ARS

Versement de l’ARS, allocation de rentrée scolaire, le mercredi 16 août

À lire dans cet article :

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée aujourd’hui, mercredi 16 août. Cette aide accompagne les familles ayant des enfants scolarisé(e)s âgé(e)s de 6 à 18 ans afin de couvrir les dépenses de la rentrée. Elle sera versée cette année en une seule fois. Conditionnelle en fonction des ressources, cette allocation est directement créditée sur les comptes bancaires des foyers bénéficiaires.

Qu’est-ce que l’allocation de rentrée scolaire (ARS) en France ?

L’allocation de rentrée scolaire (ARS), explication

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) en France est une prestation versée aux familles ayant des enfants âgé(e)s de 6 à 18 ans scolarisé(e)s. Son objectif est d’aider les familles à faire face aux dépenses liées à la rentrée scolaire, telles que l’achat de fournitures scolaires, de vêtements et de matériel scolaire. L’ARS est soumise à des conditions de revenus et son montant varie en fonction de l’âge des enfants.

L’ARS contribue à alléger le poids financier de la rentrée scolaire pour les familles à revenus modestes, en leur offrant un soutien financier pour couvrir les frais associés à la reprise des cours.

Les montants de l’ARS pour le rentrée 2023

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) connaît des variations en fonction de l’âge des enfants et des revenus familiaux.

Pour l’année 2023 en métropole et dans les départements d’outre-mer (DOM), hors Mayotte, son montant s’échelonne en différentes tranches.

Pour les enfants âgés de 6 à 10 ans, elle atteindra 398,09 euros. Afin d’être éligible à ce montant, l’enfant doit avoir atteint l’âge de 6 ans avant le 1er janvier suivant la rentrée, tout en n’ayant pas encore célébré ses 11 ans au 31 décembre de l’année de la rentrée. L’ARS peut également s’appliquer aux enfants inscrit(e)s au CP et ayant moins de 6 ans, pour cela, il faudra envoyer le certificat scolaire correspondant à la Caf.

Pour les enfants de 11 à 14 ans, le montant sera de 420,05 euros. Cette somme sera octroyée si l’enfant a 11 ans au 31 décembre de l’année de la rentrée et n’a pas encore franchi ses 15 ans à cette même date.

En ce qui concerne les adolescent(e)s âgé(e)s de 15 à 18 ans, l’ARS sera de 431,61 euros. Pour être éligible à cette allocation, l’enfant devra avoir 15 ans au 31 décembre de l’année de la rentrée et ne pas avoir atteint ses 18 ans avant le 15 septembre de la même année scolaire.

Pour Mayotte, le montant de l’ARS varie en fonction du niveau de scolarité de l’enfant. Au niveau primaire, l’allocation s’élève à 400,09 euros, tandis qu’au collège, elle atteint 422,16 euros, et au lycée, elle se fixe à 436,79 euros.

Lire aussi : Comment bien gérer son budget étudiant ?

Les conditions pour bénéficier de l’ARS

L’éligibilité à l’ARS repose sur plusieurs critères, incluant le nombre d’enfants à charge, le niveau scolaire de ces derniers et les revenus du foyer. Les seuils de revenus sont ajustés en fonction du nombre d’enfants, débutant à 25.775 euros pour un enfant unique et augmentant progressivement. Les familles qui répondent à ces exigences reçoivent l’ARS sous forme d’un versement unique d’argent, généralement en août. En 2023, ce versement est fait le mercredi 16 août.

Lire aussi : L’aide au mérite, qu’est-ce que c’est ?

Les démarches à suivre pour toucher l’ARS

L’octroi de l’ARS se fait généralement de manière automatisée pour les familles bénéficiant déjà d’allocations. Les familles éligibles, mais qui ne sont pas allocataires ont également la possibilité de faire une demande auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF) de leur département. Voici justement les précisions que l’on peut lire à ce sujet sur le site de la CAF.

Moins de 6 ans : envoyer un certificat de scolarité

Si l’enfant n’a pas encore atteint l’âge de 6 ans, mais entre en CP cette année, il est possible de bénéficier de l’ARS :

  • Si l’on est allocataire : il est nécessaire d’adresser un certificat de scolarité à sa CAF.
  • Si l’on n’est pas allocataire : il convient de faire une demande d’allocation de rentrée scolaire et de fournir un certificat de scolarité à sa CAF.

6 – 15 ans : une démarche est simplifiée

Pour les enfants âgés de 6 à 15 ans, une démarche simplifiée est mise en place :

  • Si l’enfant est né entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2017 inclus et que l’on est allocataire, aucune action n’est requise tant que les conditions sont remplies.
  • Si l’on n’est pas allocataire, il est nécessaire de faire une demande d’allocation de rentrée scolaire.

16 – 18 ans : déclarer sa scolarité en ligne

Pour les enfants âgés de 16 à 18 ans, qu’ils soient en apprentissage ou scolarisé(e)s, il est essentiel d’effectuer une déclaration auprès de la CAF. Le versement sera géré par la CAF ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Si l’enfant est né entre le 16 septembre 2005 et le 31 décembre 2007 et que l’on est allocataire, il est nécessaire de se rendre dans l’Espace Mon Compte ou sur l’application mobile CAF – Mon Compte afin de confirmer son statut de scolarisé(e), étudiant(e) ou apprenti pour la rentrée 2023. La CAF enverra un rappel par courrier électronique ou postal en juillet pour effectuer cette démarche.

Si l’on n’est pas allocataire et que l’enfant est né entre le 16 septembre 2005 et le 31 décembre 2007, il faut faire une demande d’allocation de rentrée scolaire.

Nous te recommandons de réaliser la déclaration en ligne pendant l’été, pour que l’ARS puisse être perçue avant la rentrée. Peu importe que l’enfant soit lycéen(ne), étudiant(e), salarié(e) ou apprenti, l’envoi d’un certificat de scolarité n’est pas nécessaire.

Lire aussi : Les aides financières pour le permis de conduire

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une