devenir sage femme

Comment devenir sage-femme ?

À lire dans cet article :

Tu souhaiterais devenir sage-femme, mais tu ne sais pas vers quelles études te tourner ? Faisons le point ensemble sur cette profession, les études pour y accéder et le salaire à la clé.

Qu’est-ce qu’une sage-femme ?

Une sage-femme est un professionnel de santé spécialisé dans l’accompagnement des femmes enceintes tout au long de leur grossesse, de l’accouchement et de la période post-partum. Les sage-femmes peuvent également fournir des soins gynécologiques, des conseils en matière de contraception et de planification familiale, ainsi que des soins à la mère et au nouveau-né après la naissance.

Les sages-femmes sont souvent des défenseurs de l’accouchement physiologique et cherchent à minimiser les interventions médicales non nécessaires, en mettant l’accent sur la prise en charge globale de la santé de la mère et du bébé.

Les missions de la sage-femme

La sage-femme a diverses missions, parmi lesquelles :

  • Accompagner la grossesse : la sage-femme effectue des consultations prénatales régulières pour suivre l’évolution de la grossesse et de la santé de la mère et du bébé. Elle peut également proposer des examens complémentaires tels que des échographies.
  • Préparer à l’accouchement : la sage-femme prépare la mère à l’accouchement en lui fournissant des informations sur le déroulement de l’accouchement et les différentes options de gestion de la douleur. Elle peut également aider la mère à élaborer un projet de naissance.
  • Assister à l’accouchement : la sage-femme peut assister à l’accouchement, que ce soit à domicile, en maison de naissance ou à l’hôpital. Elle surveille le travail, aide la mère à pousser et à mettre au monde le bébé.
  • Accompagner la période post-partum : la sage-femme assure le suivi médical de la mère et du bébé après l’accouchement. Elle peut aider la mère à allaiter et à récupérer de l’accouchement. Elle surveille également la santé du bébé et peut proposer des examens de dépistage.
  • Proposer des soins gynécologiques : la sage-femme peut proposer des consultations gynécologiques pour le suivi de la santé reproductive de la femme. Elle peut réaliser des examens de dépistage tels que le frottis et prescrire des contraceptifs.
  • Conseiller en planification familiale : la sage-femme peut fournir des conseils sur la planification familiale et aider les femmes à choisir une méthode contraceptive adaptée à leurs besoins.
  • Sensibiliser à la prévention et à la promotion de la santé : la sage-femme peut proposer des conseils en matière de prévention et de promotion de la santé pour les femmes, tels que des recommandations sur l’alimentation, l’activité physique et la gestion du stress. Elle peut également sensibiliser les femmes sur les risques liés à leur santé reproductive.

Quelles études pour devenir sage-femme ?

Si tu veux t’orienter vers la profession de sage-femme, sache que les études durent 5 ans et qu’il est nécessaire d’obtenir le diplôme d’État de sage-femme.

Après une première année d’études de santé, en PASS ou en L.AS, validée, les étudiants se dirigent vers une école de sage-femme pour 4 années de formation supplémentaires.

À compter de la rentrée 2024, les choses évolueront et les études de sage-femme dureront 6 ans. Le parcours sera alors réorganisé autour de 3 cycles :

  • Premier cycle de 3 ans : une première année de PASS ou de L.AS et 2 années de maïeutique ;
  • Deuxième cycle de 2 ans : une quatrième et une cinquième année de maïeutique ;
  • Troisième cycle d’un an pour obtenir le statut de docteur en maïeutique.

Lire aussi : Tout savoir sur le PASS et la L.AS

Comment intégrer une formation de sage-femme ?

Si tu es encore au lycée, il faudra t’inscrire en première année de PASS ou de L.AS pour pouvoir ensuite poursuivre vers des études de maïeutique.

Comment faire ? Rien de plus simple, il te suffit de te rendre sur la plateforme Parcoursup et de formuler un ou plusieurs vœux pour cette formation.

Petit rappel des dates importantes :

  • Tu as du 18 janvier au 9 mars pour formuler tes vœux d’admission ;
  • Tu as ensuite jusqu’au 6 avril pour compléter ton dossier et terminer de rédiger tes lettres de motivation Parcoursup ;
  • Et les réponses arriveront au compte-gouttes à partir du 1er juin prochain. D’ici là, il faudra t’armer de patience.

Lire aussi : Le calendrier Parcoursup 2023

Le programme de la formation de sage-femme ?

Le programme de la formation de sage-femme peut varier en fonction des établissements d’enseignement, mais pour que tu y voies un peu plus clair, nous avons répertorié ci-dessous les matières que tu peux trouver dans ce cursus :

  • Les sciences de la santé : les étudiants doivent acquérir une solide base de connaissances en anatomie, physiologie, pharmacologie, pathologie et microbiologie pour comprendre les processus de grossesse, d’accouchement et de soins post-partum.
  • Les soins obstétricaux : les étudiants apprennent les techniques pour suivre et surveiller la grossesse, assister aux accouchements normaux, gérer les complications obstétricales et prodiguer des soins post-partum.
  • Les soins gynécologiques : les étudiants apprennent également à fournir des soins gynécologiques de base, tels que les examens pelviens et les frottis.
  • La planification familiale et la contraception : les étudiants apprennent à proposer des conseils en matière de planification familiale et de contraception adaptée à chaque patiente.
  • Les sciences sociales et comportementales : les étudiants doivent également comprendre les aspects psychologiques et sociaux liés à la grossesse et à l’accouchement, tels que la communication avec les patients, la gestion de la douleur et la préparation à l’accouchement.
  • La pratique clinique : les étudiants doivent effectuer un certain nombre d’heures de pratique clinique supervisée, dans des services d’obstétrique, des maisons de naissance ou des cabinets de sages-femmes.
  • La recherche : les étudiants doivent également comprendre les bases de la recherche et de l’évaluation des pratiques cliniques, pour pouvoir mettre à jour leur pratique en fonction des dernières avancées de la science.

Une fois la formation théorique et pratique terminée, les étudiants en sage-femme doivent passer des examens pour obtenir leur diplôme et être autorisés à exercer leur profession.

Quel est le salaire d’une sage-femme ?

Le salaire d’une sage-femme peut varier en fonction de plusieurs facteurs comme le pays et la région où elle exerce, son expérience professionnelle, le type d’employeur et le niveau de formation.

Tu trouveras ci-dessous quelques informations générales sur le salaire des sages-femmes :

  • En France, le salaire moyen d’une sage-femme est d’environ 2 500 euros brut par mois. Cependant, les salaires peuvent varier de 1 500 à 3 500 euros en fonction de l’expérience et de la région.
  • Aux États-Unis, le salaire moyen d’une sage-femme est d’environ 100 000 dollars par an. Cependant, les salaires peuvent varier de 70 000 à 120 000 dollars en fonction de l’expérience, de la région et du type d’employeur.
  • En Suisse, le salaire moyen d’une sage-femme est d’environ 4 500 francs suisses par mois. Cependant, les salaires peuvent varier de 3 500 à 6 500 francs suisses en fonction de l’expérience et de la région.

Ces salaires sont donnés à titre indicatif pour que tu aies une petite idée un peu plus concrète du salaire que tu pourrais toucher en tant que sage-femme, ils ne sont donc pas à prendre au pied de la lettre.

Tu veux plus d’infos et de conseils pour réussir tes examens, trouver ton orientation et t’engager pour un monde durable ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une