rapport stage troisième

Nos conseils pour un bon rapport de stage en troisième

À lire dans cet article :

L’année de troisième est ponctuée d’un stage d’observation d’une semaine, pendant lequel tu auras l’opportunité de découvrir une profession qui t’intéresse de près comme de loin. Ce stage donnera ensuite lieu à un rapport, évalué par tes professeurs. Dans cet article, nous te donnons des conseils pour rédiger au mieux ton rapport de stage de troisième et obtenir une (très) bonne note.

Qu’est-ce que le stage d’observation en classe de troisième ?

La classe de troisième marque la dernière année avant le lycée (et un peu plus d’indépendance) et c’est également l’année du fameux stage d’observation. Pendant une semaine complète (5 jours ouvrés), l’élève se rend au sein d’une entreprise pour découvrir le monde professionnel et mieux comprendre les rouages d’une organisation et d’une profession donnée.

Pendant ces quelques jours, les élèves en classe de troisième sont encadrés par un maître de stage, chargé de les guider et de leur donner l’opportunité de participer à des activités pratiques liées au domaine professionnel concerné.

Il s’agit également d’une étape importante dans le processus d’orientation scolaire et peut donner à l’élève des indications sur son avenir académique et professionnel.

Lire aussi : Comment rédiger son rapport de stage de troisième ?

Nos conseils pour rédiger au mieux ton rapport de stage de troisième

Tu es concerné(e) par la rédaction de ce rapport de stage ? Laisse-nous te donner quelques (précieux) conseils  pour la rédaction de ce document.

Structure ton propos

Première chose et non des moindres, nous te recommandons de bien structurer ton rapport en débutant par une introduction, plusieurs paragraphes (généralement au nombre de trois) et une conclusion. Un peu sur le modèle d’une dissertation. Cette structure montrera à ton correcteur que tu es organisé(e) et lui facilitera la lecture de ton rapport.

Tu peux commencer ton introduction en expliquant pour quelles raisons tu as choisi ce stage et pas un autre, et également les attentes que tu en avais.

Dans une première partie, nous te conseillons de présenter ton entreprise d’accueil (le secteur d’activité, le nombre d’employés, les différents pôles présents, etc.). Tu peux alors poser des questions à tes collègues de travail et même insérer quelques verbatims (de courtes citations ou interviews) pour donner du relief à tes propos.

Pour la deuxième partie, tu peux revenir sur les missions que tu as observées ou réalisées. À quoi as-tu assisté ? Qu’as-tu fait ? Comment se passait une journée type ? Cette partie sera un peu plus descriptive.

Enfin, dans une troisième et dernière partie (tu peux en faire une quatrième si tu estimes que c’est pertinent), tu peux revenir sur les acquis de cette expérience. Qu’en as-tu tiré ? Qu’est-ce qui t’a plu ? Moins plu ? Ce que tu retiens ? Dans cette dernière partie, essaie de prendre un peu plus de recul sur cette première expérience professionnelle.

Et termine par une courte conclusion. Pas besoin de faire un roman, mais quelques lignes pour résumer tout ce que tu viens de dire. De quoi finir ton rapport sur une bonne note.

Soigne ta présentation

C’est ton tout premier rapport à rédiger et il est important que tu soignes la présentation. Bien évidemment, le fond est essentiel, ce que tu vas écrire prime, mais une présentation soignée et épurée est un véritable atout.

Pense à sauter des lignes entre ton introduction et ton développement, et entre ton développement et ta conclusion. De quoi aérer ta rédaction et permettre à ton correcteur de comprendre instantanément la structure de ton rapport. Il en va de même pour les alinéas. Dès que tu commences un paragraphe, ajoute un alinéa. Une autre façon d’aérer ton écrit.

Pour ce qui est de la forme, nous te conseillons de taper ton rapport à l’ordinateur, le résultat sera plus propre et plus professionnel. Utilise un logiciel de traitement de texte (OpenOffice, Word, etc.) et le tour est joué.

Ajoute des annexes

Il est possible de joindre des annexes à ta rédaction si tu en ressens le besoin. Tu peux par exemple faire figurer des images, un emploi du temps, des graphiques ou des exemples de travaux réalisés pendant le stage. Les annexes peuvent être une véritable valeur ajoutée à ton travail. De quoi rendre ton propos plus clair et être compris(e) plus facilement par ton correcteur.

Fais attention à ton orthographe

Comme pour chacun de tes travaux, il est primordial que tu soignes ton orthographe dans ton rapport de stage. Nous te conseillons de faire relire ton document à un parent ou à un professeur pour t’assurer qu’aucune coquille ne s’est glissée dans ta rédaction. Ce serait dommage de perdre des points pour des erreurs qui auraient pu être évitées en un coup d’œil.

Lire aussi : Comment trouver le stage de troisième de tes rêves ?

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une