chef-d'œuvre voie professionnelle

C’est quoi le « chef-d’œuvre » en voie professionnelle (CAP, bac pro) ?

À lire dans cet article :

Tu suis une formation en voie professionnelle ? Un CAP ou un bac pro ? Est venu le moment pour toi de s’intéresser de plus près au « chef-d’œuvre », un projet qui va te prendre un peu de temps lors de ta dernière année d’études. Tu veux tout savoir sur le « chef-d’œuvre » ? Lis cet article.

Le chef-d’œuvre : qu’est-ce que c’est ?

Le chef-d’œuvre est une réalisation que tu dois faire pour obtenir ton diplôme professionnel. Il prend la forme d’une épreuve orale en terminale, mais tu le commences dès la classe de première. Seul(e) ou à plusieurs, cette réalisation et là pour montrer à tes enseignants que tu as bien assimilé les connaissances vues en cours et que tu es prêt(e) à les mettre à profit à l’issue de ta formation. D’ailleurs, durant cette épreuve, tu peux obtenir l’aide d’enseignants de ton CAP ou de ton bac pro pour t’épauler et te conseiller.

Cette réalisation sert de support à ta créativité et à ton inventivité. Elle doit être en rapport avec ta formation et ton projet d’avenir. Pour se faire, tu dois mettre en place un projet (matériel ou immatériel) qui soit cohérent avec ton cursus professionnel. Il peut prendre la forme de différentes créations : un film, un journal, un site Internet, la confection d’une mini-entreprise, un carnet de route, une vidéo, une exposition, la confection d’un produit fini (bijoux, pâtisserie, bois, textile, etc.), un spectacle, un événement, un court-métrage, un décor, etc.

Évaluation du chef-d’œuvre

La notation du chef-d’œuvre se divise en deux parties :

  • 50% de contrôle continu : durant la fin de ta classe de première, puis de ta classe de terminale, une note t’est attribuée pour rendre compte de ton assiduité et de ton sérieux sur l’avancée de la réalisation au cours de tes années d’études ;
  • 50% de présentation orale : à la fin de la terminale, devant un jury de deux enseignants, tu présentes ton chef-d’œuvre abouti.

Tu seras alors évalué(e) à la fois sur ta capacité à restituer ta réalisation finale et sur ta capacité d’analyse.

Lire aussi : Qu’est-ce que le CAP métiers de la coiffure ?

Comment se préparer à l’oral du chef-d’œuvre ?

Il n’y a pas de secret, pour préparer ton chef-d’œuvre, il faut que tu sois assidu(e) et investi(e) dans ta formation, mais surtout intéressé(e) par ta réalisation. C’est un projet qui va te prendre du temps pendant deux ans, alors autant réaliser quelque chose qui te plaît et suscite ton intérêt. Il vaut mieux avoir à cœur son projet pour ne pas que la tâche devienne fastidieuse.

Plan possible

Pour te préparer à l’oral, nous te suggérons un plan pour présenter ton chef-d’œuvre aux jurys :

  • Présenter ta réalisation et tes objectifs ;
  • Les différentes étapes de ta réalisation ;
  • Ton investissement personnel dans la réalisation ;
  • Les difficultés rencontrées et axes d’amélioration ;
  • Le bilan.

L’oral du chef-d’œuvre : déroulement

L’oral du chef-d’œuvre est redouté par les lycéens en voie professionnelle. Tu devras présenter ton projet à l’oral face à deux enseignants. Généralement, le premier est celui qui t’a accompagné tout au long de la réalisation du chef-d’œuvre, tandis que l’autre est un professionnel du milieu.

En CAP

Si tu es en CAP, l’oral devrait durer 10 minutes avec :

  • 5 minutes de présentation ;
  • 5 minutes de question.

En Bac Pro

Si tu es en bac pro, ton oral devrait durer 15 minutes avec :

  • 5 minutes de présentation ;
  • 10 minutes de question.

Une bonne chose à savoir pour toi : durant l’oral, il est possible de préparer un support écrit pour appuyer tes propos : plan d’intervention, image, photographie, schéma, dessin, statistiques, cartographiques, etc. Tu peux aussi préparer un visuel à présenter au jury (PowerPoint, Canva, etc.).

Par contre, fais bien attention, car durant l’oral, interdit de lire tes notes. Le support est juste là pour le jury. Aussi, il doit être relativement court (5 pages maximum) pour être sûr que ça reste bien un oral.

À noter : L’oral du chef-d’œuvre est obligatoire. Si tu ne te présentes pas à l’épreuve, tu obtiens alors la note de 0… Ce qui peut clairement remettre en question l’obtention de ton diplôme !

Lire aussi : Bac pro AGORA : programme, débouchés et salaires

5 conseils pour réussir ton chef-d’œuvre

Voici quelques conseils pour être sûr de réussir ton chef-d’œuvre :

  1. Bien comprendre les consignes demandées, cadrer ta réalisation : il est essentiel de bien encadrer ton projet, cibler ta formation, répondre à une contrainte de ton secteur, délimiter le terrain, savoir sous quelle forme, tu vas présenter ta réalisation, etc. En bref, préparer en amont le cadrage de ton projet (histoire, storytelling, késako, etc.).
  2. Faire preuve d’imagination et de créativité : au lycée, c’est rare d’avoir une grande liberté dans tes projets, tu dois (trop) souvent, répondre aux consignes de ton enseignant (devoir maison, travaux dirigés, devoir sur table, etc.) ce qui laisse peu de place à la créativité. Ici, profite de la liberté offerte par ce projet pour explorer de nouvelles choses. Te challenger et surtout t’amuser un peu plus (forme, discours, originalité, etc.). Pour une fois, que tu as (presque) carte blanche, autant en faire bon usage.
  3. Apprendre à travailler en équipe : si ton chef-d’œuvre est à faire à plusieurs et que tu es confronté(e) au travail avec d’autres lycéens, sache que travailler en équipe ça s’apprend. Tu dois faire des concessions, apprendre à communiquer, répartir les tâches, écouter ton équipier, proposer une idée qui plaît à tous, etc. C’est une organisation différente, pas toujours facile à adopter, mais on te garantit très utile pour la suite.
  4. Respecter les dates : tu vas voir, dans chaque projet sur le long terme, se cache en réalité plein de petites étapes à réaliser à plus court terme. Si on te donne un projet sur deux ans, c’est pour une raison. C’est un travail long et fastidieux, alors n’attends pas la semaine avant l’oral pour t’y mettre ! Un bon projet est réalisé dans les temps. Quand le projet a été fait « à la va vite », ça se ressent directement à l’oral, au moment des questions.
  5. Préparer avec soin son oral : ta présentation va refléter ton travail, ton investissement et ton sérieux durant la réalisation de ce chef-d’œuvre. Alors, n’hésite pas à travailler et retravailler ton oral, faire un contenu propre avec de la documentation et des supports visuels, t’exprimer convenablement, anticiper quelques questions éventuelles, etc. Le but étant de faire bonne impression et de te démarquer des présentations « simplettes », les jurys vont passer la journée à passer des oraux, alors autant te démarquer.

Maintenant, que tu as tout ce qu’il faut pour réussir ton chef-d’œuvre, il nous risque plus qu’à te souhaiter bonne chance !

Lire aussi : 5 conseils pour lutter contre le stress au lycée

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une