Étudier au Québec

5 bonnes raisons de partir étudier au Québec

À lire dans cet article :

Selon les dernières statistiques disponibles de l’UNESCO, le Canada est la destination la plus prisée des Français pour leurs études. Le Québec, sa province francophone, a particulièrement le vent en poupe ces dernières années. Pour preuve, la province accueille chaque année près de 18 000 étudiants français. Mais pourquoi un tel succès ? Dans cet article, tu vas très vite comprendre pourquoi le Québec plaît autant. Zoom sur cinq bonnes raisons d’étudier au Québec.

Pourquoi étudier au Québec est une bonne idée ? 

Le Canada est un pays qui suscite ton intérêt et tu te demandes si ce ne serait pas une bonne idée d’y partir pour les études quelque temps ? Voici quelques bonnes raisons qui te donneront envie d’aller au bout de ton idée (liste non exhaustive).

Une qualité de vie optimale 

Le Québec est une région connue pour son ouverture d’esprit, sa multiculturalité, sa vie attractive et son bon vivre (excepté en hiver où les températures sont renversantes). Et même lorsque le froid est au rendez-vous, la chaleur humaine prend le relais. Effectivement, au pays des caribous, les Québécois sont connus pour leur savoir-vivre et leur savoir-être. Ils savent accueillir et mettre à l’aise. Entre nature et gratte-ciel, le Québec est une province complète qui ravira tant les friands de randonnée et de montagne que les nighters et les plus citadins. Il y en a pour tous les goûts ! 

Le Québec est aussi une ville sécuritaire qui dispose d’une belle localisation pour visiter divers coins des Amériques : le reste du pays forcément, mais aussi les États-Unis (Montréal se trouve à environ 600 km de New York par exemple), Cuba, Porto Rico, le Mexique, etc. Pas de doute, au Québec, tu te sentiras tout de suite comme chez toi ! 

Une expérience « made in America » en milieu francophone

Même si la première langue parlée de la province du Québec est le français, il n’en reste pas moins que la culture québécoise est empreinte du modèle canadien et américain. C’est pour cela que la province plaît à temps d’étudiants : étudier « à l’américaine » sans avoir à surmonter la barrière de la langue, le pied, n’est-ce pas ?  Une expérience « Made in America » rendue donc easier. Au Québec, tout te fait penser aux States, tout en continuant de parler français. Aussi bien dans ton université (campus, cheerleaders, sororités, casiers, groupes de football, etc.), que dans la vie de tous les jours (bibliothèques, cliniques, restaurants, cafés, etc.).

Des frais de scolarité attractifs

Souvent, les études à l’étranger (et surtout en Amérique du Nord) font écho à “frais de scolarité importants”. Seulement, cette équation n’est pas forcément vraie. Effectivement, depuis de nombreuses années, la France et le Québec ont des ententes qui permettent aux étudiants français d’être exonérés des droits de scolarité afférents aux études à l’étranger. 

Du coup, les étudiants français paient le même montant que les Canadiens hors Québec pour le baccalauréat (la « licence » là-bas) et un montant moindre pour la maîtrise et le doctorat (le même que les étudiants québécois). Un avantage non négligeable ! C’est une des raisons principales pour lesquelles les étudiants français se ruent vers le Québec. En plus de cela, les Français inscrits à un régime d’assurance français sont couverts gratuitement par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Une motivation en plus !

Lire aussi : Les programmes d’échanges à l’étranger : mode d’emploi

Un réseau universitaire inclusif parmi les meilleures au monde

Les universités du Québec ont de très bonnes réputations. Elles sont connues à l’international pour la qualité de leur enseignement, leur niveau d’inclusion, leur ouverture sur le monde et leurs infrastructures ultra modernes à la pointe de la technologie. Ce qui ne peut être que bénéfique pour toi et pour la suite de tes ambitions. Quoi de mieux pour entrer dans le monde du travail que de montrer à tes futurs recruteurs que tu viens d’une université reconnue à l’autre bout du monde.

En plus, les universités québécoises proposent de nombreux services à la vie étudiante qui rendent cette dernière attractive, accueillante et innovante. Au Québec, les étudiants ne s’ennuient jamais et l’intégration des étudiants internationaux se fait sans aucune difficulté. En général, les étudiants français s’adaptent très vite à la vie étudiante québécoise.

Lire aussi : International : faites le choix HEC Montréal !

La pédagogie québécoise hors pair 

Basée sur le modèle américain, la pédagogie québécoise repose sur la proximité entre le corps enseignant et les étudiants. Ici, pas de vouvoiement, pas de « Monsieur X » et « Madame Y », on appelle les enseignants par leurs prénoms et on les tutoie. Il n’y a pas autant de « codes de bonnes conduites » à l’école, comme c’est le cas dans la culture française. Les enseignants sont très disponibles et friendly et  tout est fait pour maximiser le soutien et l’accompagnement. 

Loin des amphithéâtres blindés et des cours en distanciel, les cours sont donnés en petits groupes et les étudiants peuvent choisir une partie de leurs matières. L’étudiant est autonome quant aux choix de ses horaires ! Ce qui change des universités françaises.

Tu l’auras compris, les études supérieures au Québec, c’est une option à ne pas négliger si tu as envie de changement sans devoir parler une autre langue ! Ça peut être un réel avantage pour la suite de ta carrière professionnelle, alors profites-en. 

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une