mon master phase admission

Le bilan de la première phase Mon Master

À lire dans cet article :

Cette année, la plateforme Mon Master a enregistré une hausse significative des candidatures validées. En effet, 226 973 candidats ont confirmé au moins un vœu, contre 209 207 l’année précédente. Cela dit, tous ces candidats ne sont pas éligibles à l’entrée en master. AuFutur te présente le bilan de la phase de candidature 2024 sur Mon Master.

Plus de formations par rapport à 2023

Le nombre de formations disponibles sur Mon Master a considérablement augmenté. Cette année, les candidats ont eu accès à 3 500 formations, représentant plus de 8 000 parcours de masters, dont 10% en apprentissage. À titre de comparaison, l’année dernière, l’offre comprenait près de 3 000 masters et 6 400 parcours. Cette expansion permet de répondre à une demande croissante et diversifiée des étudiants.

Lire aussi : Mon Master 2024 : la phase d’examen des candidatures

Des profils variés

Parmi les 226 973 candidats ayant validé au moins un vœu, 10 578 sont inéligibles à l’entrée en master, car ils sont encore à un niveau bac+2. Les autres candidats se répartissent principalement en deux groupes : les bac+3 et les bac+4. La majorité des candidats, soit 192 881, sont inscrits dans une formation de niveau bac+3, notamment en licence, licence professionnelle ou BUT. Parmi eux, 41 769 sont déjà diplômés, tandis que 151 112 sont en cours de formation.

Grâce à ce bilan Mon Master, on sait aussi qu’il y a plus de candidats avec un bac+4. Ils passent de 19 910 en 2023 à 23 514 cette année. Ces étudiants, souvent en réorientation, ajoutent à la diversité des profils des candidats à l’entrée en master.

Plus de 80 % des candidats éligibles

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche estime que 186 173 candidats ayant validé au moins un vœu sur la plateforme sont éligibles à une inscription en première année de master, soit 82 % des candidats : une proportion identique à celle de 2023. Cette estimation prend en compte les titulaires d’une licence, les titulaires d’un bac+4, ainsi que 80 % des étudiants actuellement en troisième année de licence (ce chiffre correspondant au taux moyen de réussite).

Cela étant dit, l’éligibilité ne garantit pas une admission, car les établissements sélectionnent les candidats en fonction de leur niveau en licence et des critères spécifiques à chaque formation de master. Le caractère sélectif des masters signifie que tous les candidats éligibles ne recevront pas nécessairement une proposition d’admission.

Lire aussi : Mon Master 2024 : la phase de candidature débute le 26 février

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une