Images article résumé Les Fausses confidences Marivaux

Les Fausses confidences, Marivaux : résumé de l’œuvre

À lire dans cet article :

Alors que les épreuves du bac de français se tiendront dans quelques mois, voici un résumé de l’œuvre de Marivaux, intitulée Les Fausses confidences.

Tout d’abord, si tu te sens déjà au point avec cette œuvre, nous te suggérons de compléter la lecture de cet article par celle de notre analyse des Fausses confidences, que tu peux consulter juste ici.

Découvre notre
Guide du Bac de français 2024

Ce guide va booster tes révisions pour le bac de français qui approche ! 📚

Au programme, un rappel des dates importantes, des modalités de l’examen, des conseils et, surtout, une analyse pour chacune des œuvres au programme de cette année 🚀

Résumé général des Fausses confidences de Marivaux

Divisée en trois actes, cette pièce est écrite en prose et explore les thèmes du mensonge, de l’amour et de la manipulation. L’intrigue tourne autour de Dorante, un jeune homme qui cherche à conquérir le cœur d’Araminte, une veuve riche et séduisante. Dorante a un plan astucieux : il se fait engager comme intendant chez Araminte pour se rapprocher d’elle. Avec l’aide de son valet Dubois, il met en place une série de fausses confidences et de stratagèmes pour attirer l’attention d’Araminte. Il écrit des lettres anonymes, utilise des intrigues et des mensonges pour semer la confusion et faire en sorte que les sentiments d’Araminte se dirigent vers lui.

Au fur et à mesure que l’intrigue se développe, d’autres personnages entrent en scène et compliquent encore plus la situation. Marton, une servante amoureuse de Dorante, devient sa confidente et participe à ses manigances. Dorimène, une amie d’Araminte, devient également une rivale amoureuse pour Dorante.

La pièce met en lumière les jeux de séduction et les enchevêtrements de l’amour et du mensonge. Les personnages s’engagent dans des dialogues habiles et des échanges de lettres pleins de sous-entendus. Les sentiments et les intentions des personnages sont constamment remis en question, créant une atmosphère de mystère et de suspense comique.

Finalement, les fausses confidences de Dorante sont révélées, et les personnages doivent faire face aux conséquences de leurs actions. La pièce se termine par des réconciliations, des mariages et une certaine leçon morale sur la sincérité et l’authenticité des relations amoureuses.

Marivaux, à la différence de Molière, n’étudie pas l’homme en lui-même, mais l’amour avec ses nuances. Les personnages recourent souvent à des artifices, tels que le déguisement, afin de mieux contrôler les sentiments de leurs partenaires.

Résumé par actes

Acte I

Dorante et Dubois mettent en place un stratagème afin que la maîtresse de Dorante, Araminte, tombe amoureuse de lui. Araminte, qui est jeune veuve, a d’autres problèmes problèmes à gérer car elle est en procès contre le comte Dorimont. Dans la mesure où ce dernier a peur de perdre le procès, il imagine que la demander en mariage résoudrait la situation. Araminte n’entend cependant pas se satisfaire de cette solution et refuse catégoriquement de l’épouser, car elle éprouve des sentiments pour Dorante. En revanche, sa mère Mme Argante, n’est pas d’accord et veut que sa fille épouse le comte pour son statut et les avantages matériels qu’il peut lui apporter.

Par ailleurs, l’oncle de Dorante décide dans le même temps que Dorante doit épouser Marton, la servante d’Araminte, envers laquelle son neveu n’éprouve aucune passion.

Acte II

Au début du deuxième acte, un tableau peint par Dorante est réceptionné, représentant Araminte.

Marton demande alors à Dorante de l’épouser, mais il refuse ; Araminte comprend que M. Rémy a menti à propos de son jeune intendant car Dorante n’est pas amoureux de Marton.

Araminte quant à elle décide de faire en sorte que Dorante avoue ses sentiments pour elle, en cédant elle aussi à la tentation de plonger dans les intrigues.

Acte III

Dubois est de retour dans la pièce et veut cette fois-ci que Dorante avoue malgré lui ses sentiments à Araminte. Il écrit donc une lettre dans laquelle il prend sa meilleure plume pour se faire passer pour Dorante, et faire de fausses déclarations pour avouer à Araminte qu’il (Dorante) a mal agi envers elle.

Marton fait une lecture publique de la lettre à laquelle l’intéressée assiste. Finalement, Araminte avoue sa passion à Dorante. Il choisit également enfin la vérité et lui dévoile son stratagème de séduction, qu’elle lui pardonne.

C’est la fin de cet article, qui nous l’espérons, t’aura permis de (re)voir les moments et points clés de l’intrigue de cette pièce de théâtre ! Pour en apprendre plus sur son analyse, son auteur et son contexte d’écriture, nous te donnons rendez-vous ici.

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !