débouchés DE Infirmier

DE Infirmier : tout savoir sur les débouchés de la formation

À lire dans cet article :

Dans cet article, on te propose de découvrir un aperçu des débouchés professionnels possibles après un DE Infirmier et les évolutions de carrière envisageables dans ce secteur qui est un véritable pilier de la société.

Avant de continuer, sache que le métier d’infirmier est majoritairement exercé par des femmes, puisqu’elles sont 86 % à occuper ce poste. Plus de la moitié de ces professionnels (65 %) travaillent dans un hôpital. De manière générale, le salaire de l’infirmier est réputé pour être assez faible. Comptez 1 800 euros brut par mois. Toutefois, il est possible de gagner des sommes plus importantes en exerçant sa profession en libéral ou en étant spécialisé dans un domaine (anesthésie, oncologie, etc.).

Pour en savoir plus à ce sujet : Quel est le salaire d’une infirmière ?

Qu’est-ce que le DE Infirmier ?

Le Diplôme d’État (DE) Infirmier est un programme de formation professionnelle pour devenir infirmier ou infirmière. Il est dispensé dans des instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) en France.

Quel bac pour faire des études d’infirmière ?

Les conditions d’admission en formation d’infirmier varient, mais de manière générale, les candidats doivent avoir le baccalauréat ou une équivalence avant de s’inscrire via Parcoursup. En termes de spécialités, tu te doutes qu’il est préférable de s’orienter vers les scientifiques et particulièrement la SVT et la physique-chimie qui te permettront d’avoir des bases solides. Cela dit, la philosophie ou le latin peuvent aussi être des enseignements des plus utiles pour ta carrière.

Lire aussi : Parcoursup : les attendus en IFSI

Quelle est la durée des études d’infirmier ?

La formation en IFSI dure trois ans en moyenne, bien que cela puisse varier selon le parcours individuel de l’étudiant.

À la fin de la formation, les étudiants obtiennent le Diplôme d’État d’Infirmier avec un niveau de qualification de grade licence (bac +3), ce qui leur permet d’exercer la profession d’infirmier de manière autonome. Ils peuvent travailler dans divers domaines de la santé, y compris les soins hospitaliers, la santé communautaire, la santé mentale, et bien d’autres encore.

Quel le programme du DE Infirmier ?

Le programme du DE Infirmier est complet et doit permettre aux étudiants en soins infirmiers de se lancer dans la vie active, directement à la sortie. Le programme de la formation comprend des cours théoriques, des travaux pratiques en milieu clinique, et des stages dans différents services de santé, tels que les hôpitaux, les cliniques, et les maisons de retraite.

Lire aussi : Exemples de lettres Parcoursup pour le DE Infirmier

Les poursuites d’études après un DE Infirmier

Juste après le DE Infirmier

Directement après avoir obtenu leur DE Infirmier, les étudiants peuvent s’orienter dans deux directions, qui sont en fait des formations complémentaires.

Préparer le DE de puériculture en 1 an. À l’issue de cette formation, le niveau terminal d’études des étudiants est bac +4. Les professionnels de la puériculture sont capables de répondre aux besoins de santé et d’éducation de l’enfant. Ils peuvent travailler dans plusieurs lieux, et ainsi avoir des missions différentes : maternités, services de néonatalogie, centres de protection maternelle et infantile (PMI) ou encore structures d’accueil (crèche, pouponnières). Après 4 ans d’exercice, les puéricultrices peuvent accéder à des postes d’encadrement en validant le diplôme de cadre de santé (10 mois).

Préparer le DE d’infirmier de bloc opératoire (IBODE) en 2 ans. Ce programme forme des étudiants qui, plus tard, pourront participer aux soins des patients lors d’interventions chirurgicales. Les étudiants développent les compétences essentielles pour préparer, planifier et superviser les soins avant, pendant et après les opérations. À la fin de ce cursus, les étudiants obtiennent un master, autrement dit un diplôme de bac +5.

Ces deux formations sont des diplômes d’État qui permettent d’accéder à des métiers du paramédical.

Après 2 ans de pratique en tant que professionnel

Après deux ans à pratiquer le métier d’infirmier, après la fin de sa formation, il est possible d’accéder à un plus large panel d’options d’évolution. Les étudiants peuvent compléter leur formation avec le DE d’infirmier anesthésiste, préparé en deux ans. L’infirmier anesthésiste, une fois diplômé, effectue des soins spécialisés et des procédures techniques dans les secteurs de l’anesthésie-réanimation, de la médecine d’urgence et du traitement de la douleur.

Après deux ans d’exercice (qui permettront d’appuyer ton dossier), il est aussi possible de se réorienter vers une carrière de médecin en intégrant la formation adaptée, directement en deuxième ou en troisième année.

Avec 3 ans d’expérience

Trois ans après avoir terminé son cursus en DE Infirmier et pratiqué le métier, il est possible de préparer le diplôme d’infirmier en pratique avancée en 2 ans. Au sein de cette formation, il existe 5 mentions :

  • Pathologies chroniques stabilisées ; prévention et polypathologies courantes en soins primaires (PCS)
  • Oncologie et hémato-oncologie (OOH)
  • Maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale (MRCTDR)
  • Psychiatrie et santé mentale (PSM)
  • Médecine d’urgence

Chacune des mentions permet de former des professionnels spécialisés dans un domaine d’activité, et aptes à avoir plus de responsabilités au sein du corps médical.

Après 4 ans d’exercice de la profession

Après avoir exercé pendant quatre années en tant qu’infirmier diplômé, il est possible d’accéder à des postes d’encadrement. Pour cela, il est nécessaire de valider le diplôme de cadre de santé en 10 mois. À noter que certains IFCS proposent le suivi d’un double cursus avec l’obtention d’un master 2, en collaboration avec une université.

Se lancer dans la vie active après un DE Infirmier

Après un DE Infirmier, les débouchés sont nombreux. Il est tout à fait possible de te lancer directement dans la vie active. En effet, grâce aux stages réalisés dans divers établissements, au cours de ta formation, tu as déjà en main les clés pour débuter ta vie professionnelle.

Devenir infirmier libéral

En France, il y a 135 000 infirmiers qui exercent la profession de manière libérale. C’est-à-dire qu’ils ne dépendent pas d’un hôpital ou d’un centre de santé. L’infirmier libéral, aussi parfois appelé infirmier à domicile, se déplace généralement au domicile des patients. Il peut dispenser des soins divers, notamment des soins permettant le maintien à domicile des personnes âgées, mais aussi des soins post-opératoires. Exercer la profession de cette manière peut permettre de se déplacer beaucoup et de voir un grand nombre de patients au quotidien, tout en organisant son propre emploi du temps. Cette option faire partie des débouchés favoris des jeunes diplômés de DE Infirmier.

Intégrer un hôpital

Intégrer un hôpital, public ou privé, est un débouché de choix après le DE Infirmier. En France, il y a plus de 2 300 hôpitaux, dont 1 300 hôpitaux publics. Plus de 60 % des professionnels font le choix d’exercer le métier d’infirmier dans la fonction publique, parmi les 744 000 infirmiers en activité. Pour cela, il est nécessaire de passer un concours sur titre avec d’obtenir un statut de fonctionnaire. Les missions d’un infirmier débutant ou confirmé dans un hôpital peuvent être variées et changer en fonction du service dans lequel il exerce. Avant tout, le maître-mot du travail en hôpital, c’est le travail d’équipe. Même si le travail collectif est incontournable, l’infirmier a tout de même une certaine autonomie. Les tâches peuvent aller de l’alimentation par sonde gastrique, aux soins et à la surveillance d’un patient sous dialyse rénale ou péritonéale par exemple. Les tâches de toilette et autres soins d’hygiène sont le plus souvent exercées par des aides-soignants.

Travailler dans une structure spécialisée : un débouché du DE Infirmier

En France, il existe un grand nombre de structures spécialisées ou nom qui requièrent des infirmiers et des infirmières :

  • Structures d’accueil de jeunes enfants ;
  • Prisons ;
  • Centres de rééducation ;
  • Groupes scolaires (école, collège, lycée) ;
  • Hôpitaux psychiatrique ;
  • Maisons de retraite (EHPAD), etc.

Lorsqu’un infirmier prodigue des soins dans un établissement de santé spécialisé, son salaire et son poste peuvent être très différents. Dans tous les cas, l’humain et l’application à faire des soins de qualité aux patients doivent être placés en priorité.

Lire aussi : Le classement des meilleurs IFSI sur Parcoursup 2024

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une