Article résumé Le Malade imaginaire Molière

Le Malade imaginaire, Molière : résumé de l’œuvre

À lire dans cet article :

Dans le cadre de ta préparation aux épreuves du baccalauréat de français de la session 2024, nous te proposons de faire un point sur Le Malade imaginaire de Molière.

Tout d’abord, si tu te sens déjà solide sur le résumé de cette œuvre, nous te renvoyons vers notre article d’analyse du Malade imaginaire, dans lequel tu trouveras des clés de lecture utile pour les épreuves en lien avec le parcours associé. N’hésite pas à le consulter en cliquant juste ici !

Découvre notre
Guide du Bac de français 2024

Ce guide va booster tes révisions pour le bac de français qui approche ! 📚

Au programme, un rappel des dates importantes, des modalités de l’examen, des conseils et, surtout, une analyse pour chacune des œuvres au programme de cette année 🚀

Les intrigues du Malade imaginaire de Molière

La pièce, en trois actes et en prose, tourne autour d’Argan, le « malade imaginaire », éponyme (personnage qui donne son nom à la pièce). Il est veuf et a épousé pour son second mariage Béline, qui fait semblant de lui procurer des soins attentionnés. En réalité, elle n’attend que la mort de son mari pour hériter de sa fortune. Il se fait faire des saignées et des purges (voir définition plus bas) et absorbe toutes sortes de remèdes, prescrits par des médecins pédants (arrogants) plus soucieux d’être agréables à leur patient que de participer à l’amélioration de sa santé. Pour les tromper, Toinette, sa servante, se déguise en médecin et lui dispense de nombreux conseils ironiques et moqueurs pour la profession.

Angélique, sa fille, aime Cléante, ce qui contrarie Argan, car il préférerait la voir épouser Thomas Diafoirus, lui-même médecin. Pour les tirer d’affaire, Toinette recommande à Argan de faire le mort. Sa femme, appelée par Toinette, manifeste, devant celui qu’elle croit mort, sa joie d’en être débarrassée. Angélique, appelée ensuite par Toinette, manifeste un chagrin sincère à la mort de son père, qui arrête aussitôt son jeu et accepte l’union avec Cléante, à la condition que celui-ci devienne médecin. Béralde, frère d’Argan, conseille à ce dernier de devenir médecin à son tour, menant à une fin burlesque de la pièce, à savoir la cérémonie bouffonne de l’intronisation du « malade imaginaire » comme médecin.

Argan, le personnage principal, se situe au carrefour de trois tendances opposées. La première représente l’hypocrisie et les intérêts personnels. Ces deux attitudes sont notamment incarnées par Béline et M. Bonnefoi. D’un autre côté, l’hypocrisie et les intérêts professionnels sont représentés par les Diafoirus, M. Purgon et M. Fleurant, tandis que la sincérité, l’affection, le bon sens et la bonté sont incarnés par Cléante, Angélique, Toinette, Béralde, et Louison.

Résumé par actes du Malade imaginaire de Molière

Acte I

Argan, le malade imaginaire, annonce à sa fille Angélique qu’il veut la marier à Thomas Diafoirus, qui est le fils d’un médecin. Or Angélique aime Cléante, un homme qu’elle a rencontré quelques jours auparavant et, avec l’aide de la servante Toinette, elle s’oppose à ce mariage.

Acte II

Cléante, qui est l’amant d’Angélique, entre dans la maison du malade imaginaire en se faisant passer pour le remplaçant du professeur de musique d’Angélique pour pouvoir voir cette dernière. Diafoirus et son fils arrivent (le fils est celui qu’Argan veut faire épouser à sa fille) ; ce dernier, Thomas, apparaît maladroit et peu intelligent et Angélique annonce qu’elle ne veut pas l’épouser.

Acte III

Monsieur Purgon, le médecin d’Argan déclare qu’il ne veut plus être son médecin, car Argan n’a pas pris un lavement qu’il lui avait prescrit (Béralde, le frère d’Argan, s’y était opposé). Béralde annonce à Argan qu’il va lui trouver un autre médecin, et c’est la servante Toinette (alliée à Béralde pour dissuader Argan de forcer sa fille à se marier) qui réapparaît déguisée en médecin. Toinette ausculte Argan en exagérant largement les traits pour monter à Argan le ridicule de ses médecins. Puis Toinette veut montrer à Argan que sa femme Béline ne l’aime pas.

Argan fait semblant d’être mort, et Béline voyant cela est heureuse, car elle pourra toucher l’héritage d’Argan. C’est alors qu’Argan se lève brutalement ; Béline s’enfuit. Plus tard, Cléante, implore Argan de le laisser épouser sa fille. Argan accepte… à condition que Cléante devienne médecin. Finalement, Béralde parvient à convaincre son frère Argan de se faire lui-même médecin.

Lire aussi : Les personnages dans Le Malade imaginaire

Conclusion

Le Malade imaginaire est une œuvre majeure du théâtre français qu’il convient de bien maîtriser. Facile et plaisante à lire, elle regorge de passages humoristiques, qui justifient entre autres la pérennité de son succès à travers les siècles !

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !