GMAT tout savoir

GMAT : tout savoir sur cet examen qui fait peur aux étudiants français

À lire dans cet article :

Tu souhaites poursuivre tes études en MBA ou dans un Programme Grande École via les concours AST ? Il est temps pour toi de passer l’examen GMAT (Graduate Management Admission Test). Un examen venu directement des États-Unis qui fait frémir bon nombre de nos étudiants francophones de par son contenu entièrement en anglais. Zoom sur le GMAT.

GMAT, qu’est-ce que c’est ?

À qui est-il destiné ?

Le Graduate Management Admission Test, plus communément appelé GMAT est un examen que tu dois passer si tu décides de passer les concours AST (concours pour étudiant de niveau bac+4 minimum souhaitant intégrer le Programme Grand École sans passer par la case « classe prépa »).

Ce test évalue ta capacité à raisonner. Il détermine tes aptitudes à rejoindre un programme dans le secteur du management et de l’administration. Tu l’auras compris, c’est donc un test général, qui nécessite des connaissances particulières sur un sujet donné.

Destiné principalement aux étudiants souhaitant s’inscrire en MBA dans une école de commerce ou de management, c’est un concours entièrement en anglais. Une spécificité qui en décourage plus d’un. Néanmoins, sache qu’il n’existe pas un profil type pour passer le GMAT, que tu sois scientifique, littéraire, économiste ou autres, tu peux t’y tenter. Aujourd’hui, ce sont plus de 200 000 étudiants qui s’inscrivent chaque année, dont des milliers de frenchies.

Pourquoi décrocher cette certification ?

Le GMAT est un examen élitiste qui garantit un niveau d’excellence reconnu. Une fois que tu possèdes cette certification, un grand nombre d’écoles ou universités d’envergure internationale t’ouvrent leurs portes. Effectivement, le GMAT est reconnu par plus de 3 000 établissements prestigieux tels qu’Harvard, Stanford, HEC Paris, etc. ou encore des masters du LSE à Londres ou le master Hospitality Management de l’ESSEC.

Si tu souhaites de diriger vers une carrière à l’international, c’est la certification à avoir ! La dimension internationale du test est valorisée par les écoles de commerce. Certaines écoles de commerce comme l’ESSEC et l’EDHEC l’ont même rendu obligatoire pour passer au niveau d’études supérieures, partir en échange ou valider son diplôme. En bref, tu l’auras compris, si tu décroches ce précieux sésame, un bel avenir s’offre à toi 😉

Modalités d’inscription au GMAT

Un test 100% en ligne

Le GMAT est un test réalisé 100% online. Ce qui te permet de passer l’examen n’importe où. Il te suffit d’être muni(e) d’un ordinateur et d’une bonne connexion Wi-Fi. Pour t’inscrire, il faut que tu crées un compte sur le site mba.com et de suivre les indications.

Pour autant, cela ne t’empêche pas de passer le test dans un des centres d’examen GMAT présents partout dans le monde, y compris en France (Paris, Lyon, Strasbourg, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes, Aix-en-Provence, etc.).

Prix de l’inscription

Sache que comme beaucoup d’examens et de tests de validation de compétences, il te faudra débourser 270€ pour passer l’examen. Une somme conséquente, donc assure-toi d’avoir suffisamment de temps pour préparer convenablement ton examen. Ce serait dommage de payer cette somme et de ne pas le décrocher !

Et si je veux retenter ma chance ?

Tu as déjà passé le GMAT, mais ton score ne te satisfait pas ? Tu veux retenter ta chance ? C’est possible ! Sache que, tu as un an pour repasser l’examen. Au maximum, tu peux le repasser jusqu’à 5 fois dans l’année, mais on est sûr que tu parviendras à atteindre ton objectif bien avant 😉

GMAT : quelles sont les différentes épreuves de l’examen ?

Un QCM adaptatif

C’est important que tu le saches ! Le GMAT est un test sous forme de QCM (Questionnaire à Choix Multiples) qui s’adapte à ton niveau. Autrement dit, le test débute par une question de difficulté intermédiaire et en fonction de ta réponse, le degré de difficulté de la question d’après va varier (plus facile ou plus difficile).

Cependant, reste vigilant ! Tu t’en doutes, ce sont les questions difficiles qui rapportent le plus de points. Du coup, voir le niveau global des questions chuter ne signifie pas que tu vas réussir le test.

Trois épreuves distinctes

L’examen du GMAT est divisé en trois épreuves :

  • Le raisonnement analytique : une épreuve décomposée en deux sous-épreuves (1 heure).
    • Épreuve 1 : Écriture analytique. Ici, tu testes tes facultés à analyser et critiquer des thèses présentées dans un texte argumenté (30 minutes).
    • Épreuve 2 : Raisonnement intégré. Ici, tu analyses des données, des graphiques, des tableaux, etc. (30 minutes).
  • Data insights : ici, tu dois répondre à des questions d’ordres mathématiques autour de l’analyse de tableaux et de l’interprétation de graphiques. Cette épreuve évalue ta logique (75 minutes).
  • Épreuve verbale : cette épreuve évalue ta capacité à lire, comprendre et argumenter en langue anglaise. Les questions ont pour objectif de déterminer tes aptitudes de compréhension écrite, orale et de raisonnement en anglais. Ici, c’est la maîtrise de l’anglais (vocabulaire, grammaire, syntaxe) qui est évaluée (75 minutes)?

Dans son intégralité, le GMAT est un examen qui dure donc 3h30.

Conseils pour bien se préparer au GMAT

Comme pour chaque examen, il est important de te préparer convenablement à passer le test GMAT pour maximiser tes chances de réussite. Voici quelques tips !

Avant le test GMAT

  • Révise ton anglais : le texte étant entièrement en anglais, assure-toi que ton niveau soit suffisamment correct pour comprendre les consignes, les textes et les questions. Si tu sais que tu as des lacunes en grammaire, que tu manques un peu de vocabulaire, etc. C’est le moment de rouvrir tes cahiers !
  • Fais un programme de révision : la préparation au GMAT est une préparation dense et longue. Alors s’y prendre plusieurs mois à l’avance n’est pas de trop ! C’est même vivement conseillé. Établis-toi un calendrier de révisions optimales pour appréhender au mieux l’épreuve le Jour J.
  • Motive-toi en visualisant des écoles souhaitées : pour te fixer des objectifs, visualise le nombre de points requis pour entrer dans ton troisième choix, puis ton deuxième choix et enfin ton premier choix. Puis tu vises le score du premier choix. Comme ça, tu te projettes loin dans l’échelle de la réussite et sans t’en rendre compte, tu t’assures presque une place dans ton deuxième et troisième choix.
  • Fais des annales GMAT : c’est sans doute la façon de réviser ! Tu t’entraînes et te familiarises avec les questions et le type d’épreuves. Évidemment, le jour J, il ne s’agira pas des mêmes questions ! Mais, elles y ressembleront par leur forme. Mais vu que tu seras habitué, tu seras facilité !
  • Entraîne-toi dans les conditions de l’examen : mets un minuteur, essaie de prendre 4 heures de ta journée, reste dans ta bulle et lance-toi un examen blanc ! Beaucoup sont disponibles sur Internet. En faisant ça, tu seras prêt le jour J à appréhender l’épreuve de la meilleure des façons !

Pendant le test GMAT

  • Gère bien ton temps : si tu as fait des examens blancs avant ça devrait aller, tu sais déjà comment réagir face à la contrainte du temps. Autrement, fais attention, car 3h30 ça passe vite. Le test étant en ligne, pense à checker ta montre à chaque fin d’épreuve pour voir combien de temps, il te reste, et jauge en fonction !
  • Hydrate-toi et fais des « mini pauses oculaires » : des heures devant un ordinateur ça fatigue le cerveau… Et les yeux ! Alors, pense à boire un coup et profites-en pour faire des « mini pauses oculaires ». Regarde au large ou par la fenêtre pendant 1 minute pendant les épreuves. Juste histoire de souffler un peu !
  • Ne check pas ton téléphone : en passant un test en ligne, on peut être vite tenté(e) de s’octroyer des mini pauses « réseaux sociaux ». Tu le sais très bien, il n’y a rien de plus chronophage que de faire ça. Alors non, surtout pas !

GMAT : Comment comprendre mon score ?

Alors, c’est vrai que ça fait beaucoup de chiffre d’un coup, mais tu vas voir, c’est plus simple que ça en a l’air ! Le GMAT est un examen noté sur 800 points. Et chaque épreuve et sous épreuves te rapporte un certain nombre de points :

  • Le raisonnement analytique :
    • L’écriture analytique : entre 0 à 6 points
    • Le raisonnement intégré : entre 0 à 8 points
  • Data insights : entre 0 et 61 points
  • Épreuve verbale : entre 0 et 51 points

À la fin de tes trois épreuves, ton score GMAT sera compris entre 200 et 800 points. En moyenne, les deux tiers des candidats obtiennent un score entre 400 et 600 points. Pour une note médiane avoisinant les 550 points.

Sache que pour intégrer une école, il te faudra obtenir au minimum 650 points. Un score qui de prime abord semble accessible, mais qu’il est en réalité assez compliqué d’atteindre ! Pour preuve, sur les 200 000 candidats inscrits chaque année, seuls 22% atteignent les 650 points. Soit 1 personne sur 5 uniquement !

Après un GMAT, quelle école viser ?

Tu te demandes combien de points, il te faut pour intégrer l’école de tes rêves ? Voici, à titre indicatif, le score exigé pour intégrer quelques écoles prestigieuses (liste non exhaustive) :

  • Stanford GSB : 733/800 (Stanford, USA)
  • Harvard Business School : 725/800 (Boston, USA)
  • Yale SOM : 721/800 (New Haven, USA)
  • Columbia University : 715/800 (New-York, USA)
  • Berkeley Haas : 715/800 (Berkeley, USA)
  • INSEAD : 702/800 (Fontainebleau, France)
  • London Business School : 700/800 (Londres, Angleterre)
  • HEC Paris : 682 / 800 (Paris, France)
  • IE Business : 677/800 (Madrid, Espagne)

Je postule à des formations françaises et étrangères : quel test passer ?

GMAT vs TAGE MAGE : que choisir ?

Tu ne souhaites candidater que dans des écoles françaises ? On te conseille alors de passer le TAGE MAGE plutôt que le GMAT. Le TAGE MAGE est un test en français, ce qui favorise ta compréhension. À l’inverse du GMAT qui est entièrement en anglais.

Aussi, si tu décides de postuler dans une formation française et une formation étrangère, alors on te conseille de passer les deux tests. Pourquoi ? Maximiser tes chances de réussite ! Tu envoies ainsi ton TAGE MAGE aux écoles françaises et ton GMAT aux écoles étrangères et tu mets le maximum de chance de ton côté.

Passer uniquement le GMAT peut être l’occasion de faire « une pierre deux coups ». Néanmoins, c’est peut-être un pari risqué au vu du nombre de candidats qui échoue n’atteignent pas les 650/800 chaque année. Après, tu peux voir ça comme un challenge. À toi de voir !

Tu veux plus d’infos et de conseils pour réussir tes examens, trouver ton orientation et t’engager pour un monde durable ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une