chose pour tes compétences en dessin, en couture, en création de patrons, en utilisation de logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO), etc. C’est à consommer sans modération !

Aussi, tu peux t’impliquer dans la « fashion communauté » afin de ne pas rester sur le trottoir (si tu as la ref 😉). Pour ce faire, essaie de participer à des événements, des défilés de mode ou des salons dans l’objectif de rencontrer des professionnels de l’industrie, des créateurs et des stylistes qui peuvent t’ouvrir des portes et te donner tes conseils. Tu peux aussi travailler avec d’autres créateurs, stylistes ou photographes et créer des projets collaboratifs pour élargir ton réseau, apprendre des autres et avoir des inspirations différentes.

Enfin, cherche des opportunités de stage ou d’apprentissage auprès de créateurs locaux, de boutiques de mode ou d’ateliers de couture. Cela te permettra d’acquérir une expérience pratique et d’en apprendre davantage sur l’industrie de la mode. Bref, tu l’auras compris, il existe un tas de moyens de t’autocréer une petite expérience dans la mode, alors n’hésite pas une seconde et si vraiment l’univers de la mode est fait pour toi, soit sur tous les fronts.

Lire aussi : Découvre tous les métiers du luxe

Où exercer en tant que styliste ?

Les stylites peuvent travailler dans divers contextes, tels que les maisons de couture, les ateliers de création, les entreprises de prêt-à-porter, les bureaux de style, les bureaux d’études intégrés, ou en tant que travailleur(se)s indépendant(e)s. Leur rôle est essentiel pour concrétiser les idées des créateur(ice)s et donner vie aux collections de mode.

Le salaire d’un(e) styliste

Le salaire d’un(e) styliste peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’expérience, le niveau de compétence, la localisation géographique, le secteur d’activité et la taille de l’enseigne. En général, le salaire d’un(e) styliste peut être considéré comme moyen à élevé, en raison de la nature spécialisée du métier et des compétences requises.

Le salaire d’un(e) styliste débutant(e) peut se situer entre 2 500€ et 4 500€ brut/mois. Pour une moyenne aux alentours de 3 200€ brut/mois. Cependant, dans des entreprises de renom ou des marques de luxe, le salaire peut être plus élevé, atteignant parfois plus de 5 000€ brut/mois. Aussi, à des postes de responsabilité ou en tant que styliste senior, la rémunération peut dépasser les 5 000€ brut/mois pouvant davantage s’approcher de dizaine de milliers d’euros, car pour les stars, il n’y a pas de limite !

Lire aussi : Quels sont les métiers de la mode ?

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une