Slam Contest - EDC Paris Business School

En immersion au Slam contest de l’EDC Paris Business School

À lire dans cet article :

Dis-nous, elle ressemblerait à quoi ta « vie idéale » ? Eh bien, figure toi que c’est la question posée aux étudiants de l’école EDC Paris Business School lors de leur événement annuel Slam contest. Pour la troisième année consécutive, ils ont pu se lancer sur scène devant un public composé d’une centaine d’autres étudiants. 

C’est quoi le Slam contest de l’EDC Paris Business School ?

C’est une journée durant laquelle chacun des participants se familiarise avec l’art du slam poétique. Entre rimes, figures de style, mises en scène, diction, éloquence et articulation, rien n’est laissé au hasard par ces artistes en herbes qui mettent du cœur à l’ouvrage !

Au programme de cette journée ? Des représentations et beaucoup d’écriture. 

Le matin, ce sont 11 équipes (constituées de 4 à 7 personnes) qui s’affrontent verbalement autour du thème « faire ou ne pas faire comme ses parents ? ». Puis, l’après-midi, les 4 équipes finalistes s’affrontent autour du sujet « ma vie idéale »

Les étudiants ont carte blanche quant à leurs plumes. Une seule contrainte : le temps. Les élèves disposent de 2h30 pour composer leur meilleur texte. Les juges évaluent la pertinence du propos, la qualité de l’expression orale et de l’écriture ainsi que la mise en scène. Les étudiants doivent penser à tout !

Alors que la plupart des participants ne connaissaient rien au slam avant septembre, « moi, quand j’entends slam, je pense aussitôt à Grand Corps Malade, mais c’est tout », nous confie l’un d’entre eux. Les petites sessions intensives organisées par Edgar Sekloka (l’un des membres du jury aux côtés de Marc Vanicatte aka Daréka, John Banzaï et Maureen Angot) visant à découvrir les différentes techniques d’écriture du Slam ont fait leur petit effet. 

Le résultat est plutôt bon (voire prometteur pour certains). Un cocktail de mots réussi dans lequel certains étudiants se livrent même pour attendrir les cœurs. Le jury comme le public restent assez impressionnés. Alors qu’Edgar Sekloka conseille à certains de faire de la scène, d’autres étudiants se voient féliciter pour leur excellente performance. D’ailleurs, Maureen Angot (ex-candidate de The Voice et de la Star Academy 7) affirme « tout le monde a une part de poésie en soi, elle ne demande qu’à être révélée ». 

Slam Contest, un concours artistique aux avantages pédagogiques multiples

Ce rendez-vous annuel est une belle réussite pour l’école, qui connaissant l’importance des soft Skills dans un monde professionnel en constante évolution a introduit au sein de son cursus des sessions d’écriture de Slam.

L’objectif ? Offrir à ses étudiants l’assurance d’une intelligence relationnelle et émotionnelle non enseignée en classe (aisance verbale, posture du corps, apprendre à bien se vendre, etc.). 

Autrement dit, ces modules « soft skills » garantissent un enseignement par la pratique et l’acquisition d’un savoir-être essentiel au moment de s’insérer dans le monde professionnel.

Le moins, que l’on puisse dire, c’est qu’étudiants, membres du jury et public ressortent ravis de l’expérience. Pour les étudiants, ce moment de cohésion et de dépassement de soi leur permet de gagner en assurance. Pour l’école, c’est un excellent moyen de challenger ses étudiants de manière ludique. Et nous, public, passons un bon moment au côté d’une jeunesse prometteuse. Une bonne initiative donc ! 

Tu veux plus d’infos et de conseils pour réussir tes examens, trouver ton orientation et t’engager pour un monde durable ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une