étudiant étranger france

Parcoursup : s’inscrire en tant qu’étudiant étranger

À lire dans cet article :

Tu es étranger, tu viens d’avoir ton bac (ou équivalent) et tu voudrais poursuivre tes études supérieures en France, via Parcoursup ? L’équipe AuFutur te dit tout sur la marche à suivre pour y parvenir : document à remplir, procédure d’inscription et même ce que tu dois savoir avant de venir étudier en France. C’est parti !

Depuis le 17 janvier 2024, la plateforme Parcoursup est ouverte. Que tu sois étranger ou que tu résides simplement en dehors de la France, si tu envisages des études supérieures, cette plateforme est incontournable.

Comment s’inscrire sur Parcoursup quand on est étranger ?

Les différents profils d’inscriptions sur Parcoursup

Si tu as un passeport français, tu pourras t’inscrire sur Parcoursup et avoir accès à l’intégralité de la plateforme, et ce, que tu prépares un bac français, européen ou même une équivalence de diplôme de fin d’études secondaires. Tu dois simplement te rendre sur Parcoursup et formuler tes vœux. Si tu passes un bac français, saisis simplement ton INE (identifiant national élève) que tu pourras trouver sur tes bulletins ou les relevés de notes des épreuves anticipées du bac.

Si tu n’es pas scolarisé(e) dans un lycée français, coche la case “Je n’ai pas d’INE”. À ce moment-là, plusieurs options s’offrent à toi :

  • Tu es ressortissant(e) de l’Union européenne, de l’Espace économique européen, de Suisse, de Monaco et d’Andorre et tu peux continuer la procédure en ayant accès à toute la plateforme.
  • Tu es ressortissant(e) d’un autre pays que ceux mentionnés et tu dois passer par le site Campus France.
    • Si tu es dans l’un des 69 pays faisant partie de la procédure Études en France, que tu prépares un bac français ou européen : inscris-toi sur Parcoursup et suis la procédure Études en France.
    • Si tu n’es ressortissant(e) d’aucun de ces pays et que tu ne passes ni un bac français ni un bac européen, tu dois faire une demande d’admission préalable (DAP). Tu n’auras pas à passer par Parcoursup, mais attention : si les universités te répondent positivement, tu auras un temps limité pour accepter la proposition.

À noter que si tu es un(e) étudiant(e) étranger(e) (dans un pays qui fait partie de la procédure Études en France) et étudies dans un lycée français à l’international, tu pourras t’inscrire sur Parcoursup. Attention, tu dois tout de même, penser à entamer en parallèle tes démarches sur le site.

Les limites de Parcoursup en tant qu’étudiant étranger

Si tu veux candidater à une formation sélective non universitaire (CPGE, BTS, bachelor d’école de commerce, etc.) ou, dans le cas où ton pays de résidence ne relève pas de la procédure Études en France, à une formation sélective universitaire (BUT, écoles d’ingénieur internes aux universités, etc.), rends-toi directement sur la plateforme Parcoursup quel que soit ton statut.

À noter que si tu es ressortissant(e) étranger et que tu souhaites t’inscrire en école d’architecture, il faudra directement remplir le formulaire dédié à ce type de formation.

Attention ! Cette année les étudiants étrangers qui veulent faire des vœux en BTS, DCG, FCIL ou en IFSI sont limités dans le nombre de vœux. Concrètement, dans ces formations, tu ne pourras pas faire plus de trois vœux par type de formation. Les sous-vœux sont également limités à trois pour les candidatures en IFSI.

Qui ne peut pas s’inscrire sur Parcoursup ?

La première chose à savoir, c’est que Parcoursup s’adresse uniquement aux étudiants qui veulent intégrer une première année d’enseignement supérieur. Les étudiants qui voudraient intégrer des cursus bac +2 et plus ne sont pas concernés.

Les candidats internationaux hors Union européenne, soumis à une demande d’admission préalable (DAP) pour l’accès aux formations universitaires, ou qui ne sont ni lycéens ni étudiants ne sont pas non plus concernés par l’utilisation de Parcoursup.

De leur côté, les étudiants qui veulent intégrer une formation d’enseignement supérieur à l’étranger ou qui veulent reprendre la formation dans laquelle ils étaient inscrits au terme de leur période de césure doivent s’adresser directement aux établissements.

Quels sont les documents à fournir pour aller étudier en France ?

Si tu possèdes un passeport français, pas besoin de t’inquiéter ! Tu as juste à t’inscrire sur Parcoursup. Il en va de même si tu habites dans un pays de l’Union européenne, de Monaco, de Suisse ou de l’Andorre.

Comme expliqué plus haut, si tu es ressortissant du Bénin, du Chili, d’Indonésie ou d’un autre pays de cette liste, tu devras faire une DAP (demande d’admission préalable). C’est un dossier à remettre aux services culturels du poste diplomatique de ton lieu de résidence, c’est-à-dire le service spécial de l’ambassade ou du consulat français du pays. Le dossier se compose de : une demande d’admission préalable à l’inscription en premier cycle dans une université française, une fiche-témoin à conserver par l’université, une réponse de l’université, des épreuves de vérification linguistique et un récépissé.

Pour l’épreuve de vérification linguistique, tu vas devoir compter 74 euros. À noter que le dossier n’est valable qu’en cas de candidature en première année d’un diplôme de niveau licence. Dans les autres cas, tu dois prendre contact avec l’université en question. Attention, la demande d’admission préalable pour l’année universitaire 2024-2025 est clôturée.

Ensuite, si tu es accepté(e), il faudra effectuer une demande de visa étudiant auprès de l’ambassade de France de ton pays.

Comment se réinscrire sur Parcoursup 2024 ?

Si tu t’étais déjà inscrit sur Parcoursup l’année dernière, tu vas pouvoir gagner en efficacité et en rapidité lors de ta nouvelle inscription. Il te suffira d’utiliser la même adresse mail que l’année dernière.

Une fois sur Parcoursup, la procédure reste la même pour tous les candidats, quel que soit le profil. Il n’y a pas de traitement de faveur pour les lycéens vis-à-vis des étudiants en réorientation et inversement. Après l’inscription, tu devras entrer tes vœux, écrire ta lettre de motivation si la formation le demande, remplir la rubrique Activités et centres d’intérêt, etc.

Comment obtenir un titre de séjour en étant étudiant ?

Les étrangers de 68 pays doivent demander leur visa sur le site Études en France au moment de la préinscription en ligne dans l’enseignement supérieur français. Une fois que tu es inscrit(e) ou préinscrit(e) dans une formation en France, tu dois justifier d’un revenu d’au moins 615 € par mois.

Cela étant dit, la condition de ressources ne s’applique pas si :

  • Tu viens en France dans le cadre d’une convention signée entre l’État et un établissement d’enseignement supérieur dans lequel tu es inscrit(e) ;
  • Tu as réussi le concours d’entrée dans un établissement d’enseignement supérieur qui a signé une convention avec l’État,
  • Tu es boursier du gouvernement français ;
  • Ton pays a signé avec la France un accord de réciprocité sur l’admission au séjour des étudiants.

À noter que si tu viens en France pour passer un concours ou un examen d’entrée dans l’enseignement supérieur, tu dois demander un visa de court séjour étudiant-concours.

Une fois arrivé(e) et France, dans les 3 mois tu dois valider ton VLS-TS (visa long séjour valant titre de séjour mention “étudiant”) et payer une taxe de 50 € qui s’ajoute aux droits de visa. Le VLS-TS est délivré pour une durée de 4 mois à 1 an.

Lire aussi : Visa étudiant pour la France : demande, renouvellement et prix

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une