devenir chirurgien

Comment devenir chirurgien ?

À lire dans cet article :

Tu souhaites te consacrer à des études de médecine et devenir chirurgien ? Dans cet article, nous faisons le point avec toi sur cette profession à hautes responsabilités, les études qui y sont associées et le salaire à la clé. De quoi en apprendre davantage sur le métier de chirurgien et toutes ses spécificités.

Qu’est-ce qu’un chirurgien ?

Première chose, et non des moindres, retour sur la profession de chirurgien. Le chirurgien est un médecin spécialisé dans la réalisation d’opérations chirurgicales sur les patients pour traiter des maladies ou des blessures graves.

Ces professionnels travaillent généralement dans des hôpitaux, des cliniques ou des centres ambulatoires. Ils peuvent également être appelés à travailler en urgence pour traiter des patients gravement blessés ou atteints de maladies graves.

Tu dois également garder à l’esprit que cette profession peut être très stressante et exigeante. Les chirurgiens sont bien souvent confrontés à des situations d’urgence dans lesquelles chaque seconde compte et ils doivent prendre des décisions rapidement, et en toute confiance. Les horaires de travail sont, quant à eux, plutôt extensibles. Les chirurgiens doivent être prêts à travailler de longues heures et à faire face à des situations difficiles sur le plan émotionnel.

Lire aussi : Comment devenir médecin ?

Quelles sont les spécialisations en chirurgie ?

Comme de nombreux domaines médicaux, la chirurgie se décompose, elle aussi, en différentes spécialisations :

  • La chirurgie générale : elle englobe une grande variété de procédures chirurgicales qui impliquent souvent l’abdomen, la poitrine, la tête et le cou. Les chirurgiens généraux traitent des maladies et des affections telles que les cancers, les hernies, les infections, les maladies de la thyroïde, et les troubles gastro-intestinaux.
  • La chirurgie cardiovasculaire : elle traite des maladies cardiaques et vasculaires, notamment la maladie coronarienne, l’insuffisance cardiaque, les malformations cardiaques congénitales et les troubles des artères, des veines, et des vaisseaux sanguins.
  • La neurochirurgie : elle traite des troubles du système nerveux, tels que les tumeurs cérébrales, les maladies de la colonne vertébrale, les troubles du mouvement et les maladies neurovasculaires.
  • La chirurgie orthopédique : elle traite des maladies et des troubles du système musculo-squelettique, tels que les fractures, les blessures sportives, l’arthrite et les maladies de la colonne vertébrale.
  • La chirurgie pédiatrique : elle traite des maladies et des affections chirurgicales chez les enfants, notamment les malformations congénitales, les hernies et les maladies gastro-intestinales.
  • La chirurgie plastique : elle traite des maladies et des troubles de la peau, des tissus mous, des os et des cartilages, notamment les malformations congénitales, les tumeurs cutanées, les blessures, et les défauts esthétiques.
  • La chirurgie de la main : elle traite des maladies et des troubles de la main, tels que les lésions des tendons, les fractures des os de la main, les maladies inflammatoires et les malformations congénitales.
  • La chirurgie thoracique : elle traite des maladies et des affections des organes situés dans la poitrine, tels que les cancers du poumon, les infections, les maladies de l’œsophage, et les malformations congénitales.

Cette liste n’est pas exhaustive, il existe d’autres spécialisations un peu plus techniques comme la chirurgie contre l’obésité, la chirurgie hépatique, la chirurgie urologique, etc.

Quelles sont les missions du chirurgien ?

Les missions du chirurgien varient selon sa spécialité, mais en voici quelques-unes pour te donner une idée :

  • Examiner les patients et évaluer leur état de santé : avant toute intervention chirurgicale, le chirurgien examine le patient pour déterminer s’il est en mesure de subir une opération. Le chirurgien doit également évaluer l’état de santé général du patient et s’assurer qu’il n’y a pas de facteurs de risque qui pourraient compliquer l’opération.
  • Élaborer un plan de traitement : après avoir examiné le patient, le chirurgien développe un plan de traitement, qui peut inclure une intervention chirurgicale, une thérapie médicamenteuse ou une combinaison des deux.
  • Préparer le patient pour l’opération : le chirurgien explique à son patient ce à quoi il doit s’attendre avant, pendant et après l’opération. Le chirurgien peut également donner des instructions sur l’alimentation, l’hygiène personnelle, les médicaments et les exercices à effectuer avant l’opération.
  • Effectuer l’opération : pendant l’opération, le chirurgien dirige une équipe de professionnels de la santé pour s’assurer que tout se déroule comme prévu. Le chirurgien peut utiliser des outils, des instruments chirurgicaux et des équipements pour effectuer l’opération.
  • Assurer un suivi postopératoire : après l’opération, le chirurgien suit le patient pour s’assurer qu’il récupère correctement. Le chirurgien peut prescrire des médicaments, des exercices et des changements de mode de vie pour aider le patient à se rétablir rapidement.

Quelles études pour devenir chirurgien ?

Si tu souhaites devenir chirurgien, la marche à suivre est la suivante. Une fois ton baccalauréat en poche, prépare-toi pour au minimum 12 années d’études. Pour la première année d’études de médecine, autrefois appelée PACES, il t’est désormais possible de choisir entre PASS (parcours accès spécifique santé) et la L.AS (licence accès santé). À l’issue de cette première année (si et seulement si elle est validée), tu pourras te diriger vers la filière MMOPK (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie et kinésithérapie) pour une durée de 6 ans.

Après avoir validé les 6 années d’études de médecine, les futurs chirurgiens devront choisir une spécialisation chirurgicale et ensuite réaliser 6 années supplémentaires d’internat dans la spécialisation choisie. Ils se verront ensuite décerner le diplôme d’État (DE) de docteur en médecine et le DES (diplôme d’études spécialisées), qui attestent de leur niveau de compétence en chirurgie.

Et pour les plus courageux, il est encore possible de se spécialiser après l’obtention du DES, en décrochant par exemple un DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires).

Lire aussi : Vers l’allongement des études de médecine généraliste ?

Quelles sont les différences entre le PASS et la L.AS ?

La PASS et la L.ASS sont venues remplacer l’ancienne PACES (première année commune aux études de santé) à la rentrée 2020.

Le PASS et la L.AS sont deux parcours universitaires destinés aux étudiants qui veulent se tourner vers des études de santé. Une fois validés, ces deux programmes permettent aux étudiants de rejoindre la filière MMOPK. La principale différence est que le PASS est une première année où la majeure est en santé et la mineure est générale, alors que pour la L.AS, c’est l’inverse : la majeure est générale et la mineure est en santé. Ainsi, il est possible de combiner différentes disciplines telles que la psychologie ou les STAPS avec l’accès santé. En PASS, environ 80% de l’enseignement porte sur la santé et 20% sur la mineure générale (droit, AES, économie, etc.), tandis qu’en L.AS, c’est le contraire : 80% de l’enseignement porte sur la majeure générale et 20% sur la santé.

Lire aussi : Tout savoir sur le PASS et la L.AS

Quel profil pour devenir chirurgien ?

Pour devenir chirurgien, il faut avoir un profil académique solide, être capable de travailler sous pression et avoir une grande dextérité manuelle. En général, les étudiants qui envisagent de poursuivre une carrière en chirurgie ont des antécédents dans les matières scientifiques, notamment la biologie, la chimie et la physique. Ils doivent également avoir une grande capacité d’apprentissage, être en mesure de travailler en équipe et faire preuve de bonnes compétences en communication. En outre, ils doivent être capables de gérer des situations stressantes, être patients et avoir une grande résistance physique.

Quel est le salaire d’un chirurgien ?

Le salaire d’un chirurgien peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, la spécialité, la région géographique, le lieu d’exercice et la taille de l’établissement. En général, les chirurgiens sont bien rémunérés en raison de la nature hautement spécialisée de leur travail et de leur niveau d’expertise.

Aux États-Unis, le salaire moyen d’un chirurgien est d’environ 409 665 dollars par an, selon les données de Payscale en mai 2023. En France, le salaire d’un chirurgien peut varier en fonction de sa spécialité, de son statut et de son expérience. Selon une enquête de l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), le salaire moyen d’un chirurgien en France est d’environ 97 000 euros par an. Cependant, cela peut varier considérablement en fonction de la région et de l’établissement où le chirurgien travaille.

Tu veux plus d’infos et de conseils pour réussir tes examens, trouver ton orientation et t’engager pour un monde durable ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une