BBA tout savoir

BBA : tout savoir sur le Bachelor in Business Administration

À lire dans cet article :

Tu es intéressé(e) par le Bachelor in Business Administration (BBA) et tu souhaites en savoir plus sur ce type de formation en école de commerce ? Tu es tombé(e) au bon endroit. Entre intégration, déroulement des cours, rythme, débouchés, etc. Retrouve tout ce que tu dois savoir sur le BBA.

Le BBA, qu’est-ce que c’est ?

Le Bachelor in Business Administration (BBA) est une formation venant tout des pays anglo-saxons (d’où son nom). De niveau bac+4, elle s’effectue au sein d’une école de commerce et permet d’acquérir des bases solides en stratégie d’entreprise, mais pas que. Ce Bachelor te permet aussi de gagner en compétences professionnelles et soft skills dans tout ce qui gravite autour de la vie d’entreprise.

Sa formation étant la plupart du temps en anglais, ce Bachelor t’apporte un ancrage international non négligeable. Construit sur le modèle anglo-saxon, ce cursus te permettra d’accéder par la suite à des postes qualifiés et aux meilleurs doubles diplômes internationaux. Il vise à développer ton esprit entrepreneurial et du leadership, à réveiller le businessman ou la businesswoman qui sommeille en toi. Le BBA vise à former les manageurs de demain aux quatre coins du monde.

Lire aussi : Concours communs des écoles de commerce : le guide complet !

Les différentes spécialités possibles en BBA ?

Il existe différentes spécialités possibles en Bachelors in Business Administration. Pour que tu puisses avoir une petite idée des spécialités proposées, voici quelques exemples (liste non exhaustive) :

  • Finance ;
  • Gestion ;
  • Audit ;
  • Digital Marketing ;
  • Outils informatiques de gestion ;
  • Human Resources Management ;
  • Hospitality and Event Management ;
  • Mondialisation et Géopolitique ;
  • Économie de l’entreprise et des marchés ;
  • Corporate governance ;
  • International Business ;
  • Outils informatiques de gestion.

Comment intégrer un BBA ?

Tu as accès au BBA après le bac (post-bac), peu importe tes spécialités choisies au lycée (même si les profils scientifiques et/ou économiques sont appréciés), le tout est d’avoir un très bon niveau d’anglais. Il est accessible sur dossier (notes, entretiens de motivation et test d’anglais, etc.) et sur concours (qui sont payants comme le concours Sésame ou le Tage Mage).

Néanmoins, pour les étudiants qui ont déjà un bac+2 (BTS, L2, BUT, etc. dans le secteur du commerce international, de la communication, du management ou encore de la négociation et la relation client), il est possible de passer des concours plus souples.

À savoir avant d’intégrer un BBA

On te conseille de prendre en compte différents facteurs avant de t’inscrire à un BBA :

  • C’est une formation axée sur l’international. Ainsi, il comprend en général au moins une année complète d’étude à l’étranger ! Be ready 😉
  • Le BBA n’est proposé que dans quelques écoles de commerce et les conditions et le processus d’admission diffèrent d’une école à l’autre. Alors, veille à bien t’informer sur les modalités d’inscriptions de l’école qui t’attire le plus.
  • C’est un bachelor en quatre ans (et non trois comme à l’accoutumée).

Lire aussi : Parcoursup 2023 : bachelor ou BBA ?

Déroulement de la formation en BBA

Les cours dispensés

Outre la langue anglaise, le BBA va t’apporter un bon nombre de compétences dans divers domaines tels que le management, le développement commercial, le marketing, la communication, la gestion, la finance, les Ressources Humaines, le développement durable, etc.

Pour ce faire, voici une liste (non exhaustive), des matières qui peuvent t’être enseignées durant tes deux premières années de formation :

  • Le marketing ;
  • L’économie d’entreprise ;
  • L’analyse de marché ;
  • Le droit ;
  • Leadership et management ;
  • La publicité ;
  • La macroéconomie ;
  • Les fondements comptables et financiers ;
  • Les mathématiques associées au marketing ;
  • Le commerce international ;
  • L’anglais et une LV2, etc.

Durant les deux dernières années, tu te spécialises dans un secteur précis et tu suis alors des enseignements plus adaptés en fonction du secteur choisi. À côté, tu as également des stages et/ou une alternance à réaliser.

Stages et alternance

Généralement, au vu de la formation, les stages et alternances peuvent être réalisés dans des secteurs d’activités divers tels que la finance, les assurances, l’agroalimentaire, la mode, le luxe, la publicité, l’audit, le conseil, les nouvelles technologies, etc. Au sein d’entreprises nationales comme internationales. L’entreprise peut aussi être à petite échelle comme un leader mondial dans son domaine. Tu l’auras compris, tout est possible avec un BBA, sa portée internationale facilite beaucoup.

Aussi, tu peux (parfois, c’est même obligatoire), réaliser tes stages à l’étranger dans le but de te pratiquer l’anglais (ou d’autres langues étrangères) et d’observer d’autres types de management ou de manière de travailler au sein d’une entreprise. Le BBA t’offre une expérience ouverte sur le monde qui t’entoure. Souvent, dans ce même objectif, des échanges universitaires te sont proposés.

Pour t’aider à y voir plus clair sur les allers et venues que tu peux faire sur les bancs de l’école en faisant un BBA, voici un exemple de ce à quoi peuvent ressembler tes 4 années de formation :

  • 1ere année : 2/3 mois de stage, en France ou à l’étranger et le reste de l’année cours en France.
  • 2e année : 5/6 mois de stage à l’étranger ou en échange universitaire (souvent dans un campus partenaire) et cours en France le reste de l’année.
  • 3e année : 1 an d’échange universitaire dans un campus à l’étranger ou 6 mois de cours en France et 6 mois de stages à l’étranger.
  • 4e année : 6 mois de stage, en France ou à l’étranger et possibilité de réaliser les 6 autres mois dans un campus partenaire à l’étranger.

Disclaimer : évidemment, cela peut varier d’une école à l’autre. Renseigne-toi auprès de l’école qui te fait de l’œil pour avoir plus d’informations à ce niveau-là.

Rythme

Comme tu l’as vu plus haut, le BBA demande de la motivation et du sérieux. Tu risques de beaucoup bouger et de découvrir plein de nouvelles personnes et de différents secteurs au cours de ta formation. Pendant 4 ans, tu vas sûrement beaucoup voyager à l’international, entre échanges, stages, etc. il faut que tu sois sûr d’être prêt à être « mouvant(e) ».

C’est une formation riche en apprentissages à la fois professionnellement que personnellement, alors si tu t’y attèles à 100%, crois-moi qu’après ça, les opportunités viennent à toi !

Lire aussi : Quels sont les avantages de l’alternance ?

Quel profil pour faire un BBA ? 

En réalité, mis à part de solides bases en anglais, et l’aspect financier (car comme dans toute école de commerce, l’année scolaire avoisine les 10 000€), les freins pour intégrer un BBA ne sont pas nombreux. Néanmoins, il y a des profils qui sont plus ou moins enclins à être épanouis en BBA, par exemple :

  • Avoir une appétence pour les langues étrangères et prendre plaisir à les pratiquer. Ici, on parle de l’anglais évidemment, mais aussi une deuxième langue (voire une troisième langue).
  • Être curieux du monde qui t’entoure et de l’économie en général. Tu veux comprendre le système des finances, les échanges commerciaux, comment fonctionne le marché financier, etc.
  • Être organisé(e), rigoureux/rigoureuse et motivé(e). C’est une formation qui te demande d’être assidu(e), et qui peut par moment te demander une grosse charge de travail personnel.
  • Aimer échanger/partager/construire avec les autres. Tu vas être amené(e) à travailler avec différents types de personnes, en différentes langues, il faut que tu saches travailler en équipe et faire preuve de compréhension et d’écoute à toute épreuve.
  • Bien t’exprimer à l’oral comme à l’écrit (mais ne t’inquiète pas, ça se perfectionne à force de pratique !), etc.

3 bonnes raisons de rejoindre un BBA

Tu doutes encore de la compatibilité de ton profil avec ce type de formation ? Voici, trois bonnes raisons de rejoindre un BBA qui t’aideront à faire ton choix :

  • Des débouchés à l’international : À la suite d’un BBA, tu peux rejoindre un panel de débouchés très large, et ce, dans le monde entier. Ton profil international intéresse énormément les entreprises du monde entier. De plus, si tout se passe bien, tu es fluide en français, en anglais, et même dans d’autres langues. Donc, franchir les frontières n’est plus réellement un souci pour toi.
  • Un parcours professionnalisant : Avec de l’alternance, des stages et des semestres à l’étranger, le BBA est un diplôme complet ! À la fin de la formation, ton CV est bien garni, ce qui va te permettre de te démarquer des autres candidats au moment de trouver un emploi. En plus, grâce à tes diverses expériences, normalement, tu sais déjà quel domaine t’intéresse en particulier.
  • De belles opportunités : Une formation comme celle-ci t’apporte évidemment, professionnellement, mais surtout personnellement. C’est un enrichissement non négligeable pour toi, et l’adulte en devenir que tu es en train de construire ! Voyager, découvrir de nouvelles personnes, t’habituer à la vie d’entreprise, etc. quoi de mieux pour grandir et mûrir ? 

Lire aussi : Le classement des écoles de commerce (bachelors, BBA et masters) sur Parcoursup 2023

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une