oral bac de français

Bac français 2024 : nos conseils pour réussir l’oral

À lire dans cet article :

Bac français 2024. Les épreuves écrite et orale du baccalauréat de français approchent à grands pas. Plus que quelques petites semaines pour peaufiner tes révisions et mettre toutes les chances de ton côté pour décrocher une (très) bonne note le jour de l’examen. Dans cet article, nous te donnons nos meilleurs conseils pour optimiser tes dernières révisions et t’assurer une bonne note à l’épreuve orale.

Pour rappel (même si tu dois déjà connaître ces dates par cœur), l’épreuve orale de français se tiendra entre le lundi 24 juin et le vendredi 5 juillet 2024. Une convocation ne devrait pas tarder à être envoyée à ton adresse postale comportant le jour et l’horaire de ton passage.

Découvre notre
Guide du Bac de français 2024

Ce guide va booster tes révisions pour le bac de français qui approche ! 📚

Au programme, un rappel des dates importantes, des modalités de l’examen, des conseils et, surtout, une analyse pour chacune des œuvres au programme de cette année 🚀

Ce que tu dois savoir sur l’épreuve orale de français

L’épreuve orale du baccalauréat de français se déroule en 3 étapes :

  • La préparation : une fois ton texte entre les mains, tu disposes d’un temps de préparation de 30 minutes, te permettant de poser sur papier tout ce que tu as en tête. Ces notes te serviront ensuite de support pendant ta présentation.
  • Le temps de passage : une fois devant ton examinateur, tu disposes de 12 minutes pour réaliser un commentaire linéaire de l’extrait qui t’a été donné (8 points). Ce temps te permet également de répondre à la question de grammaire posée par l’examinateur (2 points).
  • La présentation de l’œuvre choisie par le candidat : une fois ton exposé terminé, les 8 minutes restantes sont dédiées à la brève présentation de l’œuvre que tu as retenue et à un échange de questions et de réponses avec l’examinateur.

Cette épreuve est notée sur 20 points et possède un coefficient de 5 (tout comme l’épreuve écrite de français d’ailleurs).

Lire aussi : Bac de français 2023 : ce que l’on attend de toi à l’oral

Nos conseils pour tes dernières révisions

Besoin de conseils pour tes dernières révisions de français ? Tu tombes à pic ! 🚀

Bien comprendre les attentes de l’épreuve

C’est important que tu aies bien toutes les attentes de l’épreuve en tête avant de te présenter à l’examen. Jette un coup d’œil à la grille d’évaluation de l’oral de français, ça te permettra de connaître tous les points sur lesquels tu dois te focaliser, que ce soit pour le commentaire linéaire, la question de grammaire ou bien même la présentation de l’œuvre.

Retiens par exemple la notation de l’épreuve (ça te permettra de savoir où mettre l’accent dans tes révisions, même si attention, pas d’impasse) :

  • Lecture d’une partie de l’extrait : 2 points ;
  • Explication (commentaire linéaire) : 8 points ;
  • Question de grammaire : 2 points ;
  • Présentation de l’œuvre retenue : 3 points ;
  • Entretien avec l’examinateur : 5 points.

Aie bien en tête les œuvres au programme

Tout comme pour l’épreuve écrite du baccalauréat de français, il est important que tu aies une (très) bonne connaissance des œuvres au programme. Le texte qui te sera proposé le jour de l’épreuve orale sera issu du récapitulatif des œuvres et des textes que tu as étudiés durant toute l’année de première. Pas de surprise. Alors, nous te conseillons de bien revoir tout ce que tu as vu depuis le début de l’année.

Nul besoin de te présenter le jour de l’épreuve avec 1 001 plans détaillés en tête que tu auras appris par cœur, toutefois, il est judicieux que tu connaisses les principaux axes d’analyses des œuvres au programme. Tu sauras alors où te diriger dans ton commentaire linéaire et quoi mettre en lumière.

Revois la méthode du commentaire linéaire

Le commentaire linéaire n’est pas tout à fait la même chose que le commentaire de texte que tu connais déjà. Lors de cet exercice, tu dois analyser le texte, ligne par ligne. Toutefois, comme pour le commentaire de texte classique, il est important que tu n’oublies pas de faire une introduction, une problématique et une conclusion pour ce commentaire linéaire.

Rassure-toi, l’extrait qui te sera proposé mettra en évidence des pistes de réflexion que tu auras étudiées en classe et que tu pourras alors présenter à l’oral. Tes révisions pour l’écrit de français te seront très utiles pour l’oral.

Fais un point grammaire et procédés littéraires

Une fois que tu sais comment réaliser un commentaire linéaire, il ne reste plus qu’à le faire. Nous te conseillons alors de faire le point sur les procédés littéraires, les figures de styles, les mouvements littéraires, etc. Pour être incollable le jour de ton passage. Eh oui, un bon commentaire est un commentaire dans lequel tu relèves tous les procédés qui donnent de l’âme et une intention au texte. Tu peux d’ailleurs te rendre sur notre site internet AuFutur, dans la rubrique Français, tu y trouveras de très nombreuses fiches de révisions pour être au point sur tous ces sujets.

Et pour ce qui est de la grammaire, comme tu le sais sans aucune doute déjà très bien, la partie entretien de ton évaluation comportera une question à ce sujet. Le jour de l’examen, 2 points sont réservés à cette fameuse question de grammaire. Il faut donc que tu sois en capacité de répondre au mieux. Revois donc bien tous les points de grammaire pour être le(a) plus fluide possible devant ton examinateur(rice).

Entraîne-toi en conditions réelles

Rien de tel pour réviser que de s’entraîner en conditions réelles. Nous te conseillons alors de solliciter un membre de ta famille et de lui demander de piocher un texte parmi ta liste. Tu auras ensuite 30 minutes pour le préparer et 12 minutes pour l’expliquer. L’occasion pour toi de te mettre en conditions réelles et de travailler ta prise de parole à l’oral. Plus tu t’entraîneras et plus tu seras à l’aise le jour de l’examen.

Lire aussi : Oral du bac de français : le commentaire linéaire

Nos conseils la veille de l’épreuve

La veille de l’épreuve, nul besoin de passer une nuit blanche à réviser ce que tu ne connais pas. Désolée, mais c’est déjà trop tard pour ça. C’est avant qu’il fallait le faire. Ton esprit ne pourra certainement pas ingérer tout ce travail en une seule nuit. Nous te conseillons plutôt de te reposer. Une bonne nuit de sommeil te fera le plus grand bien avant ton épreuve orale.

Prépare ton sac à dos avec tout ce dont tu auras besoin

Avant de passer une bonne nuit de sommeil, veille à bien préparer ton sac à dos pour l’épreuve du lendemain et à y mettre tout ce dont tu auras besoin.

Petit récapitulatif de ce que tu dois avoir avec toi :

  • Descriptif des textes que tu as étudiés ;
  • Textes et livres en doubles exemplaires ;
  • Papiers d’identité (carte nationale d’identité, passeport) ;
  • Convocation à l’épreuve ;
  • Montre ;
  • Stylos (et crayons à papier, gomme, effacer, cartouches d’encre, etc.) ;
  • Eau ;
  • Des boules Quiès si besoin.

Les copies de brouillon te seront distribuées par ton examinateur.

N’oublie pas de prendre un bon petit déjeuner ou déjeuner avant de partir de chez toi. Eh oui, on réfléchit toujours mieux le ventre plein, non ?

Prends un peu de temps pour toi

La soirée avant ton examen, nous te conseillons de prendre du temps pour toi. Les révisions c’est terminé, plus besoin de passer la nuit dans tes livres, le plus dur est déjà fait. Au contraire, profite de cette soirée pour te détendre et regarder un film, lire un livre, prendre un long bain, etc. Ce qui te fait plaisir. Mais attention, n’oublie pas de te coucher tôt pour être en forme le lendemain. Ce serait dommage d’arriver fatiguée devant l’examinateur.

Lire aussi : Bac français 2024 : les œuvres au programme

Nos conseils le jour de l’épreuve

Le jour de l’épreuve orale du baccalauréat de français, il est important que tu gardes quelques petites choses à l’esprit.

Mets bien à profit les 30 minutes de préparation

Profite de ce petit temps pour noter tout ce que tu as besoin d’avoir sous les yeux au moment de ton exposé. Rédige des phrases pour ton introduction et pour ta conclusion, et pour le reste, un plan détaillé suffira. Attention, n’essaie pas d’écrire en toutes lettres tout ce que tu as prévu de dire à l’oral, ça ne sert à rien et tu risquerais d’avoir la tête baissée sur tes notes (si seulement tu réussis à terminer de tout rédiger bien entendu… autre problème).

Garde l’œil sur le temps qui passe

Tu disposes de 12 minutes pour ton commentaire linéaire et la réponse à la question de grammaire (et pas une minute de plus). Soit environ 3 minutes pour ton introduction, 6 minutes pour ton développement et une bonne minute pour ta conclusion. Ce qui te laisse ensuite 2 minutes pour la question de grammaire.

Détends-toi

Nous sommes passés par là avant toi, nous savons bien qu’un oral est stressant, surtout si tu n’es pas très à l’aise en public. Mais ne t’en fais pas, les examinateurs ne sont pas là pour te pousser dans tes retranchements, bien au contraire. Alors, respire une grande bouffée d’air (frais si possible) avant de rentrer dans la salle et essaie de contrôler ta respiration si tu sens que le stress monte un peu trop. Et si vraiment tu sens la pression monter, n’hésite pas à consacrer 2 à 3 minutes de ton temps de préparation à un petit exercice de relaxation. C’est très important pour apparaître confiant et détendu le jour de ton passage.

5 erreurs à ne pas commettre à l’oral du bac de français 2024

Manquer de préparation

L’oral de français compte pour autant que l’écrit dans la notation du baccalauréat (les deux épreuves ont un coefficient 5), alors si tu manques de préparation, tu risques de te tirer une belle balle dans le pied. Surtout si tu espères décrocher une excellente note à l’examen. Nous te conseillons donc de bien réviser et de bien revoir les œuvres de ta liste pour ne pas te retrouver démuni(e) devant ton examinateur.

Revoir comme il se doit les concepts clés vus en classe, les mouvements littéraires, les points de grammaire importants, etc. et surtout, si ce n’est le plus important, la méthodologie du commentaire linéaire. Il est important que tu arrives préparé(e) pour être confiant(e) le jour de l’examen.

Faire l’impasse sur l’un des textes

Une grosse erreur à éviter, mais sans doute la plus répandue parmi les élèves : faire l’impasse sur un ou plusieurs textes. Ne pas réviser un texte particulier, c’est prendre le risque de n’avoir rien à dire ou d’improviser totalement si le professeur t’interroge dessus. Et bien que le risque reste minime, il n’est jamais de 0, alors ce serait dommage de t’y tenter et de te brûler les ailes.

Certains élèves préfèrent faire l’impasse sur les textes moins célèbres et assurer leurs arrières sur les grands classiques. D’autres préfèrent réviser les textes les plus originaux, se disant que les professeurs n’interrogent pas sur les textes trop faciles. Mais tu ne sais jamais sur quoi tu vas tomber. En réalité, chaque professeur choisit selon ses goûts et ce qu’il veut entendre sur le moment ! Donc une seule stratégie est la bonne : ne faire l’impasse sur aucun texte.

Demander à l’examinateur de changer de texte

Même chose, demander à un examinateur de changer de texte parce que celui sur lequel tu es interrogé(e) ne te convient pas sera très mal vu. Aucune raison ne peut justifier que tu connaisses mal un texte. Effectivement, si jamais ton année a été impactée par des grèves, l’absence d’un professeur, le manque de temps, etc. ton professeur le signale directement ton descriptif, donc tu n’as pas à rien à pouvoir redire, surtout s’il s’agit de changer de texte. Dans ce cas, pourquoi toi et pas les autres ?

Aussi, n’oublie pas que les examinateurs sont là pour te mettre en confiance et non pour te rabaisser. Si tu as des doutes sur un texte alors que tu l’avais révisé, ne panique pas ! Essaie de te calmer, de réfléchir à ce que tu as appris et procède calmement à une analyse du texte pendant les 30 minutes de préparation, comme tu sais le faire.

Lire aussi : Bac français 2024 : nos conseils pour réussir l’oral

Ne pas respecter le temps imparti

Lors de ta présentation, à la suite des 30 minutes de préparation, veille à respecter le temps imparti de 12 minutes. Ça te laissera le temps d’attaquer la deuxième partie de l’examen sereinement : l’échange avec l’examinateur sur un texte que tu as choisi. Une présentation de 5 minutes laisserait penser à l’examinateur que tu n’as pas assez travaillé. À l’inverse, faire un exposé de 18 minutes montrerait que tu n’as pas réussi à cerner les enjeux de la question posée en problématique. Il faut faire ni trop peu, ni pas assez.

Justement, pour éviter de trop (ou pas assez) parler, comme pour tout examen ou concours, ne te conseillons de venir accompagné(e) d’une bonne vieille montre qui te permettra de gérer ton temps et d’être sûr(e) de terminer dans les temps.

Faire des fautes de français à l’oral

On n’y pense moins à l’oral qu’à l’écrit, mais faire des fautes de français en parlant est assez commun et surtout très mal vu lors d’une épreuve de bac de français. Essaie de les éviter le plus possible en t’entraînant et en parlant calmement. Parmi les fautes les plus banales, on peut noter :

  • L’oubli de la négation : Emma est pas heureuse de cette situation
  • La répétition du sujet  : Phèdre, elle pense que…
  • Les tics de langage : du coup, bref, fin voilà…

En t’entraînant devant ta famille ou des amis, tu réussiras à mieux cerner tes tics de langage et autres petits défauts liés à l’oral. Ça te permettra de les contrer pour les retirer de ta bouche pour de bon. Désormais, tu as toutes les clés en main pour réussir ton épreuve de bac français, alors bon courage pour la dernière ligne droite.

Lire aussi : Nos conseils contre le stress avant un oral 

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !