5 conseils pour concilier études et job étudiant

5 conseils pour concilier études et job étudiant 

À lire dans cet article :

Vie étudiante. Tu es étudiant(e), mais tu dois également travailler à côté pour financer tes études et/ou ton quotidien ? Ce n’est pas toujours facile de trouver le juste équilibre entre les études et la vie professionnelle. Pour pallier cet entre-deux, le job étudiant est le meilleur choix possible. Un petit travail à temps partiel qui te permet de gagner de l’argent tout en poursuivant tes études. Voici 5 conseils pour concilier études et job étudiant. 

Le savais-tu ? En 2021, plus de 40% des étudiants ont un job à côté de leur formation. (source : OVE, Observatoire national de la Vie Étudiante).

Qu’est-ce qu’un job étudiant ?

Un job étudiant souvent à temps partiel (même s’il peut être à temps plein), permettant à un étudiant de gagner de l’argent tout en continuant ses études. Ses petites plages horaires et sa flexibilité permettent à l’étudiant de ne pas être trop impacté par ce travail au quotidien pour se concentrer dans ses études. 

La plupart du temps, les jobs étudiants sont des jobs « alimentaires », sans trop de lien avec les études et inscrits sur une période donnée de l’année. Beaucoup se trouvent dans le domaine des services : animation en périscolaire, vente, baby-sitting, hôtesse d’accueil, hôte de caisse, agent de bibliothèque, etc. Les jobs étudiants te permettent généralement d’être en contact direct avec des clients.

Outre l’aspect financier, le job étudiant peut t’apporter des avantages non négligeables à toi, étudiant(e) en quête d’apprentissage puisqu’il lui permet de :

  • Découvrir le « monde du travail » ;
  • Se construire un réseau professionnel ;
  • Acquérir une expérience professionnelle ; 
  • Développer des compétences (si c’est dans son domaine d’études, c’est encore mieux), etc.

Tu l’auras compris, c’est s’il est exercé en bonne et due forme. Le job étudiant est donc un bon investissement, à court et long terme. Encore faut-il pouvoir le concilier avec les études comme il se doit. 

Lire aussi : Le dogsitting : un nouveau type de job étudiant

5 conseils pour concilier études et job étudiant 

Choisir un job étudiant près de ton domicile ou de ton campus

Effectivement, passer du temps dans les transports, c’est déjà une belle perte de temps, mais si tu dois à chaque fois parcourir ta ville du nord au sud pour rallier ton établissement et ton job étudiant, cela risque de t’épuiser tant physiquement que moralement. 

En choisissant un job étudiant proche de ton domicile ou de ton établissement scolaire (université, écoles, etc.), tu augmentes tes chances de réussir tes études puisque tu es moins fatigué(e) par les trajets. Entre les imprévus et les problèmes de transports fréquents, tu te garantis aussi d’être à l’heure sans trop de difficultés.

Parfois, l’offre d’emploi est bien plus proche que prévu. En effet, beaucoup d’universités et d’écoles embauchent en leurs seins des étudiants de l’établissement pour travailler au sein du campus (Crous, Maison des étudiants, BU, salle informatique, heures de tutorats, etc.). Renseigne-toi auprès de ton établissement pour savoir si c’est possible et ne perds pas trop de temps, car les places sont prisées et peu nombreuses ! En même temps, on les comprend, travailler sur le campus, c’est un gain de temps mémorable.

Sinon, tu peux aussi chercher un job étudiant proche de ton domicile pour ne pas prendre trop de temps à rentrer chez toi si celui-ci se finit tard. Tu peux demander à ton voisinage s’il ne connait pas des amis ou amis d’amis qui ont besoin d’un(e) baby-sitter, tu peux aller voir tes commerces de proximité pour savoir s’ils auraient besoin d’un coup de main à des moments de la semaine, etc. Le tout étant de pouvoir concilier études et travail. 

Éviter les gros contrats ou les taux horaires hebdomadaires conséquents

Évidemment, si tu n’as pas le choix, tu n’as pas le choix. Dans ce cas, on compatit et il ne nous reste plus qu’à te donner de la force et te souhaiter bon courage. Par contre, si travailler en même temps que tes études ne représente pas un devoir vital, alors on te conseille de te ménager. 

On a tous été dans ce cas ! L’argent appelle l’argent et plus, tu en gagnes, plus tu as envie de travailler pour en gagner plus, quitte à y laisser ton sommeil, ta vie sociale et tes études ! À ce rythme, on te spoil un peu, tu risques de passer à côté de ton année, car ton corps et ta tête ont dû mal à suivre… et c’est normal. 

C’est pourquoi on te déconseille de faire un job étudiant trop prenant (intensité physique, charge mentale, poste à responsabilité, nombres d’heures conséquents, etc.). Favorise les jobs calmes et pas trop fatigants, qui ne t’épuisent pas. Tu t’en remercierais par la suite.

Tu dépends du degré de travail personnel que tu as à fournir et de ton emploi du temps. Mais pour la fac par exemple, un contrat étudiant jusqu’à 15 heures par semaine reste jouable. Après, ça devient compliqué. Garde en tête que le job étudiant ne doit pas venir concurrencer tes études, mais les appuyer. 

Lire aussi : Comment trouver un job étudiant ?

Privilégier les structures qui ont l’habitude d’embaucher des étudiants 

Les grandes surfaces

Certaines entreprises ont l’habitude de travailler à l’année avec des étudiants. Très bien orchestré et plutôt efficace, fonctionner avec des étudiants sous petits contrats peut aussi être bénéfique aux entreprises qui peuvent trouver de la « main-d’œuvre bon marché » (un étudiant payé au SMIC horaire) au gré de leur besoin. Finalement, tout le monde est gagnant. Parmi ces entreprises, tu peux par exemple aller voir du côté de Monoprix, Intersport, Décathlon, Disneyland, McDonald’s, Domino’s Pizza, Leroy Merlin, etc., qui dès septembre propose des contrats en CDI ou CDD à temps partiel de 6 à 16 heures par semaine. 

Le baby-sitting

Tu peux aussi évidemment faire du babysitting chez des particuliers avec des entreprises qui te mettent en lien avec des particuliers qui ont des besoins de garde d’enfant pendant tes disponibilités tels que Kinougarde, Babychou, Yoopala, Kangourou Kids, etc. 

Les boîtes d’intérim

Enfin, ce qui est très fréquent et très simple à rejoindre reste encore les boîtes d’intérim, des entreprises dans lesquelles tu postules souvent en quelques clics et pour lesquelles tu es payé à la mission. Ainsi, tu acceptes les missions proposées en fonction de tes disponibilités et de tes envies. Tu peux alors rejoindre des postes comme hôte de caisse, hôte d’accueil, préparateur de commande, etc. L’occasion de travailler ton adaptabilité et ta polyvalence. Avec l’intérim, chaque mission est différente ! Le seul petit bémol, c’est que tu ne sais jamais avec quelle somme tu finiras le mois vu que tout dépend du nombre de missions (et d’heures) travaillées. Avec un loyer à payer, compliqué de tout miser sur l’intérim, mais sinon ça reste une super alternative ! 

Le tout c’est de privilégier les jobs étudiants qui permettent de faire de tes études une priorité. 

Se rappeler que votre premier job, c’est étudier 

Eh oui, comme on vient de le dire, ton premier job reste tes études. Même si tu trouves un job étudiant qui te correspond, garde toujours en tête le sens des priorités. Ce job est là pour financer ta vie au quotidien, payer ton loyer, ou encore « mettre du beurre dans les épinards », mais ne remplace en aucun cas ton objectif premier : valider ton année. 

Le plus gros piège (qui arrive malheureusement chaque année), c’est celui où tu es tellement bon et épanoui dans ton travail que ton employeur, content de ton travail, te propose de travailler davantage, voire monter en responsabilités. Une fois la proposition acceptée, tu tombes dans l’engrenage en devenant plus un salarié qui étudie qu’un étudiant qui travaille. Cette forte implication dans la vie professionnelle de l’entreprise pousse même certains à arrêter leurs études suite à un décrochage scolaire. Après, bon courage pour savoir la force de reprendre ! 

Trouver un job en rapport avec ses études

Alors là, c’est le nec plus ultra, le meilleur conseil qu’on peut te donner (même si on sait que ce n’est pas une mince affaire), c’est de trouver un job étudiant en rapport avec tes études. Comme ça, l’expérience que tu as acquise n’est pas vaine. En réalité, aucune expérience professionnelle n’est vaine, mais disons que selon les domaines, certains sont plus importants que d’autres. Si tu suis une licence de gestion ou un bachelor de marketing, travailler dans la vente peut être valorisé ! Si tu es en licence LEA ou en école de traduction, être professeur particulier d’une langue étrangère peut être très apprécié par la suite, etc. À toi de faire au mieux pour trouver un job étudiant en cohérence avec tes études (si c’est possible !).

De manière générale, travailler en parallèle de ses études apporte une expérience professionnelle enrichissante et presque nécessaire pour se rendre compte du monde de l’entreprise, des codes, du « savoir-être en entreprise », etc. Ça te fait grandir et ça peut valoriser ton profil par la suite, alors si tu peux, fais-le.

Lire aussi : Le top 10 des jobs étudiants les mieux payés

Tu veux plus d’informations et de conseils pour réussir tes examens et trouver ton orientation ? Rejoins-nous sur Instagram et TikTok !

À la une