prépa PTSI

Prépa PTSI : programme, concours et débouchés

À lire dans cet article :

Tu aimes beaucoup la physique ? Tu aimerais poursuivre tes études dans cette voie ? Tu tombes à pic. Dans cet article, nous te présentons la prépa PTSI (physique, technologie et sciences de l’ingénieur), une formation de haut niveau te permettant de préparer les concours d’admission de grandes écoles d’ingénieurs françaises.

La prépa PTSI, qu’est-ce que c’est ?

La classe préparatoire PTSI (physique, technologie et sciences de l’ingénieur) est une formation de niveau bac+2 te permettant de préparer, en deux années (voire trois si tu décides de retenter ta chance aux concours l’année suivante), aux concours d’entrée d’écoles d’ingénieurs françaises.

Ce cursus est principalement axé autour des disciplines scientifiques, avec un fort accent sur la physique, les technologies, les mathématiques et les sciences de l’ingénieur.

La première année de prépa PTSI donne ensuite lieu à un passage en seconde année : soit la PT (physique et technologie) soit la PSI (physique et sciences de l’ingénieur). Les étudiants qui souhaitent poursuivre en PSI doivent choisir le module mathématiques (1 heure supplémentaire par semaine pour le deuxième semestre.

Lire aussi : Prépa scientifique : programme, concours et débouchés

Le programme de la prépa PTSI

Cette formation associe des enseignements généraux (que tu connais déjà du collège et du lycée) et des enseignements scientifiques un peu techniques et poussés.

Au programme de la prépa PTSI, tu trouveras ainsi :

  • Sciences de l’ingénieur ;
  • Mathématiques ;
  • Physique ;
  • Chimie ;
  • Informatique ;
  • Français et philosophie ;
  • EPS
  • LV1 et LV2.

S’ajoute également le TIPE (travail d’initiative personnelle encadré), un travail de recherche à réaliser seul ou en groupe et qui aura son importance au cours de la seconde année de formation. Les étudiants en PTSI, puis PT ou PSI sont évalués sur ce projet à la fin de la deuxième année.

Le programme ne change que très peu une fois en seconde année de formation.

Quelles spécialités suivre au lycée pour intégrer une prépa PTSI ?

Cette formation te fait de l’œil ? Sache que pour rejoindre ses bancs, il est nécessaire que tu suives au moins une spécialité scientifique au lycée. Elle fait partie des formations ayant des prérequis (comme bon nombre de formation en classe préparatoire et en école d’ingénieurs). Si ce n’est pas déjà fait, nous te conseillons de choisir l’enseignement de spécialité mathématiques combiné à celui de sciences de l’ingénieur ou de physique-chimie.

Lire aussi : Les spécialités à suivre en terminale pour être accepté(e) en prépa scientifique

L’emploi du temps en prépa PTSI

Comme nous te l’avons présenté un peu plus tôt dans cet article, la classe préparatoire PTSI regroupe différentes matières (certaines que tu connais déjà très bien et d’autres, au contraire, toutes nouvelles).

Elles sont réparties comme suit dans ton emploi du temps.

Matière 1er semestre 2nd semestre
Mathématiques 9h 9h (+ 1h pour les étudiants qui poursuivent en PSI)
Physique 6h 6h
Chimie 2h 4h (pour les étudiants ayant choisi l'option PC) ou 2h
Sciences industrielles de l'ingénieur 8h30 8h30
Informatique 2h 2h
Français, philosophie 2h 2h
TIPE _ 2h
LV1 2h 2h
EPS 2h 2h
LV2 2h 2H

Attention, petite mise en garde. Sache que le rythme de travail en prépa PTSI est plutôt soutenu. Compte environ 34 heures de travail par semaine, auxquelles s’ajoutent ensuite le travail personnel et la préparation des khôlles (des interrogations orales qui ont lieu chaque semaine dans différentes matières).

Lire aussi : Qu’est-ce qu’une colle (khôlle) en classe préparatoire ?

Quelles sont les différences entre la prépa PCSI, la MPSI et la prépa PTSI ?

Les classes préparatoires MPSI, PCSI et PTSI sont relativement similaires, même si elles ne préparent pas tout à fait aux mêmes concours. La prépa MPSI (mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur) met l’accent sur les mathématiques et la physique, la prépa PCSI (physique, chimie et sciences de l’ingénieur), quant à elle, s’intéresse aux mathématiques, à la physique et à la chimie sur un même pied d’égalité. La place des mathématiques y est alors moins centrale qu’en MPSI. Et en PTSI, l’accent est davantage mis sur les sciences de l’ingénieur (c’est d’ailleurs la prépa qui lui accorde le plus grand volume horaire).

Le profil pour intégrer une prépa PTSI

La prépa PTSI s’adresse aux élèves de terminale générale ayant suivi au moins une spécialité scientifique (mathématiques, physique-chimie et sciences de l’ingénieur).

Il n’y a pas de profil type pour intégrer cette formation, les établissements recherchent avant toute chose des candidats sérieux et déterminés intéressés par les sciences et les systèmes réels (relatifs à l’énergie, aux transports et à l’information). Compte tenu du rythme de travail de cette formation, il est recommandé d’avoir un profil rigoureux et appliqué pour réussir en PTSI.

Les concours en prépa PTSI

Une fois les deux années de formations terminées (voire trois pour les plus courageux qui souhaiteraient retenter leur chance l’année suivante pour obtenir de meilleurs résultats d’admission), la banque d’épreuve filière PT mène à différents concours.

  • Concours Centrale-Supélec ;
  • Concours Commun Mines Ponts ;
  • Concours commun Arts et Métiers ;
  • Concours INP ;
  • Concours Mines-Télécom ;
  • Concours Polytech ;
  • Concours Ingeni’Up ;
  • Concours Avenir Prépas ;
  • Concours Puissance Alpha – CPGE ;
  • Groupe INSA ;
  • EIL Côte d’Opale – Longuenesse – Calais – Dunkerque ;
  • ENSAIT – Roubaix ;
  • ENSIL-ENSCI – Limoges ;
  • ENSISA – Mulhouse ;
  • ENSM – Nantes ;
  • Lorraine INP – ENSTIB – Épinal ;
  • ESB – Nantes ;
  • ESFF – Sèvres ;
  • ESTP – Cachan – Dijon – Orléans – Troyes ;
  • Grenoble INP Génie Industriel ;
  • ENI Brest ;
  • ENI Tarbes ;
  • ISMANS CESI – Le Mans ;
  • IMT Nord Europe ;
  • PAOLI TECH.

Ces concours offrent l’entrée à plus d’une centaine d’écoles d’ingénieurs, de quoi ravir tous les profils.

Par ailleurs, sache que si tu changes d’avis et ne souhaites plus entrer en école d’ingénieurs, c’est également possible. Grâce à tes équivalences ECTS, tu pourras rejoindre l’université avec 120 ECTS en poche, te permettant d’entrer en L3 (et non pas en L1 si tu n’avais pas cumulé d’ECTS) à l’issue de tes deux années de PTSi et PT/PSI.

Comment s’inscrire en prépa PTSI ?

Si tu souhaites rejoindre cette formation à la rentrée prochaine, rien de plus simple. Il te suffit de formuler un ou plusieurs vœux pour une prépa PTSI dans les établissements de ton choix sur la plateforme Parcoursup.

Petit rappel du calendrier Parcoursup en 2024 :

  • Ouverture de la plateforme le 20 décembre 2023 ;
  • Début de la phase d’inscription et de formulation des vœux le 17 janvier 2024 ;
  • Début de la phase principale d’admission le 30 mai 2024 ;
  • Début de la phase complémentaire d’admission le 11 juin 2024.

Comme tu l’as compris, la prépa PTSI est une formation très sélective, nous te conseillons alors de formuler plusieurs vœux pour ce cursus. Toutes les classes préparatoires n’ont pas le même niveau d’exigence et donc pas les mêmes critères d’admission. Jette un coup d’œil au taux d’accès indiqués sur les fiches formation Parcoursup pour te faire une idée. Plus le pourcentage est bas et plus la formation est difficile d’accès. Pour optimiser tes chances, formule plusieurs vœux pour les prépas PTSI ayant des taux d’accès plus ou moins élevés. Si tu n’es pas accepté dans une très sélective, tu le seras peut-être dans une un peu plus souple sur les résultats scolaires.

Lire aussi : Parcoursup 2024 : le calendrier et les dates à retenir

Combien coûte une prépa PTSI ?

Bonne nouvelle, cette formation est gratuite dans les établissements publics et les étudiants boursiers du CROUS ont en plus droit à leur bourse d’État (comprise entre 100 et 700€ par mois).

En revanche, si tu t’inscris dans un établissement privé, tu devras débourser entre 1 500 et plus de 5 000€ par année de formation.

Les débouchés de la prépa PTSI

À l’issue de tes années en écoles d’ingénieurs de la banque PT, diverses professions te tendront grand les bras. Pour que tu y voies un peu plus clair, nous avons fait quelques recherches.

Avec ton diplôme, tu pourras alors prétendre à ces activités (liste non exhaustive) :

  • Ingénieur en génie civil ;
  • Ingénieur en mécanique ;
  • Ingénieur en électronique ;
  • Ingénieur en informatique ;
  • Ingénieur en énergie ;
  • Ingénieur en automatique et systèmes embarqués ;
  • Ingénieur en aéronautique et spatial ;
  • Ingénieur en télécommunications ;
  • Ingénieur en matériaux ;
  • Ingénieur en environnement.

Ces exemples ne représentent qu’une petite partie des opportunités disponibles pour les diplômés. Le choix final dépend de tes centres d’intérêt, de tes compétences et des aspirations individuelles.

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une