Débouchés bac pro melec

Quels sont les débouchés du bac pro MELEC ?

À lire dans cet article :

Tu es en train de suivre un bac pro MELEC et tu te demandes quel métier tu peux faire après ton diplôme ? Voire mieux, tu es intéressé(e) par le bac pro MELEC et tu aimerais connaître les portes que cette formation peut ouvrir ? Tour d’horizon des débouchés du bac pro MELEC.

Le savais-tu ? MELEC est l’acronyme de « métiers de l’électricité et de ses environnements connectés ».

Le bac pro MELEC, qu’est-ce que c’est ?

Ce baccalauréat professionnel t’ouvre les portes du secteur de l’électricité et des nouvelles technologies en lien avec les énergies. C’est une formation sur trois ans dans laquelle tu peux aussi connaître une expérience professionnelle de 22 semaines.

Durant ta formation, on t’enseigne des matières générales telles que le français, les mathématiques, les sciences, l’économie, les langues, l’histoire-géographie, etc. Mais aussi des matières spécifiques à la formation comme préparation d’une opération, réalisation, livraison et dépannage d’une installation, gestion et performance énergétique, grandeurs électriques, mécaniques, dimensionnelles, caractéristiques des bâtiments, etc. Les apprentissages y sont très variés.

L’admission pour entrer en bac pro MELEC

Un niveau troisième est indispensable pour intégrer le bac pro MELEC. Alors que des établissements acceptent des lycéens ayant suivi une seconde ou première générale ou technologique cherchant à se réorienter, d’autres permettent aux titulaires d’un CAP Électricien (anciennement Pro Elec) de suivre cette formation en deux ans uniquement (sous conditions).

La plupart du temps, l’admission se fait sur dossier (demande des bulletins, diplômes et avis d’orientation, etc.) dans un lycée professionnel. Tu peux aussi passer des entretiens de motivation.

Et après ?

À la fin de ton cursus, tu pourras mettre en service et gérer la maintenant d’installations électriques et de réseaux de communication de manière efficace tout en veillant à réduire leur impact sur l’environnement pour des particuliers, des entreprises privées, des espaces publics, des réseaux de transport, des quartiers, et bien d’autres structures.

Lire aussi : Métiers du BTP (Bâtiment et Travaux Publics) : tout ce que tu dois savoir

Les débouchés bac pro MELEC

Après un bac pro MELEC, un grand nombre d’opportunités professionnelles s’offrent à toi dans le secteur de l’électricité et des nouvelles technologies. Parmi les débouchés possibles, tu trouveras :

Électricien(ne) installateur/installatrice

Globalement, ton travail est alors d’installer, réparer et t’occuper de la maintenance des systèmes électriques. Tes missions principales sont alors de mettre en place des câblages, des prises, des interrupteurs et des tableaux électriques dans le secteur résidentiel, commercial et industriel, etc.

Salaire en début de carrière en net/mois : environ 1 400 à 1 800€.

Technicien(ne) de maintenance et/ou de dépannage en électricité

Tu t’assures à ce que les installations électriques fonctionnent correctement. Pour ce faire, tu inspectes régulièrement les installations, tu fais des tests de sécurité et interviens en cas de panne, réparations, dysfonctionnements, etc. Tu veilles aussi à ce que le système électrique de l’infrastructure soit aux normes.

Salaire en début de carrière en net/mois : environ 1 500 à 1 900€.

Électrotechnicien(ne)

En faisant ce métier, tu travailles sur des équipements électriques et électroniques complexes. Expert dans ton domaine, tu conçois, installes et entretiens des systèmes électriques avancés qui peuvent inclure des machines industrielles, des systèmes automatisés, des équipements électroniques sophistiqués, etc. En bref, tu t’occupes des réseaux d’électricité un peu plus complexes.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 600 à 2 100€.

Domoticien(ne)

Ton rôle est d’intégrer les technologies dans des systèmes domestiques (chez des particuliers). Tu t’occupes alors d’optimiser leur éclairage, leur chauffage, leur sécurité, et même leurs appareils électroménagers. Tu garantis ainsi aux habitants un meilleur confort et une gestion plus efficace de leur consommation énergétique.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 400 et 1 800€.

Technicien(ne) en courants faibles

Expert des réseaux de communication (sécurité, contrôle d’accès, etc.), tu installes et entretiens des systèmes de télécommunication, d’alarmes, de vidéosurveillance, etc. À faible tension au sein de différentes structures.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 400 et 1 800€.

Technicien(ne) en énergies renouvelables

Tu t’occupes de l’installation et de la maintenance des équipements nécessitant des sources d’énergies renouvelables pour fonctionner (panneaux solaires, éoliennes, installations hydroélectriques, etc.). Tu participes alors à la transition écologique.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 600 à 2 500€.

Technicien(ne) fibre optique

En utilisant la technique de la fibre optique, tu installes, maintiens et répares des réseaux de communication. Tu poses des câbles, t’assures de la transmission correcte des données électriques et interviens en cas de dysfonctionnement. Tu permets le transfert rapide et fiable des données à travers les réseaux optiques.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 600 à 2 000€.

Électricien(ne) du bâtiment

Tu installes les systèmes électriques en veillant à leur conformité. Tu t’assures aussi de respecter les normes et les réglementations en vigueur sur les chantiers de construction ou de rénovation dans lesquels tu opères.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 400 et 1 800€.

Monteur/monteuse en réseaux électriques

Tu participes à la mise en place des réseaux électriques au sein d’infrastructures urbaines. Tu te soucies notamment du déploiement et de la maintenance des réseaux électriques publics.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 400 et 1 800€.

Tableautier(e)

Ton rôle est de concevoir, assembler et installer des tableaux électriques. Ces tableaux électriques sont là pour contrôler, distribuer et protéger l’électricité dans des bâtiments industriels, commerciaux et/ou résidentiels. En tant que tableautier, tu interprètes les schémas électriques, sélectionne les composants adéquats, assemble les éléments nécessaires et assure la conformité des tableaux électriques selon les normes et réglementations.

Salaire en début de carrière en net/mois : entre 1 800 à 2 300€.

Encore une fois, cette liste de métiers n’est pas exhaustive, mais c’est une preuve que les débouchés dans ce secteur sont très variés. Retiens avant toute chose que le choix de ton futur métier dépend des compétences que tu auras acquises durant ta formation et de tes préférences.

Ces débouchés peuvent t’amener à travailler dans des sociétés de services en électricité, dans le secteur du bâtiment, dans l’industrie, ou même en tant qu’indépendant ! Aussi, ton salaire peut varier en fonction de divers facteurs spécifiques à l’emploi et à l’entreprise (la localisation géographique, le type de prestation, ton niveau de qualification, ton ancienneté, etc.).

Lire aussi : Tout savoir sur le CAP menuisier option fabricant et option installateur

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une