Nouveautés Service Civique 2024

Des nouveautés à prévoir du côté du Service Civique 

À lire dans cet article :

Tu as sûrement entendu parler du Service Civique. Ce dispositif te permettant d’exercer une mission au sein d’un organisme tout en étant rémunéré(e) par l’État va connaître quelques nouveautés ces prochaines années. De quoi te donner encore plus envie d’en réaliser un. On te dit tout dans cet article.

Service Civique : l’essentiel sur ce dispositif 

Le Service Civique est un dispositif créé en 2010 sous la présidence de Nicolas Sarkozy pour motiver la jeunesse à s’engager dans des causes sociétales et agir pour la communauté. 

Ainsi, il permet aux jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans en situation de handicap), sans condition de diplômes, d’exercer une mission au service de l’intérêt général au sein d’un organisme et/ou d’une association à compter de 24h à 35h/semaine, et ce, sur une durée de 6 mois à 1 an. Comme récompense à ton engagement citoyen, l’État te verse alors une gratification de 619,83 euros par mois. 

Même s’il prend souvent l’allure d’un stage (par son rythme et sa rémunération), c’est en réalité davantage une expérience prenant la forme d’un engagement volontaire. En effet, à l’inverse du stage, ce dernier prend place dans des structures exclusivement à but non lucratif ou de droit public (associations, fondations, collectivités territoriales, entreprises solidaires d’utilité sociale, etc.).

Lire aussi : Service civique : conditions, salaire et objectifs

Service Civique : les nouveautés à venir 

Face au succès de ce dispositif, l’État ne compte pas s’arrêter là et des évolutions du Service Civique sont à prévoir dans les prochaines années. C’est pourquoi, ces derniers mois, plusieurs nouveautés ont été annoncées. La team Au Futur te fait un rapide récap.  

Création d’un « Service Civique écologique » : 50 000 nouvelles missions axées sur l’écologie dans les trois prochaines années. 

En janvier dernier, Gabriel Attal a annoncé la création du « Service Civique écologique » d’ici à 2027. Un Service Civique permettant à 50 000 jeunes d’agir pour les causes climatiques et environnementales (pollution des sols, pollution des eaux, transition écologique, gaspillage alimentaire, préservation des forêts, produits de seconde main, réparation de vélos, etc.). Le principe reste le même qu’un Service Civique traditionnel, à l’exception d’une spécificité : davantage d’accompagnement, de formation et de sensibilisation (métiers verts, gestes quotidiens, etc.). Depuis janvier 2024, 6 600 contrats estampillés « Service Civique écologique » sont déjà disponibles.

1 000 ambassadeurs à recruter 

L’État souhaite recruter 1000 jeunes ambassadeurs d’ici le mois de juin 2024 pour pouvoir faire la promotion du service civique, et notamment du nouveau « Service Civique écologique », auprès de la jeunesse française. L’objectif ? Avoir un maximum de jeunes en Service Civique en septembre. L’ambassadeur aura alors pour rôle de sensibiliser ses pairs au travers de différentes actions et campagnes de sensibilisation. Une bonne idée pour faire connaître auprès d’un plus large panel le dispositif.

Création d’un Service Civique d’urgence

Le gouvernement souhaite créer un service civique « d’urgence » afin de répondre à des circonstances particulières et des situations de crises qui surviennent sans prévenir telles que des pandémies comme la covid-19, des inondations ou encore des événements spéciaux (Jeux Olympiques, Coupe du Monde, etc.). Le but étant de pouvoir trouver des personnes prêtes à aider pour le « post-urgence » : reconstruction, réhabilitation du territoire, etc.

Allonger de 25 ans à 27 ans l’âge plafond pour effectuer un Service Civique

Le Sénat a récemment adopté une proposition de loi visant à faire passer l’âge plafond pour réaliser un service civique de 25 ans à 27 ans. Ce prolongement du dispositif à une plus grande classe d’âge pourra permettre à plus de jeunes de s’engager et de réfléchir à comment allier vie professionnelle et engagement citoyen ?

Valoriser le Service Civique lors d’une inscription dans un établissement d’enseignement supérieur et lors des concours de la fonction publique

Jusque-là, préciser que tu as effectué un service civique n’est en rien obligatoire. C’est à toi de décider si tu souhaites mettre en avant cette expérience dans tes candidatures ou sur ton CV. Désormais, étant donné que ce dispositif est valorisé par les corps professoraux français et les administrations puisqu’il témoigne d’un engagement citoyen, le Sénat souhaite qu’il soit obligatoirement spécifié et pris en compte lors des inscriptions. Même raisonnement pour les concours de la fonction publique.

Lire aussi : Le salaire d’un service civique

Le Service Civique en quelques chiffres

Voici quelques chiffres montrant le succès du Service Civique en France depuis sa création : 

  • 780 000. C’est le nombre de jeunes ayant effectué un Service Civique depuis la création du dispositif. 
  • 84 %. C’est le pourcentage de jeunes qui recommandent le dispositif en 2021.
  • 58 %. C’est le pourcentage de jeunes qui s’engagent bénévolement dans une association après leurs missions de Service Civique. 
  • 10%. C’est le pourcentage de jeunes entre 16 et 25 ans ​​ayant réalisé un Service Civique en 2022.
  • 33%. C’est le pourcentage d’étudiants qui ont fait un Service Civique en 2022.

Alors, ces nouveautés te donnent envie de t’inscrire ? Pour avoir accès à toutes les offres, rends-toi sur le site de l’Agence du Service Civique

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une